Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 16:00

 

   

 

   

 

 

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

I

 

  M

 A

  I

  R

  E

E

  E

  P

  I

   C

II

 

  U

 

  O

 

 

 

  I

  R

L

 

III

 

  S

  O

  R

  T

  I

 

  G

  E

L

 

IV

 

  E

  C

 

  E

  N

  D

  E

  T

  T

  E

V

 

  E

  A

  U

 

 

  U

  R

  E

 

L

VI

 

  S

 

  E

 

 

L

L

  E

  L

  U

VII

 

T

 

T

  U

  R

  N

  E

  S

L

 

 

   

Horizontalement

 

I. Ici, c'est le troisième qu'on a en 3 ans . Office où l'on cuisine entre copains

II. Au cœur du pouvoir. En fin de pouvoir

III. Le 1 horizontal en est …du VII horizontal . Au club-med ce serait gentil élu

IV. Aux bouts de l'EPIC . Comme le budget communal

V. Fin de nos deux premiers adjoints au maire. Lutte pour le partage des places et des profits

VI. Immortalise au 1er étage de la mairie MM.BOUILLE, RIERA et DELPOSO. Beaucoup d'appelés mais un seul vrai …

VII. Le I horizontal en est le III horizontal

 

 

Verticalement

 

 1. Leur directeur a été remercié

2. Conseilleurs mais pas payeurs, ils sont nombreux et honorés.

3. Libertin en désordre. En plein cœur de Figueras.

4. Commun aux 3 idéaux de la République gravés au fronton de la mairie. Un bout d'élu.

5.Truc municipal pour tenter de bâillonner les Pugnace

6. Reste du IV horizontal

7. Le port en est une à l'envers.

8. Se dit des sommes du 6 vertical

9 … maire, tels adjoints.

10. Les promesses le sont moins que les histoires. Ceux de la mairie relèvent-ils de la coutume locale?

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

id est 06/08/2010 15:07



Ite missa est.



Pour un réveil citoyen... 06/08/2010 12:59



Une INFORMATION ininterrompue des citoyens , information non mensongère, documentée et claire, doit se poursuivre sur les blogs, dans des réunions publiques, par la presse locale, lors de
manifestations spontanées ou organisées, par le bouche-à-oreille aussi.


Elle permet d'éveiller et de maintenir une VIGILANCE citoyenne nécessaire au bon fonctionnement des institutions communales et inter-communales.


 


Il ne nous manque plus qu'une chose  : l'aptitude à réagir rapidement contre toutes les attaques anti-démocratiques de notre petit monarque ( la liste de ses méfaits est déjà très fournie ).


Nous lui avons laissé prendre de très mauvaises habitudes et il va falloir frapper fort pour arrêter sa course folle et despotique !



oursinade 06/08/2010 12:30



Bvo aux pugnaces, marie-pierre bon sens et aux autres qui sont prêts a ne pas dire Amen .


@ bon sens : on dirait que vous faites l'analyse d'un gang. tous se fondre dans le moule qu'a dicté le chef.


Avec plus d'humour , je dirais un feuilleton Amour, gloire et beautée. Boff j'ais pas dû en voir beaucoup et c'est pourquoi je vous rejoins .Le cancer se soigne de nos jours mais l'abus de
pouvoir ?



BonSens 06/08/2010 00:19



En 5 vertical – EVINCER – Une éviction des élus de Pugnace, coupables de ne pas adhérer à la culture politique moderne du mensonge (3)


Le mensonge ronge la politique comme un cancer ronge le corps d’un malade.Y a-t-il un mince espoir pour que la situation change ? Il est évident qu’on ne peut compter sur le Maire et ses
élus de la majorité pour qu’ils se conforment d’eux-mêmes aux exigences de la vérité. La rentabilité du mensonge a été démontrée tant de fois que celui-ci constitue désormais l’alphabet
du langage politique. Chez le Maire, le mensonge est déjà devenu une seconde nature, un réflexe. C’est ce réflexe qu’il faut briser. Pour y parvenir, il n’y a qu’un moyen : Renverser le cours de
l’histoire et faire en sorte que le discours politique donne désormais des résultats différents. Il faut que la vérité devienne rentable et non pas le mensonge. Seul le peuple a le
pouvoir d’effectuer ce changement, en récompensant la vérité et en punissant sévèrement le mensonge. Finis les faux-fuyants ! Il faut exiger de ces élus qu’ils exposent les problèmes en
toute sincérité et proposent des objectifs à atteindre tout en présentant honnêtement les perspectives réelles de solutions. Il ne faut plus accepter la démagogie qui consiste à vouloir "
démoniser " l’adversaire à tout prix. Il ne faut surtout pas tolérer ceux qui proposent des solutions simplistes et qui promettent mer et monde.


Ce changement d’attitude nécessite une vigilance de tous les instants, à l’endroit des politiciens et également à l’égard de nous-mêmes qui
aimons trop les solutions faciles. La condition de cette vigilance est la conviction que la vérité fait partie de nos droits ; que nous pouvons et nous devons l’exiger. Les
politiciens veulent notre vote ; c’est à nous de leur imposer le respect de leur engagement !


 



BonSens 06/08/2010 00:03



En 5 vertical – EVINCER – Une éviction des élus de Pugnace, coupables de ne pas adhérer à la culture politique moderne du mensonge (2)


Cette manipulation quotidienne de la vérité, peut sembler bénigne, mais par leur prolifération, par la place qu’ils prennent dans la culture politique, les petits mensonges
quotidiens ouvrent la voie aux gros mensonges et aux tromperies électorales. Le mensonge en politique constitue un abus de confiance et il doit être condamnable, quelle qu’en soit la
forme. 


