Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 10:34

Ceux qui n’assistent pas aux séances du conseil municipal n’ont pas idée de leur violence.                                                   

 

Jusqu’à présent cependant, cette violence n’avait été « que » verbale et symbolique. Verbale avec notamment des insultes à l’encontre de celui qui a toujours dit son fait et demandé des comptes au « maître de Saint-Cyprien » et qui n’a jamais reçu pour toute réponse que des mots pour blesser. Des mots qui, prononcés par des gens sans esprit, ne sont salissants que pour ceux qui les prononcent ou qui s’en réjouissent, mais des mots qui laissent des traces… A ces attaques contre la personne, s’ajoutent à l’accoutumée  des violences symboliques, celles qui nient purement et simplement le fonctionnement démocratique  avec toute la panoplie des mesquineries orchestrées pour provoquer l’exaspération : documents non communiqués, réponses sans cesse refusées, micros coupés, séquences alternées de mutisme et de chahut, absence de commission depuis 6 ans etc…

 

J’écrivais, il y a quelques jours, que cette misérable politique de privation de droits à une partie de l’ « opposition »  n’était qu’une  « ficelle qui permet(tait) de refonder  dans et par la haine la cohésion du groupe dans le but de faire oublier certains silences assourdissants et révélateurs. »  Encore confiant dans un sursaut de bon sens de la part de quelques rares majoritaires, j’ajoutais :   « Ceux-là sont vraiment décevants : ils voient et ne disent rien. Ils savent mais ils se taisent ! Pourtant, complices même passifs du procédé, ils le sont tout autant des décisions que cet artifice est chargé de cacher. »

 

J’écrivais cela parce que, depuis quelque temps déjà, j’avais relevé une nette aggravation du climat,  une escalade dans les stratégies pour museler et déconsidérer notre participation. Nos questions par exemple étaient écoutées dans le meilleur des cas mais la non-réponse était devenue systématique. Et nos protestations, attendues et même…espérées, n’y faisaient rien. Parfois, quelques seconds couteaux de la première heure coupaient d’autorité notre parole, allant vers un affrontement verbal qu’ils avaient évité jusque là. Peu à l’aise dans l’échange, ils étaient donc envoyés au front avec leurs propres armes, l’autoritarisme épais et l’invective grossière. Efficace… quand la fin justifie les moyens. Et la fin, c’est faire taire ! Du banal, diront certains,  mais du banal qui se développait et s’intensifiait en liaison sans doute avec la radicalisation des postures à Saint-Cyprien telle que la presse, y compris nationale, s’en est fait l’écho.

 

Hier donc une nouvelle étape a été franchie. Je ne doute pas un seul instant pour ma part qu’elle prend racine dans ce climat délétère que favorisent et amplifient le mauvais usage délibéré de la démocratie communale et sa confiscation par un clan. Je ne doute pas un seul instant non plus qu’elle est la conséquence lamentable d’un système qui rend « fou » en donnant aux responsables le sentiment de toute puissance. 

                                                        

Tous les responsables cependant ne franchissent pas certaines limites.A Saint-Cyprien, oui !  

Par provocation, régulièrement et avec outrance. Jusqu’au point de non-retour.

Jean-Claude MONTES

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

courage fuyons 09/07/2016 21:42

VRAIMENT courageux le bonhomme, s'en prendre à 1 personne du 3 age, Juppé ne va pas apprécier !

NAUTILUS 09/07/2016 18:18

notre "tyranneau de village" ( expression acceptée par la JUSTICE) a passé la vitesse supérieure. A quand un lynchage organisé? S'ATTAQUER PHYSIQUEMENT à un conseiller municipal après l'avoir injurié reflète bien le niveau du monsieur.Esperons que cela ne reflète qu'un état de colère et non une grave...dépression........

Barragan 09/07/2016 17:28

Les fissures apparaissent, naissent les désaccords, s’expriment les ressentiments, s’insinue la violence.Jusqu’où ?Jusqu’à la haine ? Ce n'est pas l'éducation que tes parents ont bien voulu te transmettre !! Tu bouscules une personne âgée ... La prochaine étape ce sera quoi ? Tu vas frapper une femme ? C'est minable et lâche comme comportement.

Danton 09/07/2016 13:28

Responsables et coupables ceux qui laissent dire et se cachent, le Médecin tenu par TDP, le Garagiste aussi. les conpagnons de jeux parfois interdits. Le Procureur de Perpignan maintes fois saisi des indices de la dérive instituée. Que fait Del Poso, qui ne dit mot consent. L'élu n'en déplaise aux instances est responsable et chargé d'une mission pas celle d'un Shériff de l'ouest.
Le premier Magistrat se comporte comme un délinquant et tous applaudissent le récidiviste seul Garrido à tenté de protéger Jean de la haine du Maire.

terre de jade 09/07/2016 13:20

au vu des comportements inadéquats et répétés de ce maire (gifle contre un adversaire politique,, container de purin et pneus contre les gens du voyage) ne serait il pas judicieux de demander sa mise en retrait (volontaire ou non) et de nommer un maire intérimaire

Sequo 09/07/2016 13:06

Une autre vision :
http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/29/a-saillans-les-1-199-habitants-ont-tous-ete-elus-premier-tour-251062

Bof J.B se croyait indesctructible.... Ces successeurs s'y croient peut-être? Les margoulains qui soutenaient J.B rampent et se font oublier. C'est un délice de les voir! Patience! Il suffit d'attendre le traitre du même camp qui voudra être calife à la place du calife!

Regarder la devise de votre élu: Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.
Là , la personne s'offusque et reproche aux autres ce qu'il a appliqué elle même!

MARINE 09/07/2016 12:57

Pour conseiller les élus municipaux. L'intelligence ..........
http://l1d.fr/une-ville-renoue-avec-la-democratie-directe-resultats-0-chomage-0-violence-et-0-misere/

minorité 09/07/2016 12:54

Je viens de lire sur le site Ouillade que le maire avait bousculé et giflé Jean Jouandet;
C'est inadmissible, et ce petit bonhomme devrai avoir honte, lui qui est censé représenter la république.
De plus, Mr Jouandet est une personne beaucoup plus âgée que TDP, donc là, c'est facile, est-ce s'il avait eu en face de lui un "gros cabarit", il aurait agit de le sorte.
Je demande, moi simple citoyen, que les élus de la majorité , par voie de presse, présentent leur excuse à MR Jouandet, et que pour une fois, ils se conduisent en personnes responsables;
Qui peut vouloir rester dans un conseil municipal, après pareil fait ??
St Cyprien n'est pas la foire d'empoigne !!!!!!!!!!!!!!!!

minorité 09/07/2016 12:46

Nous avons bien notés que dans la majorité cela ne s’élève pas très haut !
pouvez vous nous en dire plus ?

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html