Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 07:05

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

A Magnier 21/05/2016 12:48

Désole de ne pas être d'accord avec toi, un maire n'est pas élu pour faire du "sentimental" mais pour gérer la commune.
Nous ne sommes pas là pour parler du défunt qui a bien fait son travail,ce que chacun essaie de faire aussi bien qu'il peut ,mais tu sais très bien que cette famille n'a pas besoin de cette maison, puisqu'ils ne l'habiteront pas eux-mèmes;Il serait PLUS QU HONORABLE que ce bien soit vendu à une famille beaucoup Plus nécessiteuse, c'est ça le principe d'une démocratie.
Tous les biens vendus ont étaient vendus à des "marchands de biens" ou assimilés, c'est trop facile ainsi de se faire du patrimoine à peu de frais.

magnier 20/05/2016 17:33

bonjour
suite à la parution de l'article concernant la vente de cette maison je me permet juste d 'apporter un petit mot à ce sujet
cette maison a vue grandir cette famille depuis de nombreuses années si effectivement cela vient du fait quelle soit vendu à la famille TUBERT cela pour ma part et beaucoup d autre et surtout de nombreuses personnes de st Cyprien ne s'y oppose pas ( sauf bien sur les même que d’habitude)
je rappelle juste que Mr TUBERT ROBERT un grand homme et je pèse mes mots à fait énormément pour la ville de st Cyprien il étais de tout les fronts surtout investie chez les sapeurs pompiers qu il sans lui ne serai certainement pas aujourd’hui ou ils en sont
alors si attribuer une maison à sa famille et surtout en sa mémoire est désobligeant pour certains car ils ce sentent offusqué j' en suis désolé pour eux .
peut être le jours ou ces gens la en ferons autant que Mr TUBERT a fait pour la ville il pourrons surement eux aussi faire certaine demande ......

pugnace 21/05/2016 08:25

il m'a fallu quelque temps de réflexion pour essayer d'interpréter votre message. Je me demandais si l'énormité de ce "petit mot" relevait de la simple naïveté, de la sottise masquée de sentimentalité, de l'inculture civique ou du militantisme delposique primaire. Faute de trouver dans le texte les arguments me permettant de trancher, j'ai finalement pensé,vu la "spontanéité orale" de sa formulation, que le propos n'était qu'une synthèse de ces approches irrationnelles d'un vrai problème politique. Il semble en effet que vous soyez resté hermétique aux explications que j'ai précédemment données sur ce sujet et qui gardent tout leur sens. Je vous y renvoie donc et ne les reprendrai pas en détail.Mais pour accompagner la publication de votre "petit mot" je n'ajouterai qu'un bref commentaire: c'est ça le débat, essayer de comprendre et répondre ... sur le fond.

Sur le fond et non pas en termes de personnes comme vous le faites tantôt en mettant en cause ceux qui discutent objectivement d'une décision communale comme c'est leur droit et même leur mandat tantôt en tentant de justifier cette décision communale injustifiée par les vertus et mérites du père de leurs bénéficiaires! Point n'est question ici de débattre des vertus et mérites de M. Tubert, que je n'ai pas eu la chance de connaître,dont chacun se plait à faire la louange posthume et qui a reçu tant à son décès que lors de l'inauguration de la nouvelle caserne les hommages publics auxquels il avait droit. Point n'est question ici de dire comme certains ne manquent pas de le faire que ni la veuve ni les enfants de cet homme méritant n'étaient aujourd'hui en quête d'un logis familial ...à l'encontre sans doute de bien d'autres cyprianais moins bien dotés immobilièrement et à qui on impose une surcharge fiscale. Ne parlons même pas d'équité et de bons sentiments.

La question est de savoir si tous ceux qui oeuvrent leur vie durant au service de la collectivité, parce que c'est leur vocation ou leur métier, qui le font bien, avec dignité et efficacité, qui sont reconnus pour cela, récompensés comme il convient dans leur profession et rémunérés à ce titre,la question est de savoir si cette qualité de travail et ce dévouement donnent droit à des privilèges pour les héritiers. Le privilège étant en l'espèce de conférer aux descendants d'un agent public, à titre de gratification posthume, un droit préférentiel sur la chose publique et même une faveur financière.

