Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 16:57

Ne soyons pas toujours critiques, cessons de râler, c'est le mois d'août, soyons cool comme le maire et sa 1ère adjointe. Parlons détente, art, bref autre chose.  

 

Donc "levée de voiles" ... D'abord c'est un beau titre. Un peu mystérieux, mais ce qu'il faut peut-être pour créer la curiosité. Il incite les touristes à venir voir de quoi il s'agit, surtout quand il pleut comme aujourd'hui, il y avait du monde alors qu'un dimanche ensoleillé de juillet c'était le désert culturel. Là, la pluie et les "voiles" qui invitaient à l'évasion, des places de stationnement près de la mairie (pas de conseil municipal, ni apparemment de grosse activité en l'hôtel de ville, la fête médiévale était finie) ... donc le touriste mouillé pouvait aisément venir au musée, stationner tout près et se mettre à l'abri.

 

De très belles pièces, le maire défunt avait bon goût. Une bonne présentation des objets volumineux grâce aux éclairages et supports anciens. On prend plaisir à tourner autour des masques et statuettes en salle africaine et surtout à s'extasier devant les musiciennes chinoises.

 

Hélas! deux regrets malgré tout:

 

1. que la présentation des netsukés soit aussi incommode et insatisfaisante. A l'évidence on a aligné en hâte dans des présentoirs inadaptés de petits et délicats objets dont on aurait aimé pouvoir détailler les contours et apprécier la finesse. L'exposition ancienne dans la bibliothèque du bureau du maire défunt convenait beaucoup mieux, là on aurait pu trouver (à moindre prix bien sûr) quelques vitrines en hauteur autour desquelles le visiteur aurait pu tourner sans avoir à s'agenouiller et besogner de l'oeil pour s'y retrouver dans la juxtaposition faite à plat sur 3 tables mal éclairées.

 

2. que rien ne soit "dévoilé" vraiment:  

- ni au visiteur étranger sur la logique thématique de l'expo. : aucun fil rouge, ni dans les affichages, ni dans une vidéo, ni dans une plaquette ne donne la piste muséographique qui lie ces pièces entre elles et qui les rattache à Saint-Cyprien.

- ni au contribuable local sur la place de ces oeuvres dans l'ensemble des réserves et dans le volume des achats intempestifs des années passées.

 

Il est étrange, d'un point de vue politique, financier, démocratique, que le maire n'ait pas eu à coeur de situer ces pièces par rapport aux constats alarmistes qu'il avait faits (avec huissier) en qualité d'opposant  surles disparitions mystérieuses de toiles, de statues, de tapis et autres achats  municipaux. L'occasion était belle, symbolique, valorisante pour lui d'organiser une belle inauguration, de faire un beau discours, d'offrir un verre de muscat aux citoyens qui seraient venus en nombre pour voir et pour savoir. C'eut été pour une fois une opération de communication objective et utile, informative pour le contribuable et responsabilisante pour les élus d'aujourd'hui. Encore un raté alors que cela aurait pu être un succès facile.

 

Trop tard ! ... ou incorrigible ?

 

Le titre est beau mais pas conforme au programme. Dans cette commune on se refuse toujours à lever le voile.

 

Pour terminer de façon équilibrée: un bon point au personnel présent qui est complaisant et disponible; mais toujours le problème de l'accessibilité aux étages.   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

Regis regulorum 19/08/2010 20:06



J 'aime le Chiva's regal en effet,mais je goûte peu les roitelets aqueux qui ne savent nager qu 'en eau trouble.



Vellum 19/08/2010 18:46



Je suis contre le port des voiles dans les régates.



pugnace 19/08/2010 19:15



et contre la régalade dans les ports ?



MA 16/08/2010 10:25



Peut être serait-il temps pour tout ce beau monde de mettre les voiles.



Milou 15/08/2010 11:23



Levées de voiles d'un autre genre : la communauté de communes.


Sur l'Indep de ce jour, rubrique Latour Bas Elne, CM du 3 aout situation intercommunale, nomination de 3 élus représentant la commune dans le cadre des simulations de fusion possible avec une
autre intercommunalité.


Procédure normale ou projet avancé? Avons nous à St Cyp engagé ce type d'étude ? Quels élus nous représentent et protègent nos intérêts?



pugnace 15/08/2010 18:40



info exacte concernant LA TOUR BAS ELNE sur l'Indep


pas d'info identique concernant ST Cyp ... connue de nous


n'oublions pas qu'ici la matière grise ne fait pas défaut dans la majorité des 20 oui-oui et dans les services même présumés inoocents pour procéder à ces "simulations". Alors pourquoi faire
appel à de nouvelles têtes pensantes. De toutes façons il suffit de faire appel à un cabinet d'amis pour avoir le rapport que l'on souhaite.


N'oublions pas non plus qu'ici on aime bien gérer ces choses là en famille et en douce (sans mettre dans la confidence les pugnace ou opposants ou méfiants ou pinailleurs ou insoumis de tous
poils).


N'oublions pas non plus qu'on dit que la religion du maire de St Cyp est faite (par le grand prêtre de Perpignan) alors pourquoi faire des simulations quand on peut se contenter de dissimulation?


Il faudra cependant qu'il y ait un vrai débat. Il faudra que les citoyens disent ce qu'ils en pensent, disent à qui ils veulent payer des impôts, à qui ils font confiance, où est leur avenir
(vers la ville ou vers la mer, vers le nord, le sud ou l'ouest). Il faudra qu'ils disent s'ils veulent urbaniser tout l'espace encore vert entre leur ville et le chef-lieu: la notion d'agglo
c'est ça, c'est ce qu'élégamment les urbanistes (dont JPA) appellent la con-urbanisation.


Il faudra pour cela qu'il y ait des solutions alternatives, que ces options soient sérieusement analysées, chiffrées et évaluées en avantages et inconvénients.


En bref, il faudra que pour une fois la démocratie s'exprime à Saint-Cyprien et pas seulement les intérêts ou préférences des élus en place.


Il faut que tous les citoyens y réfléchissent, s'y préparent et soient prêts à en discuter sans se laisser "impressionner" par la lourde machine qui va déferler de l'agglo de Perpignan, de
l'UMP, de la préfecture et de l'assemblée nationale pour nous expliquer qu'avec l'agglo du chef lieu on aura des transports faciles pour aller au théatre de l'ARCHIPEL cher à JPA



Pallikari 15/08/2010 11:17



Je me demande si la seule lecture inspiratrice récente du maire ne serait pas "les mémoires d 'un âne" de la regrettable comtesse de Ségur ?


 


 



BonSens 14/08/2010 17:39



 
La dérive démocratique

du maire (2)


 


A défaut d’entendre leurs concitoyens (ne parlons pas même de leurs anciens camarades Pugnace frappés de la marque de félonie), peut-être nos élus " majoritaires " liront-ils
cet extrait choisi à leur intention du livre culte de tout responsable politique démocrate
- " De la Démocratie en Amérique " - et, espérons le, sauront en tirer les leçons.

Tocqueville, déjà, parlait d'un certain despotisme démocratique :


" Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur
eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants
et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point;
il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et, s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.

Au-dessus de ceux-là s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant
et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril ; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans
l'enfance; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu'ils ne songent qu'à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l'unique agent et le seul
arbitre; il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs, conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie, règle leurs successions, divise
leurs héritages, que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre?

C'est ainsi que tous les jours il rend moins utile et plus rare l’emploi du libre arbitre; qu'il renferme l'action de la volonté dans un plus petit espace, et dérobe peu à peu à
chaque citoyen jusqu'à l'usage de lui-même. L'égalité a préparé les hommes à toutes ces choses; elle les a disposés à les souffrir et souvent même à les regarder comme un bienfait."


