Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 18:05

Madame, Monsieur,

Par courrier du 7 décembre 2017 adressé à ses administrés, le Maire de Saint-Cyprien accuse publiquement « quelques élus de l’opposition (…) d’entraver le redressement de la commune » ! Propagande mensongère évidemment : sa colère tient à l’ajournement de la vente de 613 œuvres d’art des Collections de Saint-Cyprien, ajournement qu’il a décidé d’annoncer lui-même au Tribunal administratif de Montpellier par crainte d’y être contraint.                                                                                                                                                 

Le maire a donc un doute sérieux sur les procédures*** qu’il a employées tout au long de cette affaire …

Nous aussi !  D’où nos mises en garde sur plusieurs mois, par courrier, puis lors des « débats » du conseil municipal (séances des 8 juillet 2016 et 26 octobre 2017). 

En vain ! Nous avons alors alerté les services préfectoraux et saisi le Tribunal administratif pour demander la suspension de cette vente massive de notre patrimoine artistique, vente mal décidée, mal négociée, mal justifiée et mal calibrée.

Notre objectif, EVITER une IMPORTANTE PERTE FINANCIERE pour la Ville, perte systématique de l’ordre de 60 à 80% par rapport aux valeurs d’achat de la plupart des objets proposés à la vente, quel que soit le domaine d’art concerné !

  • Art Africain ? Nous sommes PERDANTS !
  • Arts d’Asie ? Nous sommes PERDANTS !
  • Art Précolombien ? Nous sommes PERDANTS !
  • Tapis et Tapisseries ? Nous sommes PERDANTS !

Répétons-le : NOUS NE SOMMES PAS OPPOSES A LA VENTE DE CES ŒUVRES D’ART, MAIS NOUS DEMANDONS QUE TOUTES LES GARANTIES SOIENT PRISES POUR QUE LA CONTREPARTIE FINANCIERE SOIT A LA HAUTEUR DE LA VALEUR DE CE PATRIMOINE.

Nous n’avons cessé de demander ce que tout responsable aurait dû faire : ***

- l’établissement d’un inventaire précis pour lever des « doutes sérieux » sur le nombre d’œuvres d’art constituant le patrimoine artistique de la ville. 

 

- la réalisation d’une expertise contradictoire,  pour lever des « doutes sérieux » sur une expertise établie « bénévolement » selon les dires du maire en conseil, ou « rémunérée » selon le courrier du maire adressé à ses administrés.

 

- une mise en concurrence et la publicité de l’opérateur de vente pour lever des « doutes sérieux » sur le non respect des règles des marchés publics, sachant que les experts sont associés à la vente par l’opérateur choisi par le maire pour l’organiser…

 

- une information réelle du conseil municipal pour lever des « doutes sérieux » sur la bonne compréhension des enjeux par les conseillers municipaux.

Des enjeux examinés par la Commission scientifique nationale des Collections ; celle-ci a émis un AVIS DEFAVORABLE*** au déclassement de ces œuvres et, clairement, a « vivement encouragé» le Maire à RENONCER A CES VENTES AUX ENCHERES …

En vain !

Pour justifier son entêtement, le maire est allé jusqu’à écrire : « la Commission  a suggéré de ne pas vendre ces pièces mais d’en faire don à d’autres musées spécialisés ».

CELA EST FAUX !

En réalité, la Commission a proposé de faire inscrire les Collections de Saint-Cyprien aux « Musées Nationaux », ce que le maire aurait dû faire dès 2009 car cette inscription permet d’obtenir la prise en charge par l’Etat*** des frais de conservation, de restauration des œuvres d’art, et des aides pour établir inventaires et expertises. Des mesures qui permettent de préserver les œuvres sans coût pour la commune et de lui donner le temps nécessaire à l’organisation éventuelle d’une vente ciblée et non massive aux meilleures conditions du marché.