Car, telle est la redoutable dérive de votre version de l'affaire : vous passez de la version "sentimentale" des bénéficiaires (nostalgie familiale, souvenirs d'enfance, tendresse, émotion dévotion filiale etc etc) à la version "reconnaissance de dette" de la commune. Voulez-vous dire que les administrés de Saint-Cyprien, par ailleurs contribuables, vont devoir attribuer aux descendants de tous leurs administrateurs, gestionnaires, voire élus, qui auront bien fait leur boulot un avantage matériel, une rétribution posthume sur le patrimoine public du dévouement à la chose publique de leur papa ou maman? Il est vrai que, à ma connaissance du moins, peu d'entre eux mériteraient sans doute le label de dévouement généreux et efficace justifiant la reconnaissance que vous préconisez pour les héritiers de M.Tubert. Mais qu'ils soient nombreux ou pas à mériter la reconnaissance publique pour services rendus, rien ne justifie en notre République (le mot veut dire"chose publique" c'est-à-dire non privatisable) que la reconnaissance publique des services se traduise par des faveurs, des prébendes, des avantages car ceux-ci s'équilibrent toujours par des dépens, des préjudices,des charges pour les autres citoyens non-favorisés.

La Révolution française a été faite au nom de l'égalité des droits et des devoirs. L'ancien régime est mort de ses dérives dont celle-là que vous défendez d'être passé "du temps des services" au "temps des privilèges". Del Poso a prétendu renverser l'ancien régime, celui de M. Bouille qu'il n'a cessé de dénoncer, il n'a de cesse aujourd'hui que de le perpétuer mais cela ne peut être perpétuel. Ne vous laissez pas égarer par de faux sentiments qui pervertissent la vie politique.

jean jouandet

eh oui 20/05/2016 08:39

C'est bien joli tout ça, mais l'achat de cette maison est uniquement à but lucratif ! l'epouse et les enfants sont propriétaires d'autres biens;

Gogol 20/05/2016 00:34

Moi aussi j'ai passė plus de 20 ans dans la Maisonnette louèe par mes parents.... Mes petits enfants ont aussi connu et habitè ladite maisonette. Ai je donc LE droit d'en demander la vente à mon profit, à un prix qui m'arrange? Je vous assure c'est sentimental pour mes parents, moi meme, mes enfants et petits enfants.... Imaginez donc LE nombre de personnes impliquėes sentimentalement. Bref, vendeur et acheteur, cessez donc de nous prendre pour des "couillons". Pardon pour la grossiėretė

Peu ragoutant 20/05/2016 00:19

En fait ce maire considère donc qu'il peut faire du sentiment pour un tel et en parallele pomper tous les citoyens par une augmentation de 7-/- de l'impot deja si lourd ! Quant aux heureux beneficiaires, ils peuvent donc nous remercier largement. Tout ça n'est pas bien glorieux et le clientelisme bat son plein.
L A M E N T A B L E

tubert 19/05/2016 11:32

Madame,
Suite à votre article du 18/05, nous vous adressons ce courrier pour vous faire part de certaines informations dont apparemment vous n'avez pas eu vent et qui à notre sens justifient les choix de Monsieur Del Poso et de son équipe.
Cette maison à été habitée de 1963 à 1988 par notre famille, nous les enfants y sommes nés et y avons passé toute notre enfance...oui les sentiments entrent en jeu.
A partir 1988 notre père a eu l'obligation par rapport à ces fonctions de chef de corps de quiter cette maison à contre coeur.
Cette maison n'est pas seulement faite de blocs et de ciment mais elle est aussi constituée de nombreux souvenirs liés à notre famille.
Peu de temps avant son déces notre père (avec notre soutien) à fait une demande auprès de la mairie pour obtenir cette maison. Nous savons à quel point ce projet était important pour lui et à quel point il souhaitait que cette maison appartienne à notre famille.
Il n'est plus là aujourd'hui pour voir que son voeu est en train de s'exaucer, mais il serait heureux de voir que nous nous sommes réunis et unis autour d'une SCI (enfants de Tubert Robert) pour pouvoir nous donner les moyens d'acheter ce bien .Il serait heureux aussi, au delà de voir que ses enfants aient pu bénéficier de ce bien qu'il reste au sein d'une famille cyprianaise.
Nous ne comprenons pas vos remarques, le prix de ce bien a été fixé par les services des domaines.
Mr De Poso et le conseil municipal ont compris les sentiments (comme vous dites) qui nous unissent à ce bien, et nous les en remercions vivement, nous sommes heureux de ce choix.
Tubert Didier Tubert Florence.

pugnace 19/05/2016 13:05

cette lettre semble s'adresser à Madame Guiraud qui est intervenue sur ce dossier en conseil municipal et a publié un communiqué que j'ai relayé sur ce blog: je vais donc lui transmettre ce courrier.

Pour ma part, j'ai repris pour la contester la motivation donnée par le maire à propos du prix de cette vente et du choix préférentiel de l'acquéreur. Je l'ai désapprouvée et je persiste à le dire. Je ne conteste pas les sentiments que vous exprimez. Mais chacun peut faire valoir un vécu de même nature, ce qui ne confère aucun droit de préférence, aucune priorité, en matière de négociation immobilière en général. Comme beaucoup, j'ai personnellement vécu ce genre de situation et comme beaucoup jamais je n'ai jamais estimé que mon ancienne occupation des lieux créait un droit de préemption privilégié: ce n'est pas faire injure à votre famille que de rappeler cette banalité.