Après cette lecture, pensez donc aux " coups " du maire et soulevez enfin le voile !



pugnace 14/08/2010 17:57



Bonsens a emporté de bonnes lectures sur la plage mais je ne suis pas sûr malheureusement que cela soit la bible de l'hôtel de ville. Du reste le despote de Tocqueville a au moins un bon côté.
S'il aliène la liberté de pensée, il travaille au bonheur des citoyens (et pas seulement de ses gens), à leur sécurité, besoins et plaisirs. Bref il est censé avoir une certaine compétence
(renvoi au message précédent)



BonSens 14/08/2010 17:37



La dérive démocratique du maire (1)


La démocratie apparaît aux yeux des gens comme quelque chose d'acquis, d'immuable. Or nous ne sommes pas à l'abri de certaines dérives, et à
Saint-Cyprien ces dérives s’installent jusqu’à se banaliser. L'information et la pensée en terme de bien commun indispensables au bon fonctionnement de la démocratie, sont rejetées sans
ménagement par le Maire qui occulte l’information, contourne tout débat et n’a pas hésité à virer les élus majoritaires dissidents (PUGNACE) des instances EPIC Tourisme, Port, Sud
Roussillon. Ce dernier fait témoigne de la radicalisation du maire dans son exercice du pouvoir. Pour autant certains de ses colistiers n’hésitent pas à se déclarer
" incompétents " et, la conscience soulagée par cet aveu gage de leur honnêteté, s’empressent de rajouter qu’ils ne sont pas " malhonnêtes " Sans doute entendent-ils
par là qu’à la différence de leurs prédécesseurs, ils ne détournent pas l’argent public. On pourrait leur rétorquer que la première des honnêtetés consiste à ne pas exercer des fonctions pour
lesquelles on n’a pas les capacités. Etre élu dans une commune de plus de 10 000 habitants nécessite des connaissances qui permettent d’assurer de façon responsable la gestion des affaires
publiques. On pourrait aussi les interroger sur les pratiques de clientélisme et népotisme qui sévissent en matière d’emploi et de logement…Hélas, on peut craindre que pareils questionnements ne
leur échappent totalement tant ils ont la vision courte et restent à l’écoute, sans entendement et donc sans critique, de la voix de leur Maître maire. La démocratie à Saint-Cyprien reste sous le
voile !



pugnace 14/08/2010 17:44



compétence zéro = indemnités à + 40 



ataofeal 13/08/2010 15:50



Le drapeau bleu flotte sur la marmitte, pour combien de temps encore ???


On en viendrait presque à regretter l'ancienne municipalité pour la propreté de la commune dans son ensemble ...


Les Services Sanitaires devraient faire une inspection à l'arrière des restaurants. C'est une véritable infection !!! Avec la chaleur en plus, les pêcheurs auront bientôt les appâts gratuits ...



ataofeal 13/08/2010 15:45



Le Directeur artistique ne trouve pas la bonne partition !!!


Le Chef d'orchestre passe à côté des bonnes mesures !!!


Les Solistes ne comprennent pas les notes !!!


Les Musiciens jouent faux !!!


Comment voulez-vous que l'Harmonie soit dans le ton ???


Le marionnettiste, en coulisse, tire son épingle du jeu ...



Desirdejustice 13/08/2010 10:09



Belle expo du patrimoine de la ville ! Pourtant, c'est une expo indécente compte tenu du contexte : il est indécent -euphémisme- de présenter des oeuvres dont on a décrié l'achat, pour lesquelles
on a précipité la mort d'un homme ("Ceux qui voulaient me briser y sont parvenus") ... Ces netsukés si mal présentés en effet, que l'on surplombe, dont la référence est mal située... 
Levée de voiles ? Certes, il aurait fallu assumer un tel titre : le Maire absent au vernissage (?), alors que le fantôme du précédent était si présent ! Inutile donc pour ses représentants de se
glorifier.



xav 13/08/2010 01:17



une époque deja vu?...LE BEL ART DE ST CYP... - Une playlist sur Dailymotion



Lakmé,ton doux regard se voiel... 13/08/2010 00:04



Beau titre,très alléchant que voila.


 


J 'ai cru que nous alllions avoir le résultat d 'une régate.


 


Evoe ! Il n 'en fut rien.


 


Je suis d 'ailleurs opposé au port des voiles dans les régates.



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html