Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 06:00

Qui le croirait aujourd'hui à la lumière du passé local et de l'actualité : le principe de la démocratie vient de Saint Cyprien ... de Saint Cyprien sans tiret, de Saint Cyprien de Carthage évidemment. 

 

Les bons auteurs s'accordent en effet à dire que c'est sous la plume de l'évêque de Carthage, le saint patron de notre cité, qu'on trouve pour la première fois au III ème siècle le terme devenu politiquement sacré de "suffrage universel". C'est lui qui dans ses lettres (59 et 68 entre autres) lança la formule "populi universi suffrago" et en soutint le principe.

 

Certes l'ancien avocat qu'il était, converti et devenu évêque (l'histoire ne se répète pas), se prononçait en ces termes à consonance politique dans son environnement écclésial mais c'était le seul qui à l'époque posait le problème de l'accession aux responsabilités, l'univers laïc étant régi par les règles héréditaires et féodales. Et il le fit avec conviction et ténacité affirmant fortement que "le peuple a le droit de choisir, pour le sacerdoce, ceux qu'il en croît dignes et de rejetter ceux qu'il n'en croit pas capables"

 

Allant au fond même du concept de suffrage populaire, il attribuait au peuple le droit de s'opposer à l'élection d'un homme dont les apparences et l'extérieur avantageux auraient trompé les électeurs et dont les crimes seraient connus de quelques uns d'entre les fidèles. Et il ajoutait que ce droit étant sans comparaison plus grand que celui de donner son suffrage à quelqu'un, cela supposait évidemment la reconnaissance du droit universel de suffrage puisqu'il y aurait injustice à permettre au peuple d'accuser le vice et de le découvrir sans lui permettre aussi de louer et de publier la vertu.

 

Extraordinaire approche de la démocratie qui la fonde d'abord sur le droit de sanction des abus et de révocation des fautifs pour fonder en contrepartie le droit de choisir les candidats aptes et dignes de confiance. Saint Cyprien avait inventé le recall et l'impeachment avant l'élection

 

Notons du reste que ce rituel du suffrage universel avait à l'époque et dans le contexte une vocation de rassemblement plus que de sélection et de rivalité: la finalité étant d'instaurer par le "populi universi suffrago" une participation communautaire et convergente, de renforcer la cohésion et la solidarité active de la collectivité, on dirait aujourd'hui en parlant la langue d'alors de susciter un "consensus" porteur d'une volonté et d'un projet partagés.

 

C'était à Carthage, il y a 18 siècles ... mais, si on a gardé quelque optimisme, on peut trouver là l'explication profonde, peut-être inconsciente, de la volonté affichée au XXI ème siècle par le maire de Saint-Cyprien (66750) de "remettre l'église (celle de l'évêque de Carthage) au centre de la commune.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html