De plus, et surtout, il s'agit d'un bien public, financé naguère sur impôts de tous les contribuables de Saint-Cyprien, il fait partie du patrimoine réel de la ville, même s'il fait partie de votre patrimoine mémoriel et sentimental. L'ensemble des habitants de cette commune ont un droit sur cette maison, égal au vôtre. Et surtout le maire a un devoir, celui de gérer au mieux, dans les intérêts bien conçus de la commune et en respectant l'égalité de tous en matière de droits, de devoirs, de facilités et donc de capacité à postuler à l'achat d'un bien public comme à l'octroi d'un emploi ou d'un marché. La préférence donnée par un maire ou un conseil municipal n'a pas le droit d'être sentimentale, ça s'appelle du favoritisme: la préférence doit être fondée sur l'intérêt de la collectivité, non sur des subjectivités individuelles.

c'est ça la noblesse et la contrainte d'un mandat public: faire passer ses sentiments après la satisfaction de l'intérêt général. Cela ne signifie pas qu'il faut tout refuser aux amis; cela signifie que l'amitié, la reconnaissance, le désir de faire plaisir ou quelque autre sentiment intime ne justifie aucune décision de l'autorité publique; les amis peuvent postuler et obtenir satisfaction à égalité de chances et de propositions et à un niveau économique et financier normal, ni plus ni moins que les autres.

en l'espèce d'après ce que je comprends, vous avez bénéficié de l'exclusivité de l'offre de vente. Et si j'en crois Mme Guiraud, et elle n'a pas été démentie sur ce point, l'estimation antérieure était nettement supérieure au prix qui vous a été consenti. Il est certes validé par l'estimation domaniale. Mais rien ne prouve que l'offre du marché n'aurait pas fourni un meilleur rapport à cette commune qui a bien besoin d'argent puisqu’elle majore nos impôts de 7 %. On ne fait pas du sentiment quand on surtaxe les contribuables.

Peut-être du reste que si la transaction s'était déroulée de façon claire, votre offre aurait pu être acceptée ou peut-être auriez vous accepté de la majorer compte tenu de la valeur affective que vous déclarez. En tout cas cela aurait évité que le maire, et le conseil municipal, ne statuent encore une fois de façon subjective et non pas de façon transparente, objective et conforme à l'éthique qui doit être celle des élus.

Ce qui veut dire que ces reproches fondés s'adressent à ce lui qui a décidé de faire du "sentiment" au lieu de faire de la gestion publique et qui a ainsi fauté.

jean jouandet

Myosotis 18/05/2016 23:57

Nous ne pouvons pas continuellement nous laisser deposeder de nos biens communaux .....et de plus accepter une hausse d'impots sans reagir. Je serai partante pour qu'une petition se fasse, je serai disponible pour la faire circuler dans mon quartier. Si une personne avait l'amabilite de nous preparer cette dite petition.....d'avance merci

pugnace 19/05/2016 10:04

merci pour votre suggestion et proposition. On va y réfléchir avec les élus du CM et l'association Cap espoir

DILAPIDEUR 18/05/2016 21:23

Vendre un bien communal moitié prix , sans contre partie ?
Le camping bradé , les impôts + 7 % . Quand on est maire on peut vraiment berner toute la population !
Le préfet , il fait quoi ?

Barragan 18/05/2016 20:49

L'équation qui préside à ces ventes des bijoux de famille est des plus simples, et des plus attristante : utiliser le produit des cessions de patrimoine comme recettes de poche. Un particulier qui agirait ainsi se retrouverait vite dans une impasse. Pas la municipalité actuelle ... ou du moins pas tout de suite...

Perdant 18/05/2016 18:13

Uun seul commentaire. PRIX D'AMI.

pugnace 18/05/2016 18:30

prix de copain donc de coquin s'agissant de bien public

..??? 18/05/2016 16:36

Comment faire pour empêcher cette braderie ? Aucune structure tutėlaire ne peut intervenir ? Il y en a ras le bol de se faire ainsi dėpossėder.

nuages sur la ville 18/05/2016 20:52

Ne faisant pas partie de ses amis, je ne serais jamais avantagé, on parle de favoritisme complet et de partage des bénéfices sur le dos des contribuables.

pugnace 18/05/2016 18:29

n'oubliez pas qu'en plus vous payez des impôts pour compenser le manque à gagner : la commune s'appauvrit et le contribuable est pressuré. Faites le savoir, protestez, pétitionnez, écrivez au préfet, au procureur, défendez-vous.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html