Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 06:00
Publié par Pugnace le lundi 20 décembre 2010

Suite aux 2 points soulignés précédemment - un résultat financier trompeur et une vente illégale - reprenons aujourd'hui ce qui fait le coeur d'une bonne transaction, l'accord équilibré des contractants. C'est une évidence, et ce devrait l'être (un jour) pour un maire qui n'a encore "aucun problème de conscience" et pour ceux qui le suivent en baissant la tête, cette transaction n'est pas une bonne affaire, ce n'est même pas une bonne transaction. 

 

Souvenons-nous du préambule du maire :  

1°/ la ville a besoin de ressources.   

2°/ M. AMBROISE propose 10 millions, il paye CASH, CASH ... il faut signer. Pourquoi nous ne voulons pas ?  

 

3 . Cette transaction est perdante

 

Une transaction saine est un contrat dont les clauses sont claires et le bilan équilibré entre les 2 parties. Ce n’est pas le cas. La transaction n’est claire ni du côté du vendeur ni du côté de l'acheteu

 * côté vendeur : on vend le terrain 9,5 !  

La ville cède sans condition la propriété  de 112 251 m². De plus on va louer à M.A le terrain avoisinant de 30 000 m² sans en dire les conditions.

La ville n’a prévu aucune garantie quant à la durée et à la qualité de l’exploitation du camping. La ville ne s’est réservé aucun droit de reprise en cas de défaillance du nouveau propriétaire. Rien ne garantit la pérennité de cette installation touristique.

Le maire se borne à dire: on encaisse 9,5, payés cash mais il écrit et fait voter par le conseil 10 millions €

Il répète que M. Ambroise ne met aucune condition suspensive, qu'il n'emprunte pas, paye CASH sur ses deniers personnels, qu'il a vu la préfecture, qu'il prend tous les risques, qu'il est le seul à se présenter ainsi ... Ambroise est l'oiseau rare à ne pas laisser filer

  A VOIR, A VOIR

* côté acquéreur : il y a de quoi s’inquiéter.

C’est M.Ambroise qui achète, dit le maire, mais M. AMBROISE vient de créer une SCI de gestion immobilière et une SAS de gestion de camping. Il n'exclue de substituer quelqu'un, il l'écrit dans son offre, mais on (le maire) a négocié avec Ambroise. Serait-ce encore comme Batisoleil un acquéreur de façade? avec ces 500 000 € de ristournes évoqués à la sauvette ?

Donc qui va exploiter?

  Et si c'est M. AMBROISE, celui qui exploitait "les tamaris" au Barcarès, il y a vraiment de quoi s'inquiéter pour la réputation des équipements touristiques de la station. Il suffit de lire sur Internet (voir entre autres les sites www.zoover.fr et http://www.voyage-bons-plans.aufeminin.com) les avis des usagers du BARCARES: " à fuir ", " décevant ", " même pas à essayer ", " à fuir absolument", "désastreux ", " à déconseiller ", " passez votre chemin " … " ce nouveau proprio qui est arrivé du Pas de Calais qui mène la danse et crie haut et fort qu’il est venu pour faire du fric et que le soleil ça se paye " ... (1) 

  Le maire dit et répète " ce M. paie cash, il apporte l’argent en fonds personnels, c’est tout ce qu’il faut voir". Mais ce monsieur écrit dans sa lettre du 13 septembre qu’il a "l’accord de son partenaire financier" et le 2 novembre qu’il finance sur "ses deniers personnels et assimilés"  : étrange ce partenaire financier qui n’est pas une banque, formule équivoque que ces deniers assimilés à des deniers personnels. Quel est ce partenaire financier, que sont ces deniers assimilés? 15 millions (avec les travaux) ça fait beaucoup de deniers assimilés; mais le notaire a l'habitude, sans doute, et la responsabilité, c'est sûr, de se faire couvrir par TRACFIN quand les mouvements de fonds personnels sont importants et difficiles à "assimiler" 

 

Enfin on n’impose à l’acquéreur qu’une interdiction de revente limitée à 5 ans ce qui veut dire que quand il aura amorti ses travaux il pourra revendre librement, sans que la ville puisse s’y opposer, et il pourra éventuellement revendre à d’autre fins et un autre prix .


Tout cela signifie que la ville se défait de façon irréversible d'un camping au profit d'un monsieur dont on n'a pas les références et les garanties assurant que sera maintenu durablement et en bonne qualité d'exploitation un équipement touristique important pour la commune.

 

C’est une bonne opération pour M.A, pas pour la ville. A ce déséquilibre s'ajoute le facteur suivant, à savoir les conditions troubles de la négociation qui n'ont en rien respecté les règles de transparence et d'égalité d'accès des candidats au marché.

