Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:00

M. Del Poso qui aime se parer du titre de maître pour rehausser sa stature de maire n'apprécie pas que ses administrés puissent venir à douter du bien-fondé d'une telle référence. Cette susceptibilité de l'élu sur son titre d'avocat s'est exprimée dans les deux plaintes déposées au TGI de Paris contre certains propos (émis en février 2012), articles et commentaires, qui étaient consécutifs au jugement du TA du 24 janvier 2012 annulant pour la 2 ème fois la nomination de M. Humpage à la direction de l'EPIC. Ces propos réagissaient notamment à ses propres déclarations au journal l'Indépendant telles que : "persiste et signe" ... "terrorisme judiciaire" ... "le maire est seul juge et seul compétent" et sur sa décision de renommer ce monsieur pour la 3 ème fois. Bien évidemment les observations suscitées par ces échecs contentieux, répétés et non acceptés, ont porté sur l'expertise juridique du maître-maire et ont exprimé des appréciations qu'il a trouvées inacceptables. Mais qui ne relèvent que du droit de critique légitime des citoyens, droit rappelé à la France par la Cour européenne des droits de l'homme (voir article précédent). Et qui s'expliquent tout à la fois par les faits (le jugement du TA du 24 janvier et le passer outre autoritaire de M. Del Poso) et par l'inévitable mise en cause de la "maîtrise" juridique du maire

 

Ce jugement annulant une décision municipale est un fait. La décision de passer outre est un autre fait. La confusion entretenue par le maire entre sa profession et son mandat relève de son choix personnel. Cet amalgame du maître et du maire est plutôt inhabituel chez ses confrères (dont l’exemple majeur du maire de Perpignan). Ici en revanche il est devenu systématique dans ses publications officielles ou sa communication médiatique (documents administratifs, communiqués de presse, cartons d’invitation et même certains courriers) : le nom est ostentatoirement précédé du titre de Maître.  En surélevant ainsi la fonction élective d’un socle d’expertise juridique, la formule vise, tout autant qu’à impressionner l’électeur, à souder la confiance de ses proches en sa capacité et à dissuader les contestataires éventuels. En contrepartie, cette confusion entretenue des compétences interdit logiquement de décliner toute responsabilité dans les erreurs de droit ou de procédure. De sorte que tout naturellement le bilan contentieux pèse à la fois sur la robe du maître et sur l’écharpe du maire : on ne peut reprocher à la population d'amalgamer l’avocat et le maire dans les échecs judiciaires puisque lui-même les associe dans sa communication, il est malvenu pour un responsable de s'en offusquer.

 

Nous lui avions conseillé naguère de mettre un terme au "maître". Il n'en a rien fait. Bien au contraire, comme toujours emporté par ses pulsions de riposte, il a par ces plaintes ouvert une fenêtre judiciaire pour nous permettre d'exposer à Paris la réalité de la gestion du Maître-maire.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

BOULI 25/03/2013 17:38


Il faut être maître de soi   .....   pour être maître du monde.  


(Proverbe chinois)

mêtresoixanteet un 25/03/2013 16:10


 Maître (grade) : Dans les marines militaires, comme
la Marine nationale française, c'est un grade d'officier marinier


(sous-officier dans les autres
armes).


Peut-on associer Maitre (grade) à Capitaine de pédalos dans la tempête, pour paraphraser quelqu’un ?


Éducation


 


 


 


 


Il va falloir trouver à quelle définition se référer? Chacun y verra la version la plus adaptée !!


Commentaires sur le terme et la fonction


Source WIKIPEDIA


 
Étienne de La Boétie dans Discours de la servitude volontaire 

a tracé les lignes essentielles de sa
réflexion sur les " maîtres et tyrans "


"C'est un extrême malheur que d'être
assujetti à un maître, dont on ne peut être jamais assuré qu'il soit bon, puisqu'il est toujours en sa puissance d'être mauvais quand il voudra."


 


[


 


Un maître ou maitre est une personne qui
domine un
art

(peinture, sculpture, art martial, musique, spiritualité…) et susceptible
de l'enseigner. Le terme est également utilisé pour désigner un ensemble de rangs ou de statuts.


Cherchez l’art ? De dominer peut être ?


 


Maître (féminin: maîtresse), enseignant(e) ou instituteur/institutrice. Ancien titre donné aux instituteurs


(maître ou maîtresse
d'école).


