Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 13:56

Mardi 13 avril: 21 heures / 3 heures 15 ... plus de  6 heures de Conseil municipal pour 18 questions à l'ordre du jour, dont il est vrai les comptes et budgets divers (commune et port). Appréciée ainsi au chronomètre, quelle belle séance de démocratie: de longs débats et reconnaissons-le une ambiance moins tendue que de coutume, une attention proche de l'écoute du président de séance et des réponses qui, à défaut d'être réceptives sur le fond aux remarques et aux contre-propositions, renvoyaient calmement à des améliorations ultérieures. Breg des apparences de débat policé, sinon poli par les bons usages de la démocratie locale.

 

L'inconvénient est que la longueur des discussion n'a tenu qu'à leur stérilité, la position du maire et de sa majorité restant inébranlée par les arguments de chiffres, de droit ou de bon sens, qui pouvaient leur être présentés pour tenter d'améliorer les décisions ou simplement de les mieux orienter.

 

Et la stérilité des discussions, outre le blocage délibéré sur des décisions arrêtées d'avance et sans aucune concertation, tient à l'absence de travail préalable entre les divers élus du conseil. Les réunions des commissions sont organisées à la hâte, à des heures inconfortables, dans des délais qui ne permettent ni de les préparer sérieusement avant qu'elles ne se tiennent, ni d'en tirer ensuite quelque profit pour le conseil qui suit immédiatement puisque du reste que aucune commission ne rapporte le moindre avis au conseil. Les pièces comptables légitimement demandées en commission des finances n'ont pas été fournies: l'une a été demandée depuis le mardi 6 soit une semaine entière ! L'opacité demeure même si on la prolonge presque jusqu'au petit matin. 

 

C'est un élu de la majorité, un adjoint en général, qui lit consciencieusement les rapports du maire, aucun rapporteur de commission n'intervient pour valider ou nuancer la proposition officielle. Les avis divergents ne peuvent donc s'exprimer qu'en séance au risque de devenir importuns, d'entrer dans des détails qui ne relèventpas d'un débat public, d'occulter les vrais problèmes (de choix politique, d'orientation stratégique, de développement, de programmation etc qui relèvent eux du débat d'assemblée) et finalement de lasser tout le monde en prenant l'allure d'une contestation systématique des personnes plus que des sujets. Au risque aussi (avantage collatéral pour le dircom officiel) de lasserles habitués des vidéo de Xav qui n'auront pas le courage d'affronter un tel feuilleton sans suspense. Au risque aussi (dommage collatéral pour le dircom) de conforter l'interrogation permanente de l'opinion sur précisément l'existence de choix politiques, d'orientation stratégique, de développement, de programmation et sur la volonté ou la capacité à aborder ces interrogations d'avenir.  

 

Voilà pourquoi des questions sans doute réglables en 2 ou 3 heures en prennent 6 sans aucun profit, ni pour le public que la fatigue et l'ennui gagnent peu à peu, ni pour les élus qui à la longue risquent de s'enfermer dans leur rôle stérile ainsi prédéfini ou de s'en défouler par des dérapages ou des distractions. On a joué une longue séance, sans entracte ni pause-café, mais au terme de 6 heures et demie de discussions, on n'ose pas dire d'échanges, rien n'a bougé. Et les policiers de faction ont perdu leur temps.

 

Aucun rapport n'a été modifié d'une virgule, sauf peut-être celui sur la location de garages où on va supprimer un "conditionnel" dans le verbe de la dernière phrase.

Aucun chiffre des budgets n'a été modifié. Aucune annonce sur les grands projets, les axes de travail, les efforts de redressement, de désendettement, sur les "projets" annoncés à Sud-Roussillon de gymnase, sur le devenir de l'ex-futur musée d'art moderne, ou sur la modernisation du port réclamée par le directeur, aucun signe de rupture autre qu'une amélioration de la convivialité scénique qui donne bonne conscience et qui permet de continuer en paix, en évitant à la fois le débat et le combat.