 

 

(1) P.S. : la qualité technique des installations de "soleil de la Méditerranée" ont heureusement démenti ces inquiétudes. Mais la dureté de la gestion, souvent inhumaine envers certains locataires, confirme le regret qu'il n'y ait pas eu de cahier des charges social imposé par la mairie et confirme que ce monsieur veut faire et sait faire du fric ... ce que la mairie ne sait pas faire et lui laisse faire

 

  1.  

     

     ................................................................................................... à suivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

andré Schroell 04/01/2015 15:07


Ce n'est pas un décret sur les poubelles,il s'agit d'un décret permettant à la commune et aux autres usagers d'utiliser l'infrastrucure routière pour,par rapport à la mairie,de ramasser les
poubelles pour nous éviter de les transporter à la périphérie du lotissement et pour les usagers non résidents de passer sur la même route.C'est ainsi qu'on me l'a expliqué maintenant si
vous savez me l'expliquer en d'autre termes, ne vous gênez surtout pas,l'essentiel c'est que vous l'ayez compris.Quant à ma façon de m'exprimer en français je m'en excuse mais je pense être
polyglotte même si je m'exprime mal en six langues.Quant à votre explication concernant Mr.Lormand,je ne comprend pas qu'un élu soit incapable de représenter ses habitants auprès du maire pour
des raisons quelles qu'en soient les raisons.On sait à quoi s'en tenir!

pugnace 04/01/2015 16:30



SIC



addiluc 04/01/2015 14:22


Réponse au dernier post de MR.JOUANDET


MR.JOUANDET,


Merci tout d'abord pour tous vos pertinents commentaires sur cette Affaire  de l'AL FOURTY;affaire nommée par Vous "l'ALFOURYGATE".


Je viens confirmer ici l'une des pratiques de  MR.AMBROISE, qui consiste à vouloir "ECRASER" toute personne qui le gêne et ce à défaut de pouvoir faire valoir des Compétences réelles et
sérieuses qu'il lui manque dans l'exercice de l' Activité Commerciale d'Hôtellerie de Plein Air qu'il exerce Illégalement depuis 4 ans.


En effet tout d'abord lors du début des contestations de plusieurs Propriétaires de Mobil Homes en 2011,contre les Abus de MR.AMBROISE, celui-ci leur avait dit "Vous pouvez monter une Association
et faire ce que vous voudrez,je ferai comme pour d'autres, je vous écraserai!"!!!!


Puis en 2012 lors d'une entrevue entre MR.AMBROISE et l'ADPMH dans l'Accueil de son Terrain NU,il a textuellement réaffirmé que l'Association ADPMH entrainait dans une mauvaise voie les
Propriétaires de Mobil Home et que de toute façon il avait selon ses termes "plein de pognon" et qu'il écraserait ceux-ci!!


De toute évidence lorsque MR.AMBROISE est acculé à devoir répondre sur des points précis et Professionnels sur l'Univers de l'Hôtellerie de Plein Air le seul argument qu'il soit capable de mettre
en ava,t est "JE VOUS ECRASERAI" !


Enfin il serait intéressant de savoir ce que pense tous les Propriétaires de Mobil Homes ayant eu à faire à MR.AMBROISE dans les campings "LES TAMARIS" 66420 LE BARCARES;"LA VERTE
VALLEE"  immatriculée en MAI 1996 et  "LE CHATEAU DE BUREUIL" 62990 à MARESQUEL ECQUEMINCOURT immatriculé en Janvier 2001.


Bizarrement aussi,on peut s'interroger sur la création en Août 2011 par MR.AMBROISE de la SCI L'ETAPE à BENQUET 40280 soit quelques Mois après l'Achat par Lui du terrain de l'ex camping AL
FOURTY, mais surtout à une période ou on a vu MR.AMBROISE faire des allez et retour entre sa nouvelle acquisition et le Camping Municipal LE BOSC D'EN ROUG; qui Lui est CONSTRUCTIBLE.....BIZARRE
NON?

andré Schroell 04/01/2015 09:09


Monsieur Jouandet,


Relisez les posts 1 et 6 .Je ne me suis jamais exprimé sur le Camping AL FOURTY.Je suis d'avis qu'on peut parler de celles et ceux que vous désapprouver d'une façon un peu plus élégante et
respectueuse.C'est tout.N'oubliez pas de valider l'intégralité de ma dernière réponse concernant entre autres l'éclairage de notre lotissement.Je vous informe également que nos maisons se
trouvent sur un domaine privé qui qppartient toujours au Golf.Raison pour laquelle j'avais demandé à Monsieur Xavier Lormand d'écrire au Maire pour régulariser cette situation intenable,ce qu'il
a fait.Merci quand-même pour le décret permettant à la mairie de ramasser les poubelles!Si vous pouviez demander au Maire,en tant qu'élu, des explications,vos voisins vous seraient
reconnaissants.

