Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 05:00

 

Le rapporteur public avait conclu ainsi son exposé devant le Tribunal administratif le 24 juillet 2012 : "la démocratie n'en sort pas gagnante" ... quand elle s'acharne à exorciser les élus (3 conseillers "pugnace") qui déplaisent au maire.  En faisant appel de la "démission d'office" prise à Montpellier nous avions un peu d'espoir que la démocratie retrouve quelque souffle du côté de Marseille... Mais comme on le pressentait (Cf. article du 13 avril dernier), la cour d'appel de Marseille a fait un grand plaisir à Me Del Poso en validant sa manoeuvre d'exclusion de Suzy Marchal, Daniel Boyer et moi-même: il a, pour l'instant, réussi sa dernière opération d'exclusion (de Sud-Roussillon en décembre 2009, de l'EPIC en 2010, du Conseil enfin en 2012). Il l'avait annoncé : "plus de démocratie à Saint-Cyprien". Il le fait. Sur cet objectif personnel, l'exercice d'un pouvoir sans partage et sans opposition,  il a une constance inflexible: l'épuration des opposants complète l'organisation méthodique de l'autocratie.

A dire vrai, nous ne sommes pas mécontents qu'un artifice de procédure vienne offrir ce petit plaisir sadique au maire. Sadique car il est trompeur. Notre retrait du Conseil municipal n'est pas une retraite. Nous l'avions choisi, ce retrait, pour poursuivre autrement notre action pugnace et ne pas nous user sur ce théâtre d'ombres qu'est le conseil municipal. C'est volontairement que nous avions décidé de sortir du piège à c ... (Cf. article du 7 octobre 2011) qu'est une assemblée d'élus impuissants, réduits pour les uns (la majorité) à la soumission au chef et pour les autres à l'interrogation sans réponse, à la lamentation stérile ou à l'indignation rituelle.
 
Alors, m'objectera-t-on peut-être, "pourquoi avoir fait appel" et ce faisant envisager le retour au Conseil? Non pas, répondons-nous, "pour poursuivre à nos dépens la procédure et faire dépenser 10 000 euros à la commune en honoraires d'avocat" (car c'est la commune qui paye alors que le maire est censé agir au nom de l'Etat). Non pas par acharnement masochiste ou pulsion fanatique de chasser les bouche-trous qui en séance ont l'air bien tristounets  et de revenir nous confronter à la troupe de muets. Disons simplement "pour tester la réactivité de la Cour à dénoncer la manoeuvre politicienne sous le faux prétexte de la procédure et pour tenter de consoler le rapporteur public de Montpellier d'avoir à son corps défendant dégradé la démocratie" et surtout "pour voir comment les institutions chargées de dire le droit protègent l'esprit de la loi contre les détournements des textes", pour voir en définitive ce qu'on peut attendre de la République pour sauvegarder la démocratie. Nous nous sommes trompés : Marseille est solidaire de Montpellier qui l'a été de Saint-Cyprien, l'arc méditerranéen existe. Cela n'est pas pour nous décourager de poursuivre le combat engagé depuis bientôt 4 ans.  

Il est clair que le combat que nous avons engagé le 13 novembre 2009 en lançant un solennel cri d’alarme devant ce conseil municipal et en appelant au redressement des mœurs politiques locales et de la gestion communale (texte sur ce blog et à cette date) ne peut pas se gagner dans cette enceinte verrouillée par l'autocratie du sorti des urnes qu'est le conseil municipal de saint-Cyprien. 

 

Quelques semaines avaient suffi en 2009 pour prendre conscience de l’incapacité de la nouvelle équipe à remettre en ordre l’administration et les finances, pire pour constater qu’elle n’avait ni la volonté de rompre avec les dérives précédentes, ni la rigueur de mener la politique d’assainissement que les circonstances imposaient et de définir un projet pour la collectivité.

 

En 3 ans et quelques mois il est devenu évident que le système de pouvoir personnel et clanique installé ne laisse aucune place au débat républicain, s’enveloppe de plus en plus d’opacité, joue des leurres et du mensonge, pour agir et décider selon le seul bon vouloir du maître, dans l’irréflexion, l’ignorance des lois et le mépris de la démocratie. Les commissions supprimées, les débats en séance publique ne sont que de tristes mises en scène de figurants, orchestrées par un "président" qui feint d’écouter patiemment, sans répondre au fond, voire sans entendre ni chercher à comprendre. Sur scène, les absents (de tête ou de corps), les distraits, les amorphes, les soumis entourent le fauteuil central et les codes rouges du fonctionnaire de service, et en marge quelques intervenants confinés dans un rôle d’opposants servent d'alibi démocratique au maire qui, sourire dopé de zénitude, attend que le rite passe et que cessent ces bourdonnements qui ne l’importunent même pas. Dialogue inexistant, échanges réduits à des monologues tantôt lassés, tantôt tendus, qui font honte à ce que nous croyons être la démocratie, le maire fait adopter ce qu’il veut par le silence d'un entourage passif ou la procuration des absents.


