Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 17:00

 

 

 

Parler faux et non-dit, c'est la méthode Del Poso pour "récupérer" la dernière bonne affaire de la LODEF dont pourtant il n'a guère à être fier.

 

Il s'agit de la résidence de tourisme projetée au Prats dels burricaïres où en invoquant un intérêt général virtuel on rend constructible 10 ha inondables. Rappel http://www.pugnace.fr/2016/01/le-bonheur-serait-dans-le-pre-des-bourricots.html

 

  • Le "parler faux qui fait plaisir" c'est sa présentation flatteuse (et erronée) dans le Magazine municipal.
  • Le "non-dit" c'est le grave risque souligné dans le dossier mais dissimulé au conseil municipal et à l'opinion.

 

 

 

 

Le parler faux du maire

extrait du magazine municipal n°1 (février 2016) page 11.

c'est l'extrait du magazine municipal n°1 (février 2016) page 11.

Le dossier mis à l'enquête infirme ces belles déclarations:

 

1. ce n'est pas 150 pavillons ("au moins" comme il est écrit) mais 125 appartements répartis en 87 pavillons et 7 immeubles collectifs

 

2. ce ne sont pas des pavillons sur pilotis puisqu'il a été décidé que "les constructions devront respecter des normes particulières, notamment afin d'assurer leur mise hors d'eau en cas d'épisode de crue. Conformément aux recommandations formulées par les services de l'Etat, celles-ci ne devront pas être bâties sur des pilotis mais implantées sur des fondations opaques. Ce type de solution permettra aux bâtiments de mieux résister en cas d'épisode de crues, avec un écoulement des eaux pouvant atteindre des vitesses relativement importantes"

 

3. "le haut de gamme" ne figure pas dans le dossier. Il semble y avoir amalgame entre "haut de gamme" et "haut perché" puisque les constructions devront être surélevées de 1 mètre 20 pour les mettre hors d'eau. La description qu'en fit le maire lors du conseil du 1er décembre  est du reste cocasse: "une offre d'hébergement sur Saint-Cyprien qui ne soit pas un camping strict, ce n'est pas une tente, pas la caravane, pas le mobil home, ce n'est pas non plus l'appartement en dur, ni la maison en dur, la résidence secondaire c'est une construction qui est intermédiaire" ... en bref c'est un intermédiaire haut perché entre le mobil home et le dur !

 

4. Quant aux emplois espérés: on ne sait pas. Le maire disait lors du conseil : " création de postes administratifs, 6 équivalents temps plein et des emplois pour l'entretien des espaces verts ... mais on ne sait pas ce que fera la LODEF" 

___________________________________________________

 

 

Le non-dit qui fait peur

 

c'est ce qui est écrit dans un document officiel du dossier d'enquête et qui a été caché au conseil municipal :

 

  • « la connaissance du risque dans le secteur concerné ne permet pas de garantir a priori et au regard de la configuration actuelle du bassin versant, la sécurité des personnes »

 

  • « le plan de gestion du risque d’inondation en cours d’élaboration à l’échelle du bassin Rhône-méditerranée-Corse risque d’étendre au département des dispositions règlementaires plus restrictives encore, en abaissant la hauteur d’eau maximale au de là de laquelle les constructions sont interdites de 1,00 à 0,50m"

 

Cela est enregistré dans le procès-verbal d'une réunion où participaient 4 représentants de la direction départementale des territoires et de la mer (dont 2 du services des risques). Mais on se hâte de finaliser le dossier en passant outre à ces observation

 

 

La sécurité des personnes n'est pas garantie, selon les experts. Qu'importe: aucune réponse n'est apportée par la suite à la menace, ça ne gène personne, on valide la résidence, mieux encore on passe aisément "des intérêts pas génés" à l'intérêt général. On a oublié XYNTHIA, les morts et la condamnation du maire de LA FAUTE sur mer.

 

On sait, de la bouche même du maître-maire des lieux, qu'un avocat est payé pour mentir. Alors, que se passe-t-il quand il y en a plusieurs ... qui défendent la même cause ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

TonThonTiti 14/03/2016 19:37

il a oublié de dire qu'il soutient les petits poissons (pas le directeur du camping) et surtout les contribuables de la commune

pugnace 14/03/2016 19:54

ça signifie peut-être qu'il harponne les deux

TonThonTiti 14/03/2016 18:07

Quand Del Poso récupère le chantier Martinez malgré ses embrouilles passées, il ose écrire sur son compte facebook "Je soutiens les métiers de la pêche, je soutiens la plaisance, je soutiens l'emploi, je soutiens l'économie et les entreprises de ma commune !" ... heureusement qu la maison Martinez se soutient toute seule !

la question qui vient spontanément aux lèvres : "mais qui soutient encore Del Poso" ?

pugnace 14/03/2016 18:10

réponse à TonThonTiti : ceux qui dépendent de ses faveurs ou qui redoutent sa vindicte

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html