Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 05:36

 

 

 

 

 

On rase le musée : ce n'est pas Palmyre, c'est Saint-Cyprien

On est à Saint-Cyprien ... la culturelle

on va raser le centre d'art contemporain pour y aménager un parking.

 

Le chef l'a décidé et annoncé. Le coût des démolitions est déjà financé au budget de 2015 (250 000 euros).

 

On a seulement oublié un petit détail : ce bâtiment, qui héberge un service public, est dans le domaine public. On a fait l'impasse sur la procédure de déclassement, mais c'est difficile quand on n'est pas à Palmyre de mettre à bas un musée de façon sauvage. (1)

 

Une question se pose de plus en plus : que devient, dans ce saccage culturel, le fameux projet d'art contemporain du maire Bouille? que devient le mas des Capellans laissé à l'abandon après avoir englouti quelques millions d'euros? que deviennent les oeuvres d'art dont la SARL chère au couple HUMPAGE/MISME (alias la défunte société "guides sans frontières") avait fait un audit mémorable?  

 

Question subsidiaire : va-t-on demander à Mme Misme de rembourser le prix des travaux qu'elle a fait faire en 2012 pour l'aménagement de son bureau de directrice des collections de Saint-Cyprien ?

 

(1) Rappelons à M. le maire et à ses services comment on avait procédé pour brader le camping Al Fourty : arrêt du service public décidé par le conseil municipal en novembre 2010, déclassement du domaine public le 16 décembre et signature de la vente une semaine plus tard.

 

c'était en mars 2014 : élections municipales !

c'était en mars 2014 : élections municipales !

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

Julie 29/10/2015 04:02

Ce sont de bonnes dispositions, cela va nous apporter de bon.

Furieux 25/10/2015 10:24

Daesh est partout

pugnace 25/10/2015 11:52

non, ce n'est pas un terrorisme religieux qui frappe ici, Dieu merci si l'on peut dire. Celui que vous citez ne détruit les chefs d’œuvre qu'accessoirement : il tue, il massacre, il viole, il dévaste, il asservit les hommes et les femmes et son saccage des monuments et des symboles de l'histoire n'est finalement qu'un sous-produit de son fanatisme totalitaire.

Ici, on est dans le paisible, le banal, l'absence de foi et même d'idées, ça paraît moins grave mais à notre niveau de "civilisation", de "culture" et de "démocratie", c'est grave et inquiétant car on démolit sans y penser, tout au moins en affichant la désinvolture et l'indifférence. C'est moins sauvage dans la forme mais c'est insidieusement grave car minimisant l'héritage et la culture et les sacrifiant, en douce, sans scrupule, sans concertation, pour déployer du bitume et offrir quelques palmiers aux charançons (d'après la maquette publiée dans la presse).

les promesses..... 24/10/2015 19:26

Et le gymnase, plus de panneau ni de squelette en bois? on a trouvé le financement?

pugnace 24/10/2015 20:43

on a pu financer l'enlèvement des panneaux sans difficulté

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html