Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 16:00

Le chef ne peut plus nous supporter, il ne veut plus nous voir et nous entendre, on dérange sa quiétude, on inquiète ses protégés ... allez OUSTE : il demande au conseil de nous virer des postes d'observation où nous dévoilons les irrégularités, les turpitudes et les incompétences de son équipe fantomatique. Incapable de rectifier sa gestion chaotique et calamiteuse, incapable de se justifier de ses fautes devant l'opinion ni devant les juges, il n'a qu'une solution, la brutalité, la censure, le baillonnage. Quand on ignore les valeurs de la démocratie, on chasse ceux qui prétendent défendre le droit, la morale, l'efficacité, l'intérêt public et qui troublent le ron-ron de la pension de famille qu'est devenu l'hôtel de ville.

 

Nous saisissons la justice pour mettre la ville dans les rails du droit, Del Poso fait la police ! Il veut nous mettre au placard comme n'importe quel groupe d'opposition ... sauf déclaration éventuelle d'allégeance de l'un ou l'autre.

 

A ce propos il avoue avoir récupéré Mazurek: ah! l'honnête homme qui envoie enfin un courrier au maire (il y a deux mois il devait l'envoyer au procureur, comme le vent change!) pour dire qu'il se désolidarise de Pugnace et rejoint la majorité : Jean-François est enfin arrivé à bon port, espérons pour lui qu'il a obtenu les assurances qui lui sont nécessaires pour sa Marine et qu'en jouant au golf ou en se rasant il reste fier de son comportement d'absent perpétuel et d'ombre honteuse du maître des pontons, des marchés et du domaine maritime. Voilà enfin quelque chose qui redore le blason moral de la majorité !

 

Cette fois c'est clair: l'avocat-maire de Saint-Cyprien veut régner sur un champ de ruines et de silence, silence soumis ou acheté. Pour cela il ne sait gouverner que par la revendication de son pouvoir pseudo-régalien sorti des urnes. Il a ses comparses qui ont prêté serment d'allégeance et fait voeu de silence, il lui suffit qu'ils rament sans mot dire, en levant le doigt sur ordre. Il ne tolère plus les dissonances. Incapable de débattre objectivement des finances, de l'urbanisme, du devenir de la commune, de la politique du tourisme, de la partie civile ... , il combat avec l'arme des faibles l'abus de pouvoir, l'interdiction de parole, l'exclusion. 

 

Il n'a pas aimé que le 13 novembre le groupe PUGNACE dénonce la gestion personnalisée, l'opacité, l'arbitraire et le favoritisme qui tiennent lieu de méthode municipale. Et signale au Tribunal les anomalies répétées de l'Office. Il démontre aujourd'hui la véracité absolue de ces accusations du 13  novembre en mettant au ban ces élus qui l'ont aidé à sortir des urnes (c'est notre grande erreur), qui ont tenté d'en faire un maire convenable (l'illusion fut de courte durée) et qui pour ne pas trahir leurs engagements vis à vis des électeurs se consacrent depuis à éviter le pire (et à espérer que le bon sens l'emportera un jour).

 

Il faut que la population prenne conscience de la grave menace que crée ce vote qu'il propose au conseil mardi prochain. Nous ne défendons pas des places, des pouvoirs, des privilèges, cela ne nous rapporte rien, nous prend du temps, crée des soucis, durcit nos rapports et ne nous vaut d'autre gratification morale que le sentiment de faire notre devoir de citoyen. Il faut que la population sache que si nous sommes évincés de l'office du tourisme, du port, de Sud-Rousillon, tout se fera à huis clos, sans publicité, tous les coups seront permis puisqu'ils se feront en douce. On pourra recruter les copains, les filles, les beaux-frères, les cousins, les compagnons de fête ou les frères de loge, on pourra alourdir les factures, les charges de salaires sans modération, il n'y a aura plus de censeur (ne comptons pas sur le Préfet !), il n'y aura que les potes à Thierry (c'est sa fête aujourd'hui, ça tombe bien) c'est-à-dire des ombres. C'est la mort du contrôle, la mort du petit débat qui reste entrouvert, c'est l'asphyxie totale de la démocratie, c'est la perpétuation des petites manoeuvres et des grandes dettes et impositions

 

 

Allez peut-être manifester le 2 juillet devant le RIO mais manifestez pour la liberté plus que contre le libertinage. Venez surtout manifester le 6 juillet à 19 h 30 en mairie, venez dire votre refus de ce despotisme incompétent qui s'installe et de ce mépris pour les électeurs.