 


Au palmarès des mensonges en politique, ceux portant sur l’unité du groupe arrivent au premier rang.
Tous les partis politiques font preuve à l’endroit d’un dissident qui s’exprime publiquement, d’une intolérance digne des pires dictatures. Un élu peut fort bien se dissocier d’une prise de
position de son groupe ; il peut manœuvrer pour la faire renverser ; il peut même comploter contre " son " chef. Cependant, tout cela doit se faire discrètement, dans les coulisses.
Si cet élu s’exprime publiquement, il s’expose aux pires sanctions et celles-ci ne viennent pas seulement du chef, mais de l’ensemble du groupe, y compris de ceux qui partagent les idées du
rebelle. Il y a une règle non écrite en politique selon laquelle un groupe doit paraître uni, quelles que soient les circonstances. Or ce "paraître" nécessite un nombre
incalculable de mensonges. La loyauté comme telle, n’est pas vraiment requise en politique. Ce qui compte, c’est l’apparence de loyauté. Il en va de même pour la franchise. C’est
l’apparence de franchise qui compte. Cependant, l’apparence de loyauté prime, car elle trône au sommet de ce milieu détraqué.. Ceux qui, par fidélité à leurs principes les plus sacrés,
disent ce qu’ils pensent, sont traités en parias par leur propre groupe. Autrement dit, ceux qui agissent franchement, commettent un acte ignoble, tandis que ceux qui se taisent ou camouflent leurs
intentions, font preuve de respect et de loyauté. On voit bien que ce système réprime la franchise et encourage le mensonge.

 



BonSens 05/08/2010 23:42



En 5 vertical – EVINCER – Une éviction des élus de Pugnace, coupables de ne pas adhérer à la culture politique moderne du mensonge
(1)


Qu’est-ce qu’un mensonge ? Selon le Petit Robert, c’est affirmer ce qu’on sait être faux, nier ou taire ce qu’on devrait dire. En vertu de cette
définition, les exagérations partisanes, les cachotteries, les demi vérités, sont toutes des mensonges. Ceux qui s’y livrent sont des menteurs.


En politique, le mensonge et la tromperie sont le plus souvent de mise
. Quand on parle de la malhonnêteté intellectuelle des politiciens, on fait surtout référence à leurs promesses électorales non tenues. Pourtant, ceux qui suivent de près les élus, se rendent
compte que le mensonge en politique n’est pas réservé seulement qu’aux campagnes électorales. Il est quotidien et se glisse dans les conférences de presse, les discours, les communiqués.
Aveuglés par le pouvoir, la gloire, les flatteries de leur entourage, les politiciens mentent effrontément. Les politiciens sont prêts à admettre qu’ils
caricaturent les faits, qu’ils en cachent, qu’ils présentent toujours leurs actions sous un jour favorable, qu’ils sont tous un peu démagogues, mais admettre qu’ils mentent ? Jamais ! En
entrant en politique, les nouveaux venus pénètrent dans une culture qui fonctionne au mensonge et pour certains (nombreux) leur réussite dépend de leur adhésion totale à cette culture. Le
mensonge a gangrené le milieu politique jusque dans ses moindres replis. Il est donc important de trouver les origines du mal et de chercher à comprendre pourquoi les politiciens mentent
comme ils respirent.

Notre Maire, novice en politique, adhère sans réserve à cette culture du mensonge.
Notre Maire cache, contourne, déforme la vérité, en toute sérénité. Jusqu’à présent TDP n’est pas très habile, il maîtrise mal ses
mensonges récurrents et s’empêtre dans ses contradictions. Mais il s’obstine dans cette voie. Pourquoi ? La réponse apparaît bien simple : si Thierry DEL
POSO, homme de pouvoir plus que gestionnaire, a recours au mensonge, c’est parce qu’il est convaincu de sa rentabilité. De fait, cette rentabilité n’a-t-elle pas été maintes fois démontrée
? Les politiciens qui sont les plus habiles menteurs sont ceux qui durent le plus longtemps et qui obtiennent le plus de succès. Les hommes et les femmes qui se lancent en politique et pour qui la
franchise est une valeur importante, sont écartés dès leurs premiers pas. Pourquoi le mensonge est-il rentable ? Tout simplement parce que le peuple le récompense, car en fin de
compte, c’est souvent le meilleur menteur qui gagne. Soit que le peuple n’est pas conscient de la tromperie, (ce qui est très rare) ou soit qu’il l’accepte en maugréant, estimant ne pas avoir le
choix, ou soit encore parce qu’il préfère ignorer la vérité. Le peuple sait-il qu’on lui ment ? Il le sait fort bien, dans le sens de la croyance populaire selon laquelle tous les politiciens sont
des menteurs. En même temps, le peuple ne semble pas saisir le mensonge dans toute son ampleur et son raffinement. C’est pour cette raison que les plus habiles menteurs obtiennent tant de succès.
Le peuple continue de voter et de s’intéresser, du moins en apparence, à la chose politique. Arrive une nouvelle figure, un nouveau programme et le peuple reprend espoir et tombe dans le piège pour
la millième fois. La tactique du mensonge, en politique, s’est transmise de génération en génération et de nombreux citoyens croient que s’indigner d’un tel travers est par conséquent
inutile ou constitue une perte de temps. Pourtant, s’il y a toujours eu des injustices, faut-il les accepter et baisser les bras ? Le danger est, justement, d’accepter cette politique du
mensonge et de la considérer comme normale. Un risque d’autant plus grand que le mensonge est devenu, de nos jours, de plus en plus subtil. Le mensