Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 05:00

La petite histoire se répète à Saint-Cyprien : l'abattage des mûriers sur le camping du même nom (l'affaire est soumise ces jours-ci à la Justice) remet en mémoire celui des palmiers de la place de la mairie et remet d'actualité notre article de l'an dernier (26 mai 2012). Le voici: 

 

Le message de "Désespoir" reçu vendredi appelle comme en écho le poème de Ronsard que Thierry Del Poso, Jacky Figueras et leur équipe de tacherons ont oublié s'ils l'ont jamais appris: 

 

"Écoute, Bûcheron, arrête un peu le bras !  

Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas"

 

 

 

Qui sait si l'abattage des palmiers était justifié? Ne nous prononçons pas catégoriquement sur la nécessité ou non de supprimer des arbres malades, condamnés à dépérir et à contaminer d'autres arbres. Peut-être fallait-il le faire. La question posée, la question que pose l'indignation de la population est : fallait-il le faire ainsi? devait-on abattre systématiquement tous ces palmiers? pouvait-on le faire brutalement sans expliquer de façon claire, précise, publique et réfléchie, le pourquoi et le comment? ne pouvait-on prendre le temps et les moyens d'informer la population, de la consulter sur la façon de faire, sur la suite à donner (replantation, aménagements etc) ? Ne pouvait-on un temps laisser le bras du tronçonneur en suspens, ne pouvait-on écouter comme plaide le poète, écouter les palmes et parler aux habitants? Ne pouvait-on attendre la fin de la saison touristique et l'automne, saison propice aux plantations ?

  

"Peuples vraiment ingrats, qui n'ont su reconnaître

Les biens reçus de vous, peuples vraiment grossiers

De massacrer ainsi nos pères nourriciers! "

 

A tort ou à raison, selon les options écologiques de chacun, le palmier identifie Saint-Cyprien. Cet exotisme est peut-être décalé - le palmier n'est pas vraiment une espèce végétale endémique du Roussillon - mais avec le temps il est devenu consubstantiel à nos voies, places, parcs et carrefours. Il est une enseigne de la station, une image forte pour nos touristes autant qu'un symbole de sérénité urbaine pour tous les résidents. C'est un héritage qui a une valeur non seulement physique, financière, mais esthétique et sentimentale. Il ne faut pas avoir le culte absolu des valeurs transmises et des symboles, il faut en respecter la force, la signification culturelle, l'affect. S'il faut évidemment actualiser les choix de la société locale, encore faut-il en justifier l'opportunité ou la nécessité.

 

Dire que l'abattage a été prescrit par le Préfet, comme on a dit naguère que le préfet avait écarté Nexity de l'achat d'Al Fourty, est l'explication habituelle, facile pour ne pas dire infantile, de la mairie qui se réfugie derrière l'avis ou l'injonction d'une autorité supérieure ou d'un expert indiscutable. La question que l'on entend poser de toutes parts est : y a-t-il eu expertise? qui l'a faite? sur quoi portait-elle : chaque palmier de tel ou tel secteur, un échantillon ou l'ensemble des plantations? Qui a décidé tous ces abattages? Y a-t-il un plan de replantation? Si la question est ainsi posée fortement c'est qu'il n'y a pas eu réponse, ou que la réponse a été inaudible ou brouillée.

 

Les élus de la majorité disent qu'ils ont besoin de "protection fonctionnelle". Sans doute ont-ils besoin d'être protégés contre eux-même, protégés de l'erreur, de la négligence, du mépris. Car cette façon de procéder s'inscrit dans la pratique du mépris érigée en ligne de conduite municipale: mépris de la loi, mépris des hommes, mépris de la bienséance, mérpis de l'éthique publique, mépris des arbres et du patrimoine. C'est la commune qu'il faut protéger, pas les élus qui la gèrent surtout quand ils la gèrent mal.

 

M. Lopez a dans le dernier bulletin municipal exposé les travaux faits et à venir dans les rues et sur les trottoirs: rien sur les palmiers qui en sont partie intégrante. Ignorait-il tout de l'opération tronçonnage? N'a-t-il pas voulu en assumer la responsabilité?

 

Il y aurait eu une information faite en mairie? elle a du rester confidentielle, réservée aux amis de la majorité, à quelques opposants choisis et quelques délégués de quartier qui ont omis de répercuter le message. On a parlé un temps "d'états généraux", de consultation sur les problèmes essentiels de la ville: à croire que les velléités électorales du maire, de sa 1ère adjointe et même du deuxième, ont aboli toute action de démocratie participative communale. On communique à tort et à travers sur la 2ème circonscription mais on tait la réalité locale aux habitants de Saint-Cyprien. On a aboli la démocratie dans la commune, il est dans l'ordre normal de la politique autocratique de Thierry Del Poso et de ses "tous soudés et solidaires" d'abolir le respect de la population et de son patrimoine. Les arbres et les citoyens réclament aussi un droit à la protection.

 

 

Et pour conclure avec Pierre de Ronsard

  

 

"Adieu ... têtes sacrées,

... Maintenant le dédain des passants altérés"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

PRECIPITATION 26/05/2013 17:09


Tout dans la précipitation: l'abattage des palmiers, l'agression sauvage sur les arbres des mûriers, les travaux qui fleurissent un peu partout. Trois pendant lesquels il ne se passe rien et tout
à coup, l'urgence est là. Mais que se passe-t-il donc, quelle perspective prochaine pousse à une agitation soudaine? Non, ne me dites surtout qu'il y a des visées électorales dans tout cela, j'en
serai extrêmement déçu.

BIZARRE 26/05/2013 10:41


http://www.lindependant.fr/2013/05/26/trois-jeunes-agressent-les-policiers-municipaux,1758078.php


Apparemment, des policiers municipaux sont agressés...et le maire n'accourt pas sur les lieux avec son écharpe dans la minute qui suit. Il a donc fallu faire appel aux gendarmes.


Si nous rapprochons cela au fait que le maire délègue beaucoup à des adjointes en ce moment, il nous semble bizarre que notre premier magistrat, à quelques mois des municipales, soit si
souvent absent.


Aurait-il des problèmes?

pugnace 26/05/2013 16:50



en principe ce n'est pas une adjointe qui serait "compétente" mais M. Sirvente soi-même



nouveau souffle 24/05/2013 13:55


cela n'a rien a voir avec l'article


mais je viens de découvrir un ancien nouveau site


http://cftc.id.st/licenciement-emile-c21868301

pugnace 24/05/2013 15:51



ce n'est pas sans rapport ni sans intérêt



vax99 24/05/2013 10:36


la solution est connue de tous : Mort des palmiers... enfin des traitements (bios) efficaces !
- AgoraVox le média citoyen

pugnace 24/05/2013 11:12



à toutes fins utiles



Le délégué de la Plage 24/05/2013 10:35


A t'il été emporté par une vague scélérate notre Docteur, qui venanit au conseil pour jouer avec son portable, ou son diagnostic étant avéré.....plus personne ne l'aperçoit.


Forte récompense à qui le retrouvera.

pugnace 24/05/2013 11:12



espérons qu'il n'en est rien



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html