 

Bref, 6 heures et demie pour rien. On dira pourquoi, point par point, dans les articles à venir.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


Le Gentil Organisateur de la soirée n'a pas proposé, la soupe à l'oignon, à la fin du Réveillon ?



Répondre
P


ce n'était pas prévu au budget de l'office du tourisme



C


AFFLIGEANT. 7 mois de mandature, 7 mois de RIEN. La seule chose que cette équipe majoritaire ait été capable de calculer, ce sont ses indemnités. Ils ne maîtrisent rien, et sont malgré cela d'une
assurance consternante. On peut leurs reconnaître une qualité certaine : la capacité de mettre leur fierté dans la poche et de partager de manière solidaire une incompétence avérée en tant
qu'élus. Dans quel état allons nous récupérer St Cyprien dans 4 ans ?



Répondre
M


A Bonsens


j'apprecie toujours vos commentaires et là encore. A votre derniere interrogation vous pourriez en rajouter une qui pourrait etre : Que s'est il passé pour expliquer ce revirement
d'attitude ?


Une des reponses pourrait etre : Qui a demandé a TDP de moins faire le malin ?


Une des pistes de réponse pourrait être un scénario déja vécu a Saint Cyp l'an dernier et pour lequel l'interimaire s'était approprié la paternité alors qu'en fait il n'était même pas au
courant........



Répondre
P


J'ai assisté a ce conseil municipal du vote du budget. Le maire et son équipe était visiblement dans la plus grande  des difficultés.


L'opposition ( à part Roméo) à eté très fairplay en posant des questions intelligences et de façon très pédagogique. Mais devant l'impossibilité de l'adjoint aux finances et des adjoints de
répondre à ces questions, elle ne les a pas désavoués ni humiliés. Pourtant ils n'étaient vraiment pas à la hauteur .


j'ai même vu un adjoint s'assoupir pendant le Conseil municipal.


Comme le commentaire précédent je pense moi aussi que TDP a employé une méthode, une tactique pour essayer de cacher son néant . Son amabilité n'est que stratagème.       
                              



Répondre
M


Bravo M.jouandet pour vos interventions, un peu rébarbatives mais comme toute analyse financière approfondie peut l'être. Rébarbatives mais nécessaires et vous avez fait une démonstration
remarquable des enjeux  budgétaires. Tellement remarquable que je crains qu'elle ne soit passée largement au-dessus de la tête de beaucoup de nos élus. Votre première intervention sur la
définition des grandes lignes d'appréciation du budget, les choix et implications d'avenir, aurait du être faite par l'adjoint aux finances...



Répondre
B


Vue de la salle - Hier soir le Maire a donné des signes forts d'apaisement... et de temporisation.


Le changement de décor : les élus de l'opposition (et dissidents), à l'exception du groupe Roméo, tournent toujours le dos à la salle - ce qui est regrettable - mais la
protestation faite au dernier CM a été entendue, les non élus sont installés à une autre table...


Du refus de débat... au débat édulcoré : une écoute apparemment plus attentive des contradicteurs, un ton moins autoritaire, agressif et polémique (malgré un léger dérapage du
Maire // Frêche), cela c'est le plus. Le moins : aucune réflexion du Maire / ses colistiers menée à partir des observations  et analyses faites par les opposants. Le Maire - là réside
l'effort démocratique - s'est contenté d'exposer a minima les raisons de ses choix de politique budgétaire.


Au final : le vote majoritaire s'est exprimé tel que prévu, balayant d'un lever de bras général la pertinence des questions et orientations proposées par les opposants. Un bémol
non négligeable à cette ouverture affichée qui montre l'incapacité majeur de cette équipe majoritaire à "élever" le débat et à reconsidérer des décisions visiblement "arrêtées".


6h25 d'un "débat" animé d'interventions de qualité restées... paroles mortes. Ce "débat contradictoire" a été étouffé par la volonté du maire d'appliquer sa politique, sans
aucune remise en question critique. Un "débat" dont l'impréparation a doublé le temps et relégué bon nombre de questions, "bâclées" dans une lassitude générale.


Alors? Sursaut de Démocratie ou application locale du "concept d'asymétrie"?