 

Venez rappeler au sorti des urnes qu'il n'a été élu que par 31 % des inscrits dont certains ont voté pour les Pugnace, dont beaucoup d'autres l'ont déjà laché et dont il reste peu de convaincus.

 

Faites lui comprendre qu'outre les sanctions de la justice il y a la volonté populaire.   

    

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E


les précédents élus ont mis 20 ans pour exaspérer la populationet mener la Commune à la ruine,et nous voyons bien que les nouveaux agissent exactement de la même façon,en utilisant les mêmes
méthodes,qui sont inadmissibles,et avec le même mépris pour la Population et l 'Argent Public.


 


N 'attendons pas 20 ans de plus pour nettoyer radicalement la Mairie et ses alentours et ne nous laissons plus tondre la laine sur le dos !


La forte mobilisation que nous appelons avec force et vigueur de tous nos voeux  est  capitale pour l 'avenir de notre village ,de nos enfants et de nos aînés,car il n 'est plus
acceptable de laisser cette bande d'irresponsables incompétents,qui nous ont trompés, de continuer impunément à saccager notre patrimoine et notre environnement,et donner une image aussi négative
de Saint-Cyprien !


 


ASSEZ !!!


 


Venez nombreux manidester dans la dignité et l 'honneur votre total defus de cette minable forme de dictature!



Répondre
V


au post de coco : beaucoup d'employés de sud et commune n'habitent pas à saint cyprien, donc ils s'en foutent pourvu que la paye tombe,le reste ne bougera pas, une bonne moitié chante aujourd'hui
les louanges aprés avoir critiqué l'équipe en place! c'est toujours pareil, le chefaillon agit... c'est difficile de bouger quand vous voyez que ceux et celles qui étaient bien placées hier, le
sont encore aujourd'hui et bien considérées... certains sont prêts presque à se Prostituer (façon de parler).


a saint cyprien on était PETIT et on restera PETIT !!!!!!!!!! décidément la PETITESSE est à la mode ces temps-ci!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Répondre
J


La situation est grave mais pas désespérée et l'on peut encore la maitrisée parfaitement avec une forte mobilisation lors du C.M du 6 juillet. L'heure est venue de réagir et de se bouger un peu.


Si la population ne fait pas l'effort de se déplacer pour assister à ce conseil municipal cela veut dire tout simplement qu'elle cautionne les agissements et décisions du Maire. Il est donc inutile voire inconcevable de râler ou de se plaindre par la suite; que les choses soient bien
claires.


Alors SVP mobilisez-vous et montrez de quoi vous êtes capables. Nous sommes des citoyens adultes et responsables me semble t'il alors prouvons le.


Cela serait en plus un formidable encouragement pour Pugnace et l'opposition qui se battent au quotidien pour défendre la démocratie et préserver nos intérêts.


Alors un seul mot mes chers compatriotes : ACTION



Répondre
P


Merci Jean-Louis: le constat est des plus pertinents et ses conclusions s'imposent d'évidence. Ou il y a une volonté collective de changer les choses et ensemble on continue


ou l'indifférence, la résignation, la passivité, l'abstention imposent leur chape de plomb sur la ville pour encore X années.


Mais personne ne pourra plus dire cette fois : "on ne savait pas"



C


Et maintenant, chantons: "Ah ça ira, ça ira, ça ira,


                                     
Les aristocrates à la lanterne


                                      
Ah ça ira, ça ira, ça ira,


                                      
Les aristocrates, on les aura..."



