Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 14:16

 

 

 

Rectificatif au papier précédent : le journal local avait aussi publié une brève info sur Saint-Cyprien en page 6, émanant du cabinet du maire, qui, étonnamment modeste en format et en typographie, avait échappé à notre lecture. Elle mérite quelque attention ... à la mesure du propos

Précisions

 

Précisons d'abord que l'élu d'opposition mis en cause par le maire croit ici se reconnaître et pense utile d'apporter sa contribution (brève) au récit, sans divulguer pour l'instant les explications détaillées fournies hier au gendarme en  charge des auditions.

 

1er point : la prise à parti. Selon le cabinet municipal, elle a consisté à "proférer des insultes" et à aller "jusqu'à poser un index sur le visage du maire". Je pose simplement une question et j'apporte aussi ma précision:

 

  • est-ce l'injurier que de dire en face sa vérité au maire à l'issue d'une séance (on ne peut pas appeler cela un débat) où dans les 5 dernières minutes il a soutenu trois gros mensonges touchant à des procédures judiciaires, disant notamment qu'il ne voulait pas payer à la commune les frais que la justice l'avait condamné à rembourser pour abus de protection fonctionnelle? Est-ce injure que de le traiter de menteur? je l'ai fait à deux reprises je l'avoue ... en ajoutant que la Justice établira la vérité, est-ce injurier un menteur que de le rappeler à la vérité?

 

  • quant au crime de lèse-majesté commis par cet index qui ose se pointer jusque sur le visage du maire, la précision apportée par le cabinet reste incomplète. Selon les déclarations enregistrées dans la procédure, ce serait mon index gauche qui se serait posé indécemment sur la joue droite de l'autorité. Il m'a fallu humblement avouer au gendarme que je ne gardais pas le souvenir de ce geste d'extension de mon bras gauche, dont je pense qu'il avait en charge le dossier du conseil, alors qu'étant droitier j'avais sans doute pu accompagner mes propos de reproche, mais non d'injure, d'un geste accusateur de la main droite, l'index pointé vers le personnage et la main balançant au rythme des mots.  

2ème point : "l'aller-retour". La chronologie du récit du cabinet fait apparaître que l'index était posé sur la joue "avant d'entreprendre de frapper" comme une sorte de prise de mesure permettant d'ajuster le geste. Cela me fait penser à la pratique des joueurs de golf qui simulent à plusieurs reprises leur coup avant de balancer fortement leur club avec précision et force sur la balle. Comme je ne joue pas au golf et que je n'ai aucune pratique de l'art de la gifle j'ignore si ce tatonnement préalable de l'index avant la baffe est crédible: il ne m'est pas familier et n'est pas dans mon souvenir du 8 juillet 2016.

 

La suite précise que Thierry Del Poso a "stoppé" cela par un geste de défense, autrement dit une gifle, celle que dans l'interview donnée précédemment à M. DUPONT il reconnaissait avoir balancée. Cela signifie clairement que cet homme de 50 ans, "mens sana in copore sano" comme il se présentait complaisamment en 2009, s'est senti gravement menacé par l'index (droit ou gauche qu'importe!) d'un homme de 78 ans et qu'il n'a pu trouver la parade qu'en le giflant violemment (et je peux préciser de sa main droite sur ma joue gauche).

 

Le scénario a du être d'une brutalité et d'une rapidité extrêmes pour que

  • ce maire, investi de l'autorité, donc entouré de la police municipale,
  • avocat donc défenseur de la primauté du droit sur la violence,
  • judoka chevronné donc formé au contrôle de soi et des gestes de défense,
  • prosélyte des valeurs chrétiennes qui pronent la joue tendue

ait répondu à un index posé sur sa joue droite par un soufflet asséné sur ma joue gauche.

 

Cela mériterait quelques autres précisions mais la justice appréciera. Elle a ordonné une enquête en flagrance, qui doit être close donc soumise au parquet puis éventuellemnt à un juge d'instruction. J'ai évidemment déposé une plainte de mon côté (avec à l'appui un certificat médical, une réparation d'appareil auditif et une chemise déchirée). Vu les menaces proférées par les visiteurs du facebook du maire, j'ai aussi demandé pour ma famille et moi-même une protection appropriée ... il est trop tard pour moi pour me mettre au judo ... et du reste quand j'en vois les résultats je ne le regrette pas.

ceci n'est mon index gauche

ceci n'est mon index gauche

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

Chaman 14/07/2016 08:06

Il est des chamans des temps modernes, gens sensibles et intuitifs, qui anticipent grâce à leurs dons divinatoires, les voies de faits en gestation. Ils peuvent ainsi, par une pré-riposte finement dosée, prévenir l’avenir en train de se construire. On se prend à rêver d’un monde de chamans qui, croisant dans la rue et actionnant leurs dons divinatoires, corrigeraient très en amont les imperfections du monde et dégageraient ainsi le futur de toutes les petites frappes. Mais que se passerait-il si 2 chamans se rencontraient ?
Hypothèse abyssale. Saint-Cyprien n’aurait pas eu de maire !

KUNG FU 13/07/2016 21:48

Cela s appelle de l anticipation de légitime défense . Donc si je suppose que vous puissiez éventuellement me nuire j aurai tous les droits de vous en coller une , voir une autre . C est cool, armé de cette réflexion qui fera jurisprudence je vais pouvoir torgnoler une grande partie des gens qui m e......
Bien à vous .

Nathaly 13/07/2016 21:15

Monsieur Jouandet, inutile d'apporter des précisions supplémentaires, en réponse aux allégations de quiconque de la mairie. C'est de la romance de leur part pour atténuer la grossièreté.
Les faits sont simples : un élu de la république, un maire (50 ans pourquoi pas) a failli à ses devoirs élémentaires, en perdant son sang froid et frappant un élu de l'opposition (de 28 ans son aîné), ne supportant pas d'entendre les vérités (décisions de justice). Quel que soit son récit il est totalement et définitivement discrédité. Les vidéos des différents Conseils municipaux sont là pour attester de son état permanent de mépris envers la démocratie.
Point barre comme disait le président Chirac./

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html