Voilà ce qu’est un conseil municipal à Saint-Cyprien, un piège pour ceux qui y participent, une parodie pour ceux qui y assistent et un trompe-couillons pour les habitants qui croient que c’est là que se joue le destin de la ville. Tout se joue en coulisse, le conseil n’est qu’un théâtre de marionnettes que l’on manipule (les "pour") ou qui s’égosillent en vain (les "contre").

   

Depuis 3 ans et quelques mois nous dénonçons les irrégularités qui entachent la gestion de la ville et de l’EPIC. Et nous continuerons. Les procédures sont longues et coûteuses, c'est l'avantage passif du pouvoir en place. Et leur pouvoir dissuasif est différé, parfois trop tardif, même si les jugements sont lourds et significatifs: c'est le paradoxe malsain d'une démocratie tolérante aux élus qui font la loi et la méconnaissent. Hors de l'enclos de cette assemblée factice qui caricature la politique et qui outrage la démocratie, nous continuerons à apporter notre conviction et notre énergie à ce combat pour la restauration de la démocratie à Saint-Cyprien et pour la moralisation de la vie publique. Sans regret, Suzy Marchal, Daniel Boyer et moi-même ne siègerons plus dans cet enclos sans âme. Nos amis qui n'en ont pas été chassés aviseront selon les circonstances et les urgences. Mais tous unis par les mêmes valeurs et la même ambition pour notre cité 

pugnaceBIG-copie-1nous restons au service de la commune et de l’intérêt général car PUGNACE nous sommes depuis plus de 3 ans et pugnaces nous continuerons à nous battre là où c’est possible pour une gouvernance nouvelle et une action communale énergique.

 

 

                                 Jean JOUANDET

  

Bien évidemment, nous analyserons dès que possible et publierons, comme d'habitude, les arrêts de la Cour d'appel de Marseille

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

vide grenier 08/05/2013 13:43


Qui est le Président de cette asso, je voudrais lui écrire.

pugnace 08/05/2013 17:25



il faut se renseigner



vide grenier 08/05/2013 13:13


Hier Emile, Mireille, Eric, aujourd'hui Sébastien.....


Pour qui ce prend ce cadre de la mairie, pour le tout-puissant!!!!!!


Avec "le désistement forcé" des Pugnaces, je n'ai pas honte de proclamer haut et fort que les imbéciles sont légions à stcyprien et que le vivier se trouve dans la maison des citoyens.
L'association qui s'occupe du vide-grenier n'est donc pas LIBRE, le président ou les présidents devraient avoir honte.

pugnace 08/05/2013 17:26



il faut en effet protester auprès de l'association organisatrice



Tache 08/05/2013 08:54



vraiment écoeurée 08/05/2013 06:22


Je suis outrée par ce qui est arrivé à Sébastien Bahfir.


Empêcher un homme libre de participer à une Action en faveur de la Lutte contre le Cancer? Cette décision de la mairie est-elle le fait d'un ou de plusieurs imbéciles?


Après les arbres des Mûriers, les pensionnaires de l'Hotel du Port, l'interdiction faite à Bernard Beaucourt d'assister à une réunion publique de catalans assujettis au maire, etc., etc,
nous voici devant un autre fait d'une extrême gravité qui, de plus, salit l'image d'une respectable Association nationale fort connue!!!!!!!!


Comment les arrêter dans leur dérive et leurs mauvaises actions?


Vont-ils l'an prochain interdire aux opposants de pénétrer dans les bureaux de vote, vont-ils les rayer des listes électorales avant les Municipales?


Je suis enseignante et je me souviens du jour où j'ai eu sous les yeux un document du 19ème siècle. Par celui-ci, Napoléon III, celui que Victor Hugo appelait Napoléon le Petit, intimait l'ordre
de ne pas accepter les bulletins de vote au nom des opposants républicains, et ce dans tous les départements!


On sait comment ça s'est terminé : la cuisante défaite de Sedan, le terrible siège de Paris, la Commune et ses massacres...et la fin de l'empire de Napoléon le Petit.