Répondre
P


les temps ont changé les paroles "les autocrates ... on les aura"  



C


Mesdames, Messieurs, vous, employés municipaux ou sud roussillon, vos familles, cessez de vous cacher, d'avoir peur, montrez votre mécontentement ! Défendez vos opinions, si vous subissez des
pressions, ou plus, il existe des moyens de lutter (les syndicats, les prudhommes, protections juridiques ...). Il me semble que nous sommes au point de non retour, si la mobilisation n'est pas
trés forte le 06 juillet, le groupe PUGNACE se retrouvera baillonné, et la population aussi !! Alors, réfléchissez à ces paroles "qui ne dit mot consent" et soyez là, mardi 6/07 à 19h30. Et si
vous préférez rester à la maison, vous serez les complices de la chute de notre ville !!



Répondre
D


Extraits d'un article  paru dans " Rue 89 " sous le titre:


 


ARGENT PUBLIC : POURQUOI PAS UN CONSEIL DE SURVEILLANCE CITOYENNE ?


 


 


" Malgré les plaintes déposées par des associations visant d'éventuels prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption, visant des
personnalités nationales ou locales, la justice suit de moins en moins. Soit elle n'en n'a plus les moyens, soit elle en est empêchée…"


 


" Mais où donc sont relayées ces actions et la parole du peuple dans les institutions et dans les médias, où la vox populi est cantonnée aux
sondages  ou dans les brèves colonnes de quelques journaux quotidiens ? "


 


" Que reste t-il alors à ceux qui osent contester les détournements de fonds publics (et qui le peuvent sans doute mieux aujourd'hui qu'ils ne
le pourront demain du fait de la mort programmée de la fonction de contrôle des juridictions financières vigoureusement dénoncée par les magistrats des chambres régionales à travers leur grève
historique de novembre dernier) ?

" Certes, les médias ont un rôle à jouer, mais dénoncer ne suffit pas.
Il n'est plus admissible, ni socialement soutenable que des élus décident seuls et quasiment sans contrôle de la chose publique, quand il ne s'agit pas plus exactement de l'octroi de
privilèges.
La démocratie a un prix élevé. A ce compte là ; c'est trop cher payé ! "


" Il faut se battre pour obtenir la restauration d'un contrôle indépendant des politiques publiques, souveraineté populaire oblige.
La création d'un conseil de surveillance citoyenne pourrait réconcilier les citoyens et leurs élus tout en servant de vigie pour remplir ces missions impératives. "


 


POUR RESUMER : A Saint Cyprien, nous avons souffert et souffrons encore de ces prises de décision unilatérales d'élus qui n'ont pas compris qu'ils ont été mandatés pour nous représenter ,
pour nous associer aux décisions et  nous en rendre compte ensuite par le détail.


Ce ne sont pas quelques réunions de commerçants ou autres qui font vivre la démocratie. Et la tentation de l'exercice solitaire du pouvoir avec ses dérives ( favoritisme, népotisme,
verrouillage des associations, mauvaise gestion des moyens humains, improvisation , salaires et indemnités disproportionnés, etc. ) nous frappe encore...et nous coûte cher.


Une seule fenêtre subsiste : les blogs , qui jouent seuls, pour le moment, le rôle d'un Conseil de Surveillance citoyenne et dénoncent vainement les abus sans pouvoir arrêter le
rouleau compresseur de type dictatorial dune vingtaine de conseillers qui semblent avoir perdu tout bon sens et ne mesurent pas l'inquiétude qui grandit et se transformera un jour en colère..


Viendront ensuite les manifestations contre ces abus, manifestations peut-être pacifiques, peut-être moins.


 




Répondre
P


vu et approuvé à 100 % : les blogs sont le nouveau rempart de la démocratie en étant le seul moyen d'expression libre et la seule voie de
contestation.