Aujourd’hui, les dés sont jetés le juge du Tribunal administratif a pris acte de la décision du maire « d’annuler » la vente, et rejette notre requête en suspension car « il n’y a plus d’urgence » et, ajoute-t-il, «en l’état de l’instruction » « les éléments avancés ne sont pas de nature à créer… un doute sérieux ». Certes, le juge d’urgence déboute aussi la commune qui demandait notre « condamnation solidaire » mais il ne retient pas de doutes sérieux pour suspendre cette vente dans l’attente du jugement au fond ***?!

Nous, nous pensons le contraire. Les doutes sérieux existent ! Mais, quand bien même le jugement au fond nous donnerait raison, il interviendra sans doute trop tard, c’est-à-dire après la vente. Car vente il y aura, bien sûr. Et une fois encore le fait accompli rendra la chose irréversible et créera le droit.

Entendez notre alerte ! Ces errements répétés au fil des ans nous conduisent à la RUINE:

- aucun effort de réduction de la dette qui est repartie à la hausse avec de nouveaux emprunts (plusieurs millions d’euros depuis 2015 !)

 

- dilapidation du patrimoine (camping Al Fourty, ventes immobilières et foncières),

 

- explosion des dépenses de fonctionnement,

 

- souci d’une carrière politique personnelle peu compatible avec nos intérêts de contribuables.

De notre côté, nous avons dit et fait ce que nous pouvions, donc ce que nous devions ! Désormais la décision appartient aux autorités sous le regard informé des Cyprianais que nous assurons du sérieux de nos doutes !

Précision : nos blogs sont notre seul moyen de communication d’élus minoritaires. Ainsi va la démocratie locale.

- Nous invitons donc les Cyprianais conscients de cette gestion désastreuse et désireux de se faire une opinion objective, à consulter les articles que nous y publions. Nous démontrerons plus en détail dans les jours à venir les points signalés avec ***.  

- Nous vous proposons un débat interactif : nous sollicitons, en  commentaires de nos articles, vos remarques, questions, avis auxquels nous nous engageons à apporter des réponses.                                                                                                                                                                      - Le maire ayant refusé de faire acheminer ce droit de réponse dans les boîtes à lettres à l’identique de sa propre diffusion, nous proposons à nos lecteurs de tirer ce message en 2 ou 3 exemplaires et de le partager avec ceux, voisins, parents ou amis, qui, sans matériel informatique, ne pourraient sans cela en prendre connaissance.       

Adresses blogs :

http://www.pugnace.fr/

http://claudetteguiraud.blogspot.fr/

- Enfin, vous pouvez également nous rencontrer à notre permanence les deuxièmes mardis de chaque mois, de 14h à 16h, dans notre local sis rue Mirabeau (1er étage au-dessus de l’ancien foyer du 3ème âge) à Saint-Cyprien Plage.

Dernière minute : nous apprenons que demain paraîtra dans "l'Indépendant"  un communiqué du maire. Nous en avons pris connaissance et nous déplorons une fois de plus ce tissu de mensonges. L'énormité de ces contre-vérités nécessite d'y répondre point par point, ce que nous ferons après ces fêtes de Noël.

En vous remerciant pour votre attention citoyenne, nous vous souhaitons,

Madame, Monsieur,  de bonnes fêtes de fin d’année et nous adressons                          

nos meilleurs vœux 2018 à vous et à notre ville !

Vos élus minoritaires,

Janine CARBONNELL, Jean-Claude MONTES, Pierre ROSSIGNOL, Claudette GUIRAUD.                        

 

Ikea ? Non Ville de Saint-Cyprien ... Sans autre commentaire ...
Ikea ? Non Ville de Saint-Cyprien ... Sans autre commentaire ...

Ikea ? Non Ville de Saint-Cyprien ... Sans autre commentaire ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Main Blanche 28/12/2017 19:39

La Lettre du Maître Maire constitue un bulletin d’information aux administrés au sens des dispositions de l’article L 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales ; que dans ces conditions, les élus
d’opposition doivent disposer d’une tribune dans cette publication ou que Maître Maire finance par la commune à l'opposition une lettre d'information sous la même forme. CQFD ! Si cela est un refus du Maître Maire direction le Tribunal Administratif ! CQFD

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html