 


 

pugnace 08/05/2013 06:43



ce rappel historique est bienvenu dans cette commune où sévit Maire le petit. Quant à la question de savoir s'il y a un ou plusieurs imbéciles, on répondra 1°: qu'il y a plusieurs imbéciles
mais que 2°/ il y a un imbécile chef (ou directeur) 3°/ ces imbéciles sont en plus méchants



CITATION 07/05/2013 21:22


« Les officiants de l'appareil répressif ont toujours eu le sens de l'ordre avant celui de la légalité, le sens de l'état avant le souci du citoyen. »


de Philippe Boucher

le carrillonneur 07/05/2013 20:54


Comme tous les ans en mai, le Comité des Pyrénées Orientales de la Ligue Contre le Cancer organise un grand vide-grenier à la plage, sur les allées et la place Maillol ainsi que sur le front de
mer de la maison des associations à la place Rodin.


Comme d'habitude, je suis allé m'inscrire.


Arrivé bien avant l'heure, j'ai été le premier .


Une personne commence à prendre mon inscription.


Quelle ne fut pas ma surprise, lorsqu'une autre personne lui explique que ma candidature ne peut être retenue.


Et l'on me dit qu'un cadre de la mairie s'oppose à mon inscription.


Je proteste, mais rien n'y fait.


Aucune raison valable ne m'étant fournie, je suis allé à la gendarmerie déposer une plainte.


 


Je suis outré que l'on force la Ligue contre le Cancer, association fort honorable, à prendre une décision inique, indigne,  et relevant plus du comportement  d'une dictature
que de notre démocratie française.



bahfir sebastien 

pugnace 08/05/2013 17:17



il faut porter plainte car il y a abus d'autorité et atteinte à l'égalité des citoyens


si la gendarmerie refuse d'enregistrer la plainte, il faut insister, protester


si elle persiste dans le refus, ce qui n'est pas normal, il faut écrire au Procureur ... et m'envoyer copie pour relayer



NON DUPE 07/05/2013 18:36


Si la justice est dupe, la population ne l'est pas. Au fait c'est bien le maire qui a déclaré en conseil municipal qu'il ne travaillerait jamais avec les élus de l'opposition et les Pugnace; il
avait même dit "comme ça c'est clair" et après ça il vous demande de tenir une présidence de bureau ... Et les conseillers de sa majorité alors ? Une question, M.Lopez a toujours assuré la co
présidence de bureau avec M.Andrault, donc le compte devait y être sans problème d'organisation du vote ce qui est le seul motif qui justifie une démission d'office ... cette décision de justice
est en décalage avec la réalité

Manoeuvre 07/05/2013 18:17


Difficile de croire à l'absence de manoeuvre du maire qui 1 mois avant de faire appel à vous pour présider un bureau de vote vous traitait de "put... d'encu..." devant les employés de la maire et
les cameras de FR3 . Si je puis me permettre vous auriez du porter plainte.

Grr 07/05/2013 11:30


Décidément, il faut beaucoup de constance pour arriver à se faire entendre! Avec toujours le risque de n'être
pas compris. Il faut aussi du courage  pour interpeler sans langue de bois, depuis bientôt 4 ans, les acteurs municipaux, les rappeler,
quotidiennement,  au respect de leur mandat et pointer leurs très nombreux manquements ! Nous espérons que ce combat destiné à défendre les intérêts publics,  prépare l’avenir…


 

Absurde 06/05/2013 23:09


"la démocratie n'en sort pas gagnante"... ??? comment le Tribunal peut-il prononcer ce jugement qu'il dit lui même contraire à la démocratie alors que cette procédure faite au nom de l'Etat ne se
justifie que pour asurer le bon fonctionnement de la démocratie ! Tout cela n'a plus de sens, et marque bien un détournement de la procédure, le maire qui a fait le déplacement à Marseille avec
son direc cab mettant visiblement toute son influence pour éliminer des contradicteurs gênants mais pourtant essentiels au bon fonctionnement de la ... démocratie !

Bis 06/05/2013 20:05


Le titre de votre article précédent inspire ma réaction sur cette démission d'office. Les citoyens qui connaissent le contexte local ne peuvent que voir là une "panne de sens" républicain et
démocratique.

Merci 06/05/2013 19:42


Il vaut mieux être un Pugnace démissionné d'office qu'un élu qui renie sa liberté et sa conscience ... ceci dit cette démission d'office est une atteinte à la démocratie et aux très nombreux
électeurs qui vous soutiennent et sauront l'heure venue "démissionner" par leur vote la gouvernance actuelle. Merci pour votre action et courage !

Papsy 06/05/2013 18:49


certains ont le mur des c...., d'autres ont le conseil des c...., il faut s'en réjouir d'en avoir été exclu, vous n'aviez aucune chance d'en remonter le niveau, il est bien trop bas.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html