Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 20:53

 

 

      C'est le leitmotiv lancinant.

Exaspération des citoyens ou promesse électorale, l'aspiration au changement se déclame, s'affiche, se crie, se défoule, se revendique ou se laisse récupérer.

Une étude de l'institut CSA publiée par Le Monde du 11 décembre 2014 chiffre ainsi cette aspiration des Français que les "affaires" et la crise ont confortée et qu'illustre aujourd'hui la redoutable montée du Front National. 

Bien sûr, on connait le commentaire habituel : "tout changer pour que tout continue comme avant" ... et on laisse faire en grognant.

 

Mais aujourd'hui le constat de cette étude est sans appel : le sujet majeur d'exaspération des Français c'est le personnel politique. Le sujet est cité spontanément par les sondés : "les instances et le personnel politique" arrivent en tête des changements jugés prioritaires.

 

L'élection prochaine des nouveaux conseillers qui vont avoir à gérer le département est une mise à l'épreuve de cette prise de conscience et de cette détermination.  Depuis 20 ans, ce département cumule les mauvais records : chômage, nombre de bénéficiaires des minima sociaux, défaillances d’entreprises et disparition du petit commerce, crise chronique de l’agriculture… La crise économique a révélé plus brutalement encore l’état d’extrême fragilité de Perpignan et du département. Elle a aussi mis en lumière l’impuissance de nos élus à imaginer un avenir différent. Elle a montré le mauvais état de nos collectivités locales qui, depuis des années, ont privilégié l’explosion de leurs charges de fonctionnement au détriment d’une véritable stratégie d’investissement. Les rapports de la Cour des Comptes et de la Chambre régionale des comptes en dressent le bilan.

 

Si nous n’y changeons rien, notre département sombrera dans une situation économiquement et socialement irréversible: en clair, un état de véritable sous-développement.

 

Et rien ne changera si nous nous abstenons ou si nous laissons jouer les notables locaux et les partis. Les systèmes qui bloquent notre département n’ont aucune intention de se remettre en question, de changer ou encore d’accepter de partager leur pouvoir.

 

Changer la politique sans attendre de nouvelles lois, un nouveau président, une nouvelle constitution ou une révolution, c’est possible.

 

C'est possible si vous le voulez.

Cela commence par des élus qui ne vivent pas de la politique, ne cumulent pas les mandats et refusent les privilèges.

Cela veut dire "Non aux cumuls d'indemnités, non aux cumuls d'incompétences"

 

Cela signifie qu'en revanche:

  • nous instaurerons des méthodes de gestion objective : expertise et probité, évaluation des coûts, des intérêts publics et des résultats
  • et nous n'aurons qu'une ardente obligation : redonner à ce conseil départemental des ambitions de solidarité et de dynamisme économique de nature à restituer une identité forte et une vitalité dignes de ce pays catalan que nous aimons.

 

C'est ce que nous allons vous proposer. Après nous être engagés pour la rénovation des moeurs et des pratiques municipales (le procès en cours montre combien cela s'impose), nous poursuivons la démarche au niveau départemental pour enrayer le délabrement démocratique qui ruine ce pays aux mains des notables cumulards et des permanents de la politique.

 

Dans l'esprit qui inspirait la liste "Mosaïque" nous participons donc au mouvement lancé par "l'Olivier" pour changer les choses dans le Pays Catalan et cela dès le 22 mars prochain (1er tour de l'élection départementale) et nous vous informerons plus particulièrement du déroulement de la campagne sur notre canton

 

Vous trouverez la charte de ce mouvement dans la rubrique ouverte ci-contre, ainsi que les objectifs qu'il propose pour que les Pyrénées-Orientales se donnent les chances d’un autre avenir.

Jean Jouandet

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

pollux 18/02/2015 18:41

St Cyp a tout particulièrement besoin d'une telle alternative ; je croise les doigts pour que votre "olivier" prenne racine dans notre canton et amène Paix , Espoir et retour à la Démocratie.

Amics 18/02/2015 13:34

Vous avez impulsé le possible, nous vous porterons vers le probable.

Gobitus 17/02/2015 17:53

Une excellente nouvelle pour la Démocratie que cette candidature !

La place Desnoyer doit trembler quelque peu...

pugnace 17/02/2015 18:25

merci de vos encouragements et ... merci de votre (nécessaire) soutien

Petite-fille du pêcheur 17/02/2015 10:40

Depuis votre déclaration, mon grand-père le pêcheur s’enflamme au point qu’il ne doute plus de l’issue du combat.
---Tu vois, petite, il n’est plus possible que les gens de Saint-Cyprien restent chez eux et tournent le dos à ces départementales. Ils auront la possibilité de marquer leurs indignations, d’affirmer leur volonté de changement, et d’exprimer leur espoir de mettre fin à des systèmes. Ici, sur place, et ailleurs ! Dis-le lui, dis-le lui : chapeau Jean !
---Grand-père, tu deviens familier..
---c’est que, vois-tu petite, je me sens de cette famille-là.
---C’est tout ? Pas de dicton aujourd’hui ou de propos définitif, grand-père ?
---Non, parce que celui qui ne comprend pas mon silence joyeux aujourd’hui, n’arrivera jamais à comprendre mes mots.
---je me disais aussi…
Il est incorrigible.

Racine 17/02/2015 10:26

Le soleil et le plan Racine ont apporté l’essor dans le pays, c'était il a plus de trente années, depuis les élus surfent sur cet apport de monnaie. Les Politiques De Gaulle et Giscard étaient plus ambitieux pour le pays que ne le sont les Présidents et élus actuels, tous occupés dans la répartition des carences et manques divers. Les élus locaux ne font pas mieux en profitant en jetant des inepties ruineuses dans leurs projets. Pas de concertation pas d'investissements rentables de la poudre aux yeux ou pire de la destruction d'équipements ou ventes à perte de terrains équipés. La situation critique du département et de la nation ne peuvent supporter des amateurs. Ils ont fait trop de dégâts. DEHORS.

Miracle 16/02/2015 22:03

Une brise vient souffler le vent mauvais de ce département. L'espoir renaît pour redresser cette Région sclérosée par ces décideurs stupides. Le renouveau est indispensable pour quitter la zone de danger maximum. Nous serons avec vous pour ce nouveau combat. Ainsi que toutes les personnes sensées de ce Département.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html