pugnace 04/01/2015 13:02



vos correspondants M. Lormand et M. Ambroise ayant davantage l'oreille du maire que moi, je leur laisse le soin de vous aider à régler cette situation que vous dites "intenable". Quant au
"décret" (sic) sur les poubelles j'avoue mon ignorance et plus encore moins incompétence sur ce sujet. 


sur Al Fourty, je vous renvoie aux commentaires que les vôtres ont inspirés à d'autres.


Quant au respect du à M. Ambroise, sachez que je l'ai convié à venir (courtoisement) discuter chez moi: il a refusé ... car le maire lui a interdit de me parler (et M. Amboise se soumet !
pourquoi? ) il ne dialogue donc avec moi qu'en faisant pétarader sa moto à chaque passage devant ma maison ... après avoir déclaré à la police qu'il était mon "ennemi" et à ma femme qu'un jour il
m'écraserait avec sa Hardley davidson : vous avez dit "respect", mon cher voisin ?


Il n'empêche que je comprend l'inquiétude où l'a plongé la faute du maire. C'est la raision pour laquelle je pensais convenable d'en discuter tranquillement avec lui, il refuse. Dommage car la
question est aujourd'hui de réparer les erreurs qu'ont commisses les signataires de l'acte. J'ai proposé à tous une solution respectueuse des intérêts de chacun. Faute d'y avoir consenti à
l'amiable et (pour reprendre vos termes) "avec élégance", c'est encore la justice qui devra trancher. Dommage !



Campeur 04/01/2015 08:20


au post 6 : vous avez le droit de vous exprimer tout comme moi!  mais, vous avez survolé mes quelques lignes je recommence : si l'acheteur se nommait Voltaire ou Rabelais, Guignol...


Pugnace en parlerait tout autant


.Ce n'est pas l'acheteur en lui même qui est visé, mais l'action de l'achat !!!


Donc, Pugnace devrait dire et le nommer "l'acheteur" , ainsi vous appréhenderiez beaucoup plus facilement votre lecture.

andre.schroell 03/01/2015 20:58


"les propos de voisinage",c'est encore une de vos inventions.d'ailleurs vous êtes aussi un voisin et en plus un élu qui ne voit même pas que notre éclairage est déficient depuis des années
malgré une lettre que j'avais écrit à Monsieur Bouille et à Monsieur Del Poso.Voilà une question que vous pourriez poser comme élu.

pugnace 04/01/2015 08:36



pour régler vos problèmes particuliers avec la gestion communale persévérez donc dans vos écritures ... aux maires successifs


mais si vous vous intéressez (aussi) aux questions d'intérêt public lisez sérieursement ce blog, assistez aux conseils municipaux et informez vous pour pouvoir opiner et voter en bonne
connaissance de cause ... si nécessaire inscrivez-vous sur les listes électorales avant les prochaines municipales, pour les cantonales, c'est trop tard ! sinon brisons là ce dialogue stérile.


 



addiluc 03/01/2015 20:30


Réponse au Posts 1 et 6 :


MR.SCHROELL,


Comme vous l'indique l'Auteur de ce Blog, vous êtes bien entendu autorisé à vous exprimer sur le sujet de ce terrain de l'Ex Camping AL FOURTY,mais encore faudrait il que vous ayez une bonne
connaissance des tenants et aboutissants non seulement de la transaction qui a permit la vente de ce terrain à un acheteur Privé nommé MR.AMBROISE, mais sutout que vous ayez une bonne
connaissance des Pratiques "peu scrupuleuses" voir "illégales"de ce Propriétaire de Terrain Nu qui a exercé une Activité Commerciale SANS FONDS DE COMMERCE;SANS LICENCE IV Légale pour la dite
Activité et ce depuis 4 ans;sans avoir été accepté par la Fédération des Campings et qui a été Condamné en MAI 2014 pour VOIE DE FAIT vis à vis de Propriétaires de Mobil Homes qui ont eu le
courage de contester tous ses abus.


Cher Monsieur,demandez non seulement aux Vacanciers et surtout aux Propriétaires de Mobil Homes du Camping LES TAMARIS ce qu'ils pensent de MR.AMBROISE, mais demandez aussi à ceux du Camping
LA VERTE VALLEE dont a été Exploitant également MR.AMBROISE, ce qu'ils pensent de celui-ci et vous verrez que ceux-ci à l'unanimité n'ont eu qu'à se plaindre de MR.AMBROISE et de ses Pratiques!