Un


maître de conférences


, en France, est un enseignant-chercheur fonctionnaire appartenant au
corps éponyme.


Un Maître est un titulaire d'une


maîtrise en France
(Maître ès arts, Maître ès sciences

pugnace 25/03/2013 16:13



 


voic la suite du commentaire qui a été écourté par la technique toute puissante d'overblog


Maître (droit)


, titre officiel pour certaines professions
juridiques.


Maître



est un propriétaire (propriétaire d'un
chien, d'une
maison...).


C’est le cas !




  


Dans l'


Antiquité le maître était le propriétaire d'un
ou plusieurs esclave  


(s).

Un appellatif honorifique réservé aux


roturiers, sous l'Ancien
Régime


.


Maitresse  (ou maître), est un mot employé dans le milieu
sadomasochiste


en parallèle à esclave.

Le " Maître de maison " est une expression désignant le


chef de
famille


.maître spirituel est un

Le


précepteur,
autoproclamé ou désigné par succession, dans diverses traditions spirituelles ou religieuses
(voir guru


, en Inde)

En


franc-maçonnerie, le terme "maître" désigne le troisième degré maçonnique après celui de compagnon


.

 


Maître d’œuvre sans référence au grand architecte de l’univers.




Liste non exhaustive !






Usages officiels


Il y a plusieurs professions juridiques qui peuvent porter le titre de civilité de Maître : les
notaires, les avocats, les huissiers de
justice, les commissaires-priseurs judiciaires, les avocats aux conseils, les
greffiers de tribunaux de commerce, les mandataires et liquidateurs judiciaires

.


Ces juristes perdent le titre de civilité commun (Monsieur, Madame,) tout au long de leur exercice,
exception faite, en justice, devant les tribunaux,

lorsqu’ils ne comparaissent pas dans l’exercice de leur
fonction.



Pendant son exercice : Maître.

À la cessation de son activité, il reprend son titre d’avant sa nomination. Il ne pourra se refaire appeler Maître que s’il a reçu l’honorariat par ses pairs.



 






ventre saint-gris 25/03/2013 10:58


Absent de St Cyprien, je prends acte de ce que je lis.Quelques titres, juste pour détendre, pour rire ....


Le Maître des lieux, le Maître queux (et non queue), le Maître à panser (avec un A) que de titres plus ou moins "glorieux" plus ou moins "ronflants".


Quand à moi, je suis Maître de mes mots, de mes idées, sans artifices ni atours.


De tout coeur avec vous et avec Bernard.

CITATION 24/03/2013 17:52


"Celui qui le maître de lui-même est plus grand que celui qui est maître du monde"


Bouddha

la planque 24/03/2013 11:57


Les habitants élisent des docteurs et des avocats.  


Maiiitre, maiiitre, maiiitre. Disent les moutons

pugnace 24/03/2013 13:27



un docteur et un avocat



Grr 24/03/2013 08:27


 Au-delà du désir enfantin de briller, ce qui ne vaudrait que sourires indulgents ou agacés, on peut penser en effet, en le voyant agir, qu'il s'installe dans la supposée toute
puissance du titre de "Maître" pour s'approprier le Droit et s'en désigner le dépositaire incontestable. Si tel était le cas, nous serions vraiment dans l'instrumentalisation de la
fonction d'avocat à des fins mortifères pour  la démocratie municipale. "Jusqu'en 2014" ?

Bon sens 23/03/2013 22:09


En quoi la qualité affichée de Maître est-elle de nature à rendre crédible le sérieux du Maire? "Apprenti n'est pas Maître"...

DANTON 23/03/2013 20:51

Le Maître n'est pas à l'abri d'un revirement de situation, d'un changement de Météo . Ne lui prêtons pas des talents qu'il n'a pas. Dans l'instant il utilise nos TALENTS " Argent" des impôts, pour
saisir les Juges à nos frais. Mais l'abus de procédures pourrait agacer le Peuple, alors que le Peuple attends des résultats du travail de la Justice sur les affaires les vraies, les importantes,
de St Cyprien.De JB à ce jour.

CITATION 23/03/2013 12:57


"Le maître doit faire honneur à sa maison, et non la maison au maître."
Citation de Cicéron ; De officiis - Ier s. ap. J.-C.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html