Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 05:00

Suite à l'intronisation des 3 bouche-trous le seul objet du Conseil municipal du 23 août 2012 était la modification du tableau des conseillers. La liste en a été donnée à l'assemblée. Elle remplace celle qui avait été arrêtée par elle en 2009, a rappelé M. Ramond. Elle est établie selon l’article R. 2121-2 du Code général des collectivités territoriales : « Après le maire, les adjoints prennent rang dans l’ordre de leur nomination et les conseillers municipaux dans l’ordre du tableau. » Rappelons en passant que le Conseil municipal détermine le nombre des adjoints au maire, sans que ce nombre puisse excéder 30% de l’effectif légal du Conseil municipal (Article L 2122-2 du CGCT) soit 9 à Saint-Cyprien. Puis l’article R. 2121-4 du CGCT précise l’ordre du tableau des conseillers municipaux comme suit :

1° Par la date la plus ancienne de nomination intervenue depuis le dernier renouvellement intégral du Conseil;

2° Entre conseillers élus le même jour, par le plus grand nombre de suffrages obtenus ;

3° Et, à égalité de voix, par la priorité d’âge.

 

Selon ces critères, le tableau officiel est celui qui est reproduit ci-dessous. Précisons que le tableau ne donne que les noms et prénoms, les annotations de fonction ou d'appartenance étant de l'initiative de la rédaction Pugnace.

 

Voici l'ordre du tableau enregistré en conseil du 23 août 2012 

 

M. Thierry Del POSO, maire

 

Mme Nathalie PINEAU, adjoint

M. Olivier OLIBEAU, adjoint

Mme Marie-Thérèse NEGRE, adjoint

M. Thierry SIRVENTE, adjoint

M. Jacques FIGUERAS, adjoint

M. Jean ROMEO, adjoint issu de "l'ex-opposition constructive"

Mme Marie-Claude PADROS, adjoint

Mme Maryline THOMAS, adjoint

M. Dominique ANDRAULT, adjoint

 

Mme Josette BOTELLA, faux-adjoint avec délégation 

M. Jean-François MAZUREK, déserteur Pugnace, conseiller fantôme

Mme Martine LEROY, terroriste Pugnace canal historique

M. Bernard AUDOUARD, conseiller sans (sous) délégation

M. Frédéric BERLIAT, ex 1er puis 6ème adjoint, conseiller sans (sous) délégation

Mme Florence DONNEZAN, conseiller délégué et sous-délégué

M. Thierry LOPEZ, faux-adjoint avec délégation 

Mme Nelly HERNANDEZ, conseiller sous-délégué

Mme Pascale GUICHARD, conseiller sous-délégué

M. Loïc GARRIDO, conseiller sous-délégué

M. Henri BENKEMOUN, conseiller sous-délégué

Mme Christelle SAMSON, conseiller sous-délégué

M. Jean-Claude MONTES, conseiller orphelin

Mme Marie-Dominique JAILLET, opposition se disant légitime

Mme Marie-Pierre SADOURNY-GOMEZ, opposition se disant légitime

M. Franck ANTOINE, opposition se disant légitime

Mme Dominique DE SARS, ex opposition constructive

M. Gérard COLOM, rallié Pugnace

Mme Claudette GUIRAUD, se croyant « seule dans l’opposition »

Mme Claudette DELORY, conseiller sous-délégué

M. Jean-Luc MOLINER, intérimaire d’août 2012

M. Jean-Paul MARTINEZ, intérimaire d’août 2012

Mme Karine PASTOU, intérimaire d’août 2012

 

 

Comparons avec le tableau du Conseil municipal publié sur le site internet de la mairie (et remanié suite au précédent conseil). Trouvez les différences ... et les explications

 

 

tableauMAIRIEaout2012-1.JPG

 

 

 

 

 tabelauMAirieAout2012 - 2 -

 

 

 

QUESTIONS - REPONSES 

 

dans le trombinoscope internet M. Lopez suit Mme Botella et devance M. Jean-François Mazurek, Mme Martine LEROY, M. Bernard AUDOUARD, M. Frédéric BERLIAT et Mme Florence DONNEZAN qui sont avant lui sur le tableau officiel. Pourquoi ?

parce que le nombre d'adjoints étant légalement limité à 9, le maire a voulu en avoir 2 de plus. Pour tourner la loi (c'est sa spécialité) il a fait voter une majoration de 40 % des indemnités d'adjoints (et de maire évidemment) et fait décider qu'il nommerait des conseillers délégués qui recevraient l'équivalent de l'indemnité normale d'adjoint (par prélèvement sur le pot commun des adjoints élus). Ainsi la commune a pu se payer 2 adjoints supplémentaires, dotés de larges délégations, adjoints illégaux et non élus, mais rémunérés. Ce sont Mme Botella et M. Lopez.

 

dans le trombinoscope internet Mme Donnezan passe avant plusieurs autres conseillers qui la précèdent sur le tableau officiel. Pourquoi ?  

l'explication est peut-être la même que la précédente. Mme Donnezan a une délégation, alors que les autres conseillers municipaux ont des sous-délégations. Cette délégation est mineure (communication) en termes de gestion et dans une structure aussi "organisée" que la mairie pour communiquer. Mais cela suffit peut-être à justifier qu'on lui octroie aussi une indemnité et qu'elle devienne ainsi un faux adjoint de 3 ème niveau. On peut penser que les oppositions actives (ou légitime) du conseil vont poser la question et obtenir la réponse. 

 

on comprend que le trombinoscope internet classe les élus en fonction de leurs responsabilités : le maire, les vrais adjoints, les faux adjoints, les conseillers ayant une sous-délégation, puis les autres les amis d'abord, puis les autres. Mais pourquoi M. Audouard-Cabanes est-il au milieu des sous-délégués et M. Berliat en fin?

cette hiérarchie dans le déclassement traduit peut-être la distanciation respective qu'ils ont pris (par prudence) à l'égard de la gestion. M. Berliat après avoir été le n° 2 de la ville (1er adjoint) puis après avoir régressé en 6 ème position a demandé à être totalement déchargé, lui qui était le point d'appui du candidat Del Poso. Sa disgrâce est plus marquée que pour M. Audouard qui n'a perdu sa sous-délégation à la catalanité qu'après avoir commis l'audace de s'abstenir sur un vote.  

 

 

* pourquoi M. Garrido qui est avant M. Benkemoun dans le tableau passe-t-il après dans le trombinoscope ?

mystère de l'amitié sans doute. 

 

* pourquoi Mme De Sars issue de l'ex-opposition dite constructive est-elle avant M. Berliat, l'ex-homme fort de Del Poso? Sa sous-délégation ne saurait le justifier vu la façon dont elle massacre la présentation des comptes.   

mystère de la "tambouille" locale sans doute. 

 

* pourquoi M. Colom qui est devenu le doyen de l'assemblée est-il le dernier du trombinoscope? 

  parce que le dernier sera le premier: le doyen sera le président de l'assemblée s'il faut élire un nouveau maire (tant du moins que l'ancien doyen n'est pas de retour)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

Bien vu 06/09/2012 19:58


Bien vu ! et pour être complet on dira que les dames Jaillet et Sadourny et le sieur Antoine sont "l'opposition se disant légitime " et, prenant la suite de Romeo et Desars, la "nouvelle
opposition constructive" !

pugnace 07/09/2012 07:10



disons la N.O.C.E.L. :  nouvelle opposition constructive et légitime



Berlure 06/09/2012 19:50


Les manoeuvres des sous-marins déja sur les blogs et devant les caméras.

cqfd 06/09/2012 12:54


Classement révélateur : l'adjoint aux finances, qui en toute logique devrait être 1er adjoint, arrive en 9ème position, après les 2 adjointes chargées du marché plein vent ! C'est vrai qu'il faut
au moins être 2 dans cette région ventée. On est en face de titres et d'affectations de complaisance qui révèlent l'absence totale d'un véritable projet sincère pour St Cyp.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html