 Mais il faut que les lecteurs ne soient plus de simples spectateurs qui se désolent. A défaut de contrôle par l'administration de l'Etat et par la
justice, on - on : c'est-à-dire ceux qui laissent faire au lieu de remettre de l'ordre - on prend le risque d'encourager le contrôle par la manifestation sur la voie publique: c'est le retour à
l'état sauvage de la démocratie


 


 



Q


Ils n'ont pas besoin de beaucoup réfléchir s'ils sont honnêtes. Il leur suffit de trouver une raison réelle d'évincer les Pugnace. Le maire les accuse d'empêcher le travail de la
municipalité. Est-ce crédible ? Jusqu'à présent leur action a été dans la demande d'un travail plus rigoureux, plus juste et plus intègre. Le maire les accuse de couter de l'argent à la
commune. Est-ce crédible? Ils se battent pour préserver les finances de la commune (licenciement trop cher, pas de politique de réduction de la dette...) Sans oublier que leurs recours
peuvent être défendus par n'importe quelle personne mandatée par le maire ou le maire avocat lui même. Les arguments du maire ne tiennent pas. Alors, pourquoi vouloir évincer les seuls à avoir
des compétences de gestion ? La confiance trahie ? Qui a trahi qui ? A vos méninges et stop aux manigances qui nuisent au plus grand nombre. Vous vous êtes engagés pourquoi ? le bien collectif où
la poursuite d'intérêt personnel ? Répondez honnêtement à ces questions et si vous êtes des hommmes et femmes intègres vous ne pourrez pas cautionner cette décision de TDP.



Répondre
T


Ils sont contre un mur.


soit ils vont contre, soit ils réfléchissent  heuuuu  peuvent ils le faire?


soit ils sont con vaint cul qi'ils sont les plus fort  heuuuu


En tous les cas sans gens sensés on aboutit a rien, le mieux c'est une thérapie de groupe, pour le prochain cm.


Allez  c'est pas une partie de poker menteur là, réagissez et soyez de grand garçon et grande fifille.


Pour la thérapie de groupe je pensais pas au rio  mdrrrr



Répondre
E


Je ne peux pas croire que les 20 élus de la majorité puissent soutenir une pareille décision. Je ne peux pas croire que les 20 élus de la majorité soient crédules au point de se laisser ainsi
manipuler par un homme dont les mensonges répétés sont énormes (comme la constitution de partie civile), un homme à qui la justice a déjà donné tort (le CM extra), un homme qui réduit le
débat à une écoute simulée (à l'instar de son adjoint, le "va te faire foutre" ). Je ne peux pas croire que 20 élus de la majorité soient à ce point sourds et aveugles et acceptent un tel déni
de démocratie et de respect des autres. Non, je ne peux croire à un tel enfermement de l'esprit, à un tel aveu de rejet du bien commun pour la sauvegarde d'intérêts ou de motivations
personnelles. Je compte encore sur eux pour enfin douter, comprendre et réagir ! 



Répondre
P


j'espère, pour la dignité des élus eux-mêmes et l'intérêt collectif, que votre espoir sera confirmé le 6



R


Que tous les groupes de l'opposition fassent bloc pour empêcher cette prise de pouvoir absolu. Que nous citoyens de Saint Cyprien leur apportions un soutien massif. La situtation est très grave :
du point de vue du principe démocratique c'est inacceptable et plus prosaïquement le laisser faire conduirait à ce que notre commune tombe dans les mains d'une minorité d'irresponsables peu
scrupuleux. Pensons à demain, aux risques que nos jeunes ne puissent accéder aux emplois ou logements que s'ils s'engagent à vouer une reconnaissance électorale au Maire. Soyons des citoyens
libres et responsables, clamons le, le 6 juin au CM !



Répondre
P


le 6 juillet bien sûr



E


Le sorti des urnes l'a été sur des mensonges. Jusqu'à présent, je pensais on s'est fait avoir, on l'attend au tournant dans 4 ans. Mais à présent il va trop loin... il accumule les contre vérités
comme son feuilleton sur la constitution de partie civile (il ne l'a toujours pas fait) pour protéger certains de ceux qui ont mis la commune sur le flanc et pour avoir les mains libres il veut
se débarraser de ceux qui sont en mesure de freiner, voire d'empêcher, ses plans. Ne le laissons pas faire, ne nous laissons pas impressionner par les menaces de ses sbires, ne les laissons pas
continuer à noyauter le tissu associatif.. Tous réunis, ensemble pour lui faire entendre raison et l'empêcher de mener la commune au désastre. Soyons nombreux et déterminés mardi 6au CM ! 



Répondre
R


Résidents, vacanciers, abandonnez pour un soir votre partie de pétanque ou de pêche et venez nous rejoindre place de la Mairie ...Mardi 6 à 19h30!


Nous avons besoin de vous!



Répondre
A


Que les élus de la majorité qui ont gardé un peu de morale démocratique refusent de suivre le Maire dans cet affront aux règles élémentaires de la  gouvernance républicaine. Ouvrez enfin les
yeux, il n'est pas là question de lutte intestine politique, il en va de notre avenir à tous!



Répondre
S


Cette fois, le maire et ses bénis oui oui vont trop loin. Nous ne pouvons pas les laisser confisquer le pouvoir et notre avenir sans rien faire. La population doit se
mobiliser pour empêcher ces limogeages. TDP semble oublier qu'il ne représente qu'une minorité d'entre nous. Il pense sans doute que le temps viendra à bout de cette énième indignation
et qu'au final, il aura le champs libre pour gouverner en famille et en toute tranquillité. Il pense sans doute que nous sommes tous des vélléitaires... On râle et puis çà passe... Si nous
n'agissons pas, ils exclueront les "pugnace" et on sera de nouveau captifs, coupés de toute info, de tout recours, on subira encore et encore. Soyons tous solidaires contre le despotisme
et ses effets (clientèlisme). Si l'action des Pugnace n'était pas fondée, TDP ne chercherait pas à les évincer de la sorte. Les arguments du Maire - ils nous empêchent de
travailler, leurs recours coûtent chers en frais d'avocat - sont faux. Les pugnace empêchent non le travail mais les irrégularités. Et si le Maire avocat était si sûr du bien fondé
de ses décisions, il n'aurait pas besoin d'avocat pour faire débouter les recours... CQFD  



Répondre
X


venez donc nous rejoindre!et cela dés demain.les mots(maux) ont un poid mais l action une autre,à vous de voir...



Répondre
A


Le Maire choisit la fuite en avant. Il n'a pas la capacité de faire front honorablement et démocratiquement à ses contradicteurs. Lui ne sait pratiquer que la politique de la carotte ou du bâton.
Avec ces 4 "pugnaces" là, la carotte ne marche pas, ne reste plus que le bâton... Mais attention au retour ... de bâton. Manifestons massivement le 6/06 et empêchons la tenue de cette
pantalonnade municipale. 



Répondre
L


Nous irons tous soutenir Pugnace et l’opposition, la vraie pour bouter ces malfrats loin des affaires.


La situation est trop grave, le peuple en à marre des marioles.


 



Répondre
A


Mentor... Vous avez dit M.ntor ?



Répondre
C


Histoire récurente de notre commune. Ceux là mêmes qui dénonçaient les méthodes de musellement pratiquées par l'ancienne municipalité les appliquent aujourd'hui mais peut être sont-ils
encouragés par leur Mentor...



Répondre
J


Ma chère Marie-Pierre,Quelle chance pour nous de pouvoir lire votre courrier (au non de la liberté d'expression)malgré qu'il soit trop rare. C'est toujours un moment agréable, je note qu'au moins
vous ne cédez pas facilement aux appels de réunions en plein air qui pourtant deviennent incontournable aujourd'hui. Vous allez certainement vous exprimez à ce sujet et nous y convier  mais
permettez-moi de vous dire qu'espérer que des commerçants se réunissent pour défendre un intérêt collectif, là je vous trouve naïve. Mais il doit bien y en avoir tout de même quelques uns. Alors
oui je vous situe comme une personne politique qui respecte la démocratie, la liberté, combat l'injustice et je m'arrête là. Mais SVP ne vous trompez pas d'action à mener. Le temps presse, les
stupidités s'agglutinent et tout le monde en a ras le bol de voir cette commune saccrifiée..


 



Répondre
P


no comment



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html