André Schroell 03/01/2015 19:07


Votre réponse est absolument dans le même style,contribuable et élu,peu importe.Si je m'exprime,c'est mon droit,que çà vous plaise ou pas.

pugnace 03/01/2015 19:35



c'est aussi le mien, même si cela vous déplait: j'exerce mon mandat en toute liberté. En plus vous avez un droit de vote : exercez le ! et venez au conseil municipal pour vous faire une opinion
autrement que par des propos de voisinage.



CAMPEUR 03/01/2015 18:52


au post 1 : je pense que vous devriez lire attentivement, ici, pas de discrédit sur Mr Ambroise, mais l'explication des faits, qu'il se nomme Tartenpion ou Guignol !

Les faits sont là. 03/01/2015 16:16


M.Ambroise a prouvé qu'il savait faire prospérer ce camping mais il n'en reste pas moins qu'au moment de l'acquisition les renseignements sur son ancienne activité du Barcares n'étaient pas bon
et ne justifiaient pas que la commune lui vende à un prix relativement bas Al Fourty et rejette une autre offre supérieure de 3 millions (Edf/ nexity). Enfin il aurait été normal qu'il respecte
jusqu'à terme échu les conditions des contrats passés entre l'Epic et les propriétaires de mobil homes en place qui se sont retrouvés piégés.

"Cochon de payant" 03/01/2015 11:36


L'attractivité de la ville en période touristique sert bien évidemment les intérêts de ce type de structure qui vit d'ailleurs pratiquement en autarcie, s'auto-suffisant avec ses propres services
(restaurant, bar, animations, piscine etc.) ou profitant sur la bonne période, des services et animations de "prestige" mis en place par la ville sur nos impôts.(soirées people, petit train, feux
d'artifice, et autre patrouille de France..)


A force de privilégier outrancièrement la rente soleil, Saint-Cyprien se meurt en tant que village. Par leur utilisation massive du "tout pour la saison", nos impôts locaux ne suffisent pas au
quotidien d'une population sédentaire, considérée en paroles mais pas dans les faits. Par exemple il suffit, pour s'en convaincre, d'aller sur la plage(!!!), d'arpenter le triste baladoir (de
jour car, hors saison,maigre ou point de lumière la nuit), caricature délabrée et sale d'une promenade de front de mer, et de circuler dans les rues du village ou de la plage régulièrement
décorées du contenu des poubelles que la tramontane malmène. Les quelques sempiternels sapins et décorations de Noël, près des commerces, n'ont pas suffi à tirer hors de chez eux et de leur
isolement, les autochtones frileux et désabusés. Nous sommes loin des flamboyances affichées.


Pourquoi s'en étonner? Saint-Cyprien est mis en coupe réglée pour servir des intérêts privés. Il n'y a pas d'autre dessein, d'autre objectif. Et, pour faire taire les grincheux, il est un
argument imparable: ce qui est bon (très bon!) pour tel gérant de camping est bon pour tous. Le collectif est subordonné et sert aux profits individuels sans contrôle ni mesure.


Il reste au commun, cochon de payant, le plaisir de voir s'allumer, en saison, dans les yeux des touristes de passage, cette lueur d'envie envers ceux qui vivent ici. Susciter l'envie voire la
jalousie, ça se paye! Comme se paye, après l' hivernage, la joie d'être enfin envahis et de voir flotter les bateaux.

MAGOUILLE 03/01/2015 10:37


La dictature existe encore Saint Cyprien en est une , le maire l'applique à sa guise ( il a abolit la démocratie).Un camping à St Cyprien est un produit rare , il l'a bradé façon dictateur ( avec
la complicité de sa bande) imaginez que la location des mobils homes rapporte autant  qu'un appartement et il y a 5 à 600 emplacements ( trés peu de taxes et impôts comparés à des logements)
, il l'a vendu en terrain nu pourtant avec un appel d'offres , la commune en aurait tiré quelques millions d'euros en plus  . De toutes les solutions il a choisi la pire et le montage est on
ne peut plus confus

André Schroell 03/01/2015 09:03


Discréditer en permanence Mr.Ambroise ce n'est pas le sujet et ce n'est pas à la hauteur d'un ancien TPG.

pugnace 03/01/2015 13:40



laisssez le TPG en paix (cette formule de pacotille qui pallie la carence d'argument est du style Del Poso, soit trois niveaux au dessous de zéro)


c'est un contribuable et un élu qui écrit ce qu'il constate aux dépens de la ville, que cela plaise ou  non à M. Ambroise et à ses amis



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html