Le "concept d'asymétrie" englobe les tactiques employées par un adversaire faible pour déjouer ou contourner la supériorité technique de son ennemi. Il vise à déplacer le terrain de la
confrontation en évitant le choc frontal.


... Observons les temps à venir... mais le vote d'hier me fait douter d'une réelle volonté d'ouverture démocratique du maire et, vous l'avez compris, j'y vois plutôt une manoeuvre tacticienne
très dommageable pour l'avenir de notre ville.



Répondre
V


au post 2 : MERCI pour nous avoir relaté le Cm auquel je n'ai pas pu participer, je trouve F. Antoine brillant à souhait , une bonne équipe autour de Sadourny, mon prochain vote ainsi que celui
de ma famille ira à SADOURNY , j'ai voté à droite derniérment mais vous savez il n' y a  que les imbéciles qui ne changent pas d'idée.


Colom et Guiraud ne font pas de la figuration, les PUGNACE : merci d'être là, par contre Romeo et son assitante zéro pointé!! l'équipe en place ZERO COMPLET, c'est grave docteur, vous croyez que
cela se soigne?



Répondre
A


Question : Le Maire a t'il assisté au vote du Compte Administratif ?



Répondre
P


non



A


Une salle patiente, des élus défaits, l'équipe de notre maire a montré de façon remarquable son incapacité à gérer la commune.


Aucune maîtrise des dossiers, des yeux dans le vide, une 1ère adjointe ne supportant pas le bruit, elle demandait à la foule de ne pas glousser. Tout cela pour cacher leurs grandes très grandes
difficultés.


Agressivité de l'adjoint au port, de la 1ère adjointe et du conseiller aux sports et de son assistant.


Il en manquait peu pour que cela dérape. Mais c'est sans compter sur la sérénité et la grandeur de point de vue et d'attitude de Marie-Pierre Sadourny qui a rétablit le calme et la dignité dans
ce conseil municipal nocturne ou matinal comme vous voulez.


Non sans rappeler qu'il manque des réunions préparatoire et de formation pour tous les nouveaux conseillers de l'équipe à TDP.


Sans formation ils ne peuvent occuper leur place et ne peuvent débattre puisqu'ils ne savent et comprennent pas. Cela c’est moi qui le rajoute !!


 Maîtrise totale  du dossier finance par Jean Jouandet, un peu trop long et technique toutefois. Déformation professionnelle certainement.


Claudette Guiraud, si elle n'existait pas il faudrait l'inventer !! Comment oublier son passé  et faire comme si de rien n'était ?


Mr Colon pour une fois à montrer quelques facettes intéressantes...


Mme De Sars no comment!!! Trop limite!


Mr Roméo à essayer d'entrer dans la débat si je peux dire mais en vain!


Franck Antoine à l'assaut du Conseil, à mis en difficultés à maintes reprises l'adjoint aux finances, l'adjoint au port et le directeur du port. Oui oui il était là et il revendiquait l'argent de
la commune pour financer les investissements du port car maintenant la commune ne touchera plus rien du port. Il veut tout garder.


Jean Claude Montes piquant à souhaits. Beaucoup d'évidences mises en avant mais non comprise par TDP.


Marie-Pierre Sadourny avait beaucoup d'humour ironisait sur le fait que le micro de TDP ne fonctionnait plus " ils se sont trompés en installant les micros, vous devez avoir le mien. Moi c'est
fréquemment que vous me le coupez quand je parle.


L'équipe à TDP était en grande difficulté et je rends un grand hommage à l'opposition qui à l'inverse de TDP ne les a pas humilié ni bafoué à la vue de leur grande insuffisance.


Mais ne rendent-ils pas compte qu'ils ne sont pas leur place.




Répondre
M


Tout simplement l'interimaire ne sachant plus ou il en est, a choisi de faire croire qu'il devenait gentil pour eviter toute discussion. Le fond est là ( cad rien ne bouge) et les comptes ne sont
pas sinceres mais ca je pense vous en parlerez.


En fait le debut de la fin annoncée ......



Répondre

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html