Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 05:00

Le titre paraît sibyllin, le sujet anodin et donc appelé à passer comme une lettre à la poste en fin de séance après des dossiers plus épineux (comme la vente d'immeubles ou l'épuration des Pugnace). Précisément il faut se méfier des dossiers planqués en douce pour la clôture,  en milieu de nuit, d'une séance marathon où le maire espère épuiser la combativité des insoumis.

 

 Déjà dans son intitulé, ce dossier est particulier puisqu’il a pour objet d’informer le conseil municipal de l’existence de documents que la mairie a déjà fait porter une quinzaine de jours auparavant ("pour information") au domicile de chaque conseiller. Un rapport donc qui serait sans utilité s’il ne créait une ambiguïté. Il appelle une explication. 

 

 Il s'agit des comptes et budgets de l'office du tourisme dont on sait que c'est une chasse gardée, confiée à la 1ère adjointe, Mme Pineau, qui fait ce que le maître lui prescrit et qui ne veut rien entendre d'autre que la parole du maître. Pour préserver cet îlot de tranquillité loin des turbulences du conseil municipal, rien de mieux que d'en évincer les Pugnace (c'est fait dans le rapport précédent) et de refuser au conseil de mettre son méchant nez dans les comptes de cet Office.

 

Or la loi (code du tourisme) et les statuts prévoient que les budgets sont soumis à l'approbation du conseil municipal. C'est ce que nous avons demandé depuis bien des séances et que le maire refuse de faire car il craint qu'on parle de Bertrand, d'Humpage, des musées, de Roudière, de Bolte et de tout ce qui pourrait l'embarasser.

 

D'où ce rapport ambigü pour tromper tout le monde. Ce rapport parle tantôt d’approbation par le conseil (lettres des directrice et présidente au maire) et tantôt d’information au conseil. Mais on ne soumet pas à l'approbation du conseil, on l'informe qu'il y a eu validation.

 

Car le maire conclue étrangement en parlant de validation. Il écrit en fin du rapport d’information que ces budgets et comptes ont été validés en date du 21 janvier et 29 mai 2010. Quand nous avons demandé en mairie la décision datée de ces deux jours qui approuve le BP puis le budget complémentaire, on n'a rien pu nous donner. Et pour cause: pour le maire, il s'agit d'une approbation tacite, il suffit à ses yeux que la directrice écrive qu'elle lui a transmis le budget pour le soumettre à l'approbation du conseil et il suffit d'attendre que 30 jours passent pour dire après coup au conseil "vous avez approuvé, tacitement, sans savoir quoi ni comment" ... à quoi bon soumettre les documents dans les délais au conseil puisque c'est le maire, sorti des urnes, qui préside ce conseil et qu'il lui suffit de dire: "on passe au vote, qui est contre, qui s'abstient" et on en déduit que la troupe grégaire approuve avec enthousiasme un budget qu'elle n'a pas regardé et des décisions aussi scandaleuses que l'indemnité de licenciement du directeur.

 

Voilà la cerise sur le gâteau de la démocratie cyprianaise: il suffit que le maire écrive 6 mois après que l'affaire est validée pour que la violation de la loi soit ainsi amnistiée à sa guise. C'est la démocratie "tacite" vue par Del Poso: on ne donne pas la parole aux conseillers, leur silence imposé vaut "approbation". Le tribunal administratif appréciera. L'EPIC devra prévoir des crédits pour payer des honoraires à Me CHICHET.

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

prosper 22/07/2010 23:23



Tiens, il donne dans des cabinets d'avocats qui n'ont pas servis à son prédécesseur pourn éviter la prison.



BonSens 22/07/2010 19:36



La méthode du maire s'inscrit, une fois encore, dans les techniques de manipulation "classiques" recensées par les politologues et sociologues. J'en reprendrai 3 ici pour faire suite au
commentaire n°3 :


1/ la progressivité - l'objectif est de faire accepter des décisions qui seraient jugées inacceptables si elles étaient réalisées immédiatement - la tactique consiste par une
application de ces décisions, progressivement et sur une longue durée ( à l'exemple des comptes et budgets de l'Office du tourisme)


2/ la décision différée - l'objectif est de faire accepter des décisions impopulaires en prévoyant leur mise en place dans le futur. Il s'agit de fixer une échéance lointaine
pour laisser le temps aux citoyens de s'habituer à l'idée du changement et de s'y résigner (le cas "Montor" , le non engagement d'une procédure disciplinaire de révocation et "le feuilleton"
sur la constitution de partie civile dont l'intérêt selon le maire ne sera effectif que lors du procès) 


3/ le recours à des experts - l'objectif est de contourner la méfiance de l'opinion publique envers le discours officiel. L'expert présenté comme neutre et indépendant est là
pour rassurer et confirmer la vision du maire ( DOB / Budget)


Ces méthodes - et d'autres - sont hélas banalisées par certains responsables politiques "indélicats".



pugnace 22/07/2010 22:22



très interessant et bien venu



Abugat 22/07/2010 17:40



Sans compter le maire,qui n'y travaille pas bien du tout,bien qu 'avocat...



Informer - informer 22/07/2010 16:04



En réponse au post précédent, pour informer la population, rien de bien compliquer. Il suffit que chaque citoyen lecteur du blog fasse 20 à 30 photocopies et remette
à son entourage ou voisinage, ou quartier d'à côté. IL FAUT AUSSI que le citoyen se prenne en mains et n'attende pas toujours que les Pugnace ou l'Opposition fasse l'information.
Pugnace relève déjà les dysfonctionnements (et c'est pas toujours facile à faire, compte tenu des informations réguliérement cachées) prépare les dossiers pour le Tribunal Administratif... c'est
un travail énorme, effectue bénévolement.  Que chacun apporte sa pierre à l'édifice pour dénoncer les méfaits de cette équipe dirigeante. Par ailleurs vous avez vu la
méthode du maire sorti des urnes? Il laisse passer le temps (les chiens aboient la caravane passe, c'est sa devis) et/ou bien il fait faire par des Cabinets Extérieurs (ainsi c'est eux,
c'est pas moi...), et vogue la galère... Cela s'appelle de la sous-traitence d'avocats... Un jour, ces Cabinets qui augmentent largement leur chiffre d'affaires avec la Mairie de Saint-Cyprien,
pourront donc rendre "la monnaie de la pièce"...  Cela s'appelle-t-il des intérêts bien compris ? Je m'interroge.



pugnace 22/07/2010 16:40



il y a au moins 7 cabinets d'avocats qui "travaillent" pour la ville



INFORMATION VITALE 22/07/2010 09:59



Arriverez-vous un jour à vous faire interviewer par un(e) journaliste de L'Indépendant pour signaler au plus grand nombre les méfaits du maire et de ses acolytes "appointés" ?



Dura Lex... 22/07/2010 08:10



Le maire est décidément un fin juriste,doublé d 'un légaliste intransigeant.



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html