Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 06:00

L’insignifiance du DOB (voir article du 1er décembre) et la légèreté des décisions financières proposées au conseil du 29 novembre illustrent la gestion financière "passive" de la ville. Deux dossiers en sont l’exemple: d’une part les virements de crédits décidés en fin d’année, d’autre part la révision du loyer du port.  

 

1°/ Les virements de crédits (de la commune et du port) proposés au dernier conseil relèvent du bricolage budgétaire habituel. Au lieu de maîtriser dépenses et recettes, bien que dans le DOB on se congratule sur ce point, la mairie entérine au coup par coup, elle ne dirige pas, elle suit: chaque fois les virements de crédits enregistrent une dérive. C’est de la gestion passive, on subit ou on détourne les moyens vers des consommations en dépassement ou des emplois improvisés. Exemple :

  • sur le budget général de la ville : on a économisé (par rapport aux inscriptions budgétaires initiales) 120 000 € de charges financières, c’est une bonne nouvelle, ça ce serait bien, c’est actif si … Si on ne se hâtait pas d’en consommer la totalité. Et de la consommer de plus en dépenses improvisées (subventions pour 20 000 €) ou en emplois qui grèvent l’avenir telles que des charges de personnel non titulaires (serait-ce le renforcement du cabinet politique ?) pour 90 000 €.
  • 
  • sur le budget du port: là les produits exceptionnels sont 167 000 € que l’on affecte aussitôt à régler des matières consommables, de l’eau, de l’électricité, des fournitures, des réceptions: bref le bonus "exceptionnel" sert à boucher des trous ou à se donner de l‘aisance. Le contraire de la rigueur et de la maîtrise de plus en plus nécessaires dans une commune en mal-être financier et en ces temps de rigueur. On aurait pu imaginer un retour positif de ce produit inespéré vers le budget général de la commune, ou un emploi plus créatif pour le port (travaux divers d’amélioration ou de modernisation d’un outil dont le directeur a décrit la vétusté). Non: on récupère en consommation immédiate le produit exceptionnel !
  • 

2°/ Plus grave, la gestion financière subie du port. Le rapport (N° 5) sur la modification de la redevance du port à la commune est révélateur de l’absence de logique financière dans la gestion du port. Le rapport rappelle qu’au budget primitif le "loyer" dû par le port pour l’ensemble du foncier (équipements et installations) était fixé à 50 000 € (ce qui est à tout le moins modeste). Puis il annonce que les résultats excédentaires du port dégagent un crédit de 250 000 € permettant d’abonder ce loyer. Autrement dit le loyer est la variable d’ajustement, on verse au propriétaire des lieux un loyer qui dépend des résultats de l’exploitation. Ce montage de "rémunération aléatoire" de la ville par le port est le même que celui adopté pour le camping (voir l’article précédent) : c’est le gain qui détermine les charges. La rentabilité financière attendue du port et du camping n’est pas pré-determinée par la ville mais elle est soumise aux résultats qu’obtiennent leurs directeurs. Que la plus ou moins bonne gestion de M. Paillarés et de M. Palau influe sur le profit pour la ville, que les circonstances impactent cette gestion, certes on le comprend, on peut l’admettre. Mais que l’incertitude budgétaire pour la ville soit dans une fourchette de 1 à 5 (50 000 au budget et 255 000 après virement des résultats) relève de l’aberration économique.

 

Ce n’est pas ainsi que fonctionnent les rapports entre par exemple une SCI propriétaire d’un foncier ou d’un immobilier professionnel et sa société d’exploitation. La logique financière (et économique) d’une entreprise est à l’opposé de la gestion passive actuelle de la ville. Le port et le camping ne sont pas les joujoux de la commune, ce sont deux entreprises du patrimoine de la ville qui justifient un retour sur investissement. La logique économique est d’organiser leur gestion sur la base de comptes prévisionnels et de réalités économiques établies et de profits attendus : dans cette logique de gestion, le loyer est une charge imposée que toute entreprise doit entrer en dépense annuelle fixe. Le montant du loyer n’est pas un résultat variable de l’exercice (variable ou affiché discrétionnairement par le directeur d’exploitation), il est une des contraintes financières qui imposent à l’exploitant d’avoir une gestion performante. Le montant du loyer dépend de la valeur du fonds (et des travaux à y faire) et il est fixé par le propriétaire du fonds (certes après négociation avec l’exploitant). Le faire dépendre de la qualité de l’exploitation est soumettre le propriétaire, la ville, aux aléas et au talent du gestionnaire. On inverse les finalités et on se borne à constater et à encaisser plus ou moins selon les comptes remis par ledit gestionnaire.

 

La ville n’assume pas son rôle de pilotage. C’est une politique financière au fil de l’eau, à vau-l’eau. Qui donc est censé piloter la politique du port: Del Poso, Pineau, Figueras ... son fantôme Mazurek?

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

C'est bizarre quand même, vous ne trouvez pas il y a encore quelques semaines de cela, les blogs opposés à TDP et son copain AMBROISE,faisaient l'objet d'attaques en règles.


Il y a encore quelques semaines,des bloggeurs opposés à ces personnages ci-dessus,se faisaient systématiquement traités de menteurs,on leur reprochaient de dire n'importe quoi,de faire n'importe
quoi;puis nous avons appris que même l'un d'eux avait fait l'objet de menaces.


Et puis depuis quelques jours ceux qui faisaient les "BEAUX" ;les BIENS PENSEURS;les JE SAIS TOUT, on ne les entends plus.......il semble que certains aient réussi à leurs clouer leurs BECS.


LES CATALAN DECU;LES TDP;LES AMBROISE ET LEURS SBIRES DE SERVICES SUR LES BLOGS (ILS SE RECONNAITRONS)A COURT D'ARGUMENTS;PLUS DE VOIX;PLUS RIEN A OPPOSER SEMBLE T'IL AUX "TERRORISTES".DEFENSEURS
EUX DE LA DEMOCRATIE A SAINT CYPRIEN.


MAIS PATIENCE IL Y A TOUJOURS DES ENQUETES EN COURS.
Répondre
M

Sauf si la commune et ses habitants se REVEILLENT et manifestent ouvertement leur désaccord devant cette mascarade de gestion.


ce n'est pas le tout de s'élever contre la malhonnéteté et les mensonges sur les blogs ,il faut maintenant taper plus fort pour que nous soyons entendus et pour cela manifester devant la mairie
mais aussi devant le terrain de cet AMBROISE, qui nous l'avons compris est le copain de TDP et sa clique d'incompétents.


Et si cela ne suffit pas aller devant la préfecture.
Répondre
P

Tout ceci est bien expliqué et devient plus clair ;


il est certain que cela n'a pas du effleurer les neurones des élus majoritaires et comme ils n'ont pas cru bon de recevoir la formation indispensable qui leur était proposée ... c'est la commune
et ses habitants qui vont payé, encore et toujours !
Répondre
X

LOWCOST ET DISCOUNT IMMOBILIER SUR ST CYP - Vidéo Dailymotion
Répondre
A

Le pilote et l 'équipage sont en train de nous faire un mauvais remake de "Titanic".
Répondre
J

Le niveau intellectuel étant au plus bas, n'espérons pas l'impossible de ces irresponsables. ils sont conseillés par des prédateurs employant des méthodes que la morale réprouve.


 
Répondre

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html