Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 05:00

Une fois encaissée la cagnotte du procureur, une fois établi le bilan légué par les mis en examen, le cap à prendre ne peut que s'imposer au capitaine avisé:

 

- poursuivre la gestion de rigueur inaugurée en 2009,

                  * donc serrer les dépenses de fonctionnement

                  * pour dégager de l'autofinancement

                        bloquer le niveau d'imposition (en attendant de le modérer)

                  * stopper le recours à l'emprunt et ...

                                

 - engager le désendettement de la ville qui hypothèque les budgets à venir et pour cela inventorier les avoirs susceptibles d'être cédés sans porter préjudice au service public (immeubles, terrains, valeurs mobilières ...) Un objectif raisonnable (difficile certes, donc à programmer sur le moyen terme: 4 à 6 ans) serait de ramener les 2 niveaux de l'annuité et de l'encours 

 1. de l’annuité à 3,3 M €  (aujourd'hui 4,7) ce qui est encore à + 30% des annuités des stations voisines

2. de l ’encours de la dette à 30 M € ce qui correspond encore au total des 2 stations voisines et resterait supérieur au seuil national d ’alerte (encours de la dette rapporté aux recettes réelles de fonctionnement = 1 an 6 mois au lieu de 1 an)  

 

  - réduire les dépenses d'investissement au strict minimum indispensable pour la sécurité et l'entretien du patrimoine existant et les cantonner aux capacités d'autofinancement naturelles de la ville. En se souvenant que dans les années "normales" de la gestion BOUILLE l'investisement se situait autour de 4 Millions alors même que l'endettement et la fiscalité n'avaient pas atteint les plafonds actuels insupportables.

 

  - pour cela tenter de dégager des recettes complémentaires en provenance des taxes diverses, de l'EPIC (campings), du Port; voire de partenariats à rechercher en matière touristique ou sportive.  

 

Le budget de 2010 ne fait rien de tout ça.

On n'a même pas eu le geste symbolique pour le contribuable de faire comme l'avait fait l'an dernier le maire suppléant: tenircompte de l'accroissement de l'assiette fiscale qui permet de baisser légèrement les taux d'impôt tout en conservant le même produit fiscal.

On garde les mêmes taux d'impots.

 

Ce qui est gravement inquiétant pour l'avenir, c'est que ce budget n'affiche aucun objectif, la ville n'a aucun dessein, aucune projection budgétaire, on a financé un cabinet pour étudier une "prospective" mais l'adjoint, le maire n'en disent rien, n'en savent rien. Aucun des audits annoncés n'est présenté, ils n'existent pas ou on s'en moque.

 

On a parlé dans le DOB de rénégociation de la dette mais le maire, l'adjoint n'en disent rien, n'en savent rien. Quant au désendettement lui-même, le maire, l'adjoint n'en disent rien, n'en savent rien. Le cabinet explique qu'on va rembourser du capital en 2010: bien sûr comme tous les ans (c'est l'amortissement annuel de la dette) ce qui veut dire que dans 20 ou 25 ans tout ira bien si entre-temps on ne réemprunte pas.

 

C'est là le problème, on dépense en 2010 toute la cagnotte du procureur, l'annuité de la dette s'accroit et va s'accroitre (effet des taux variables), on reprend l'augmentation des charges courantes, on reprend un investissement à 3 millions 771 d'opérations (+ 3 millions d'amortissement de la dette) comme du temps des bonnes années Bouille, sans se soucier du bilan des mis en examen ...

 

Et on ne nous parle pas des projets qu'on a demandé à Sud-Roussillon d'étudier et qui devraient donc retomber sur le budget communal comme le gymnase-salle polyvalente, et on laisse à l'abandon le musée d'art moderne (mas des Capellans) ...

 

Et le maire ose écrire dans le journal que nous avons "constaté la solidité du budget présenté" : on comprend qu'il s'étonne que nous ne crions pas mais il ne faudra pas qu'il joue le serein et prêche l'apaisement dans le désert. Car aujourd'hui le Conseil Municipal c'est le désert de la réflexion financière, c'est le désert de la réflexion politique, mais il est des Pugnace et il en est d'autres qui n'aiment pas prêcher indéfiniment dans le désert.

 

titanic-copie-1.jpg

En résumé,

 

ce budget 2010 n'est qu'un budget de survie

                             ce n'est pas un budget de sauvetage. 

  Le capitaine n'a pas de cap,

                              qui est le capitaine du titanic ?

 

 

 

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R


Bien, le jeu a assez duré. Cette équipe dirigeante a largement demontré son incapacité à élaborer le DOB et le budget 2010 pour
relever la commune, les bons enseignements ne sont pas tirés du compte administratif...  Et ce, malgré le concours payant de cabinets extérieurs et avocats multiples et variés. Les décisions du Tribunal Administratif ne sont pas respectées. 


Par les articles parus dans la feuille de choux locale, le maire a démontré largement combien il était capable de travestir le vécu et la vérité des conseils
municipaux, avec en plus un mépris et une désinvolture des régles de fonctionnement démocratique. Son attitude en Communauté des Communes atteste du même comportement.


En outre les commentaires divers et variés sur les blogs, les vidéos sont là et attestent de la réalité des faits pour toute
personne de bonne foi qui souhaiterait se rendre compte de la réalité. La presse, les parties politiques, le Préfet, entre autres, ne peuvent ignorer cette réalité.


L'opposition, avec ténacité, a fait la preuve de sa capacité à disséquer, expliquer, démontrer, élaborer une stratégie pour un
avenir constructif. Elle n'est pas tombée dans le piège de la provocation, de la médiocrité et a largement conservé sa sérénité tout au long des "débats" (en fait ce ne sont pas des débats mais
des échanges avec des sourds-muets, des questions pertinentse sans réponse, des demandes de documents sans suite). La longueur n'est pas un critère d'efficacité : une durée de 6 H est simplement
inacceptable et démontre les stratagèmes de l'équipée en place.


En conséquence, car bien même l'équipe dirigeante n'a pas été en mesure d'élaborer une analyse, un budget 2010 à la hauteur des enjeux, l'opposition
lui a apporté son expertise, son savoir, ses suggestions. Elle n'a qu'à se baisser pour recueillir tout ce travail.


Mais pas un brin de sursaut à l'horizon. Et qu'on en finisse avec la parodie : "ils sont débutants... il faut du temps au
temps..." car ils n'ont pas manqué d'augmenter grassement leurs indemnités et puis quand on n'est pas compétent ou capable de se former, on se retire. Un peu de dignité bon sens. N'avez vous pas
des familles, des amis ? Entre temps la commune s'enlise doucement, notre endettement global augmente...


Le jeu a assez duré : Attention la corde va casser, les limites de l'acceptable sont dépassées.



Répondre
M


pour info poteau noir s'ecrit : pot au noir , c'est une zone de convergence de masses d'air chaude et froide ou il en résulte la formation de gros cumulonimbus ( gros nuage vertical) zone , du
coté de l'equateur, bien connue des marins au long cours ou generalement il n'a y a pas de vent durant plusieurs jours ( piege a bateaux !).


ou alors j'ai pas compris le blague ?



Répondre
A


Cap'tain c'est le poteau noir!!!!


Amenez les cannots de secours.



Répondre
T


Les vidéos ainsi que les commentaires judicieux et raisonnés de Pugnace montrent très clairement que la majorité actuelle est en train,par sa méconnaissance  de la gestion, d 'enfoncer la
Commune dans une spirale qui va très vite devenir paralysante pour la ville et ceux qui y vivent.


En ce qui concerne le budget,il est évident que les conditions dans lesquelles il a été présenté et voté constituent une violation caractérisée des règles de Droit,et il est pensable que les
services préfectoraux finiront par s 'en émouvoir,et réagiront enfin comme il se doit.


La majorité actuelle a été élue par réaction à des mises en examen en cascade de certains de leurs prédécesseurs,ainsi que de quelques chefs de service,et les électeurs regrettent maintenant ce
choix,car ils constatent,à l 'évidence,que les choses sont loin d 'avoir changé,bien au contraire,et qu 'ils n 'ont pas fini de payer les intérets d 'une dette abyssale ,et les salaires aussi
monstrueux qu 'immérités de quelques initiés toujours prêts à mordre aujourd 'hui celui qui hier encore les comblait de ses largesses.



Répondre
A


Au risque de me répeter : Que font les autorités face à ce fiasco ?



Répondre
P


il n'est pas interdit aux contribuables et aux citoyens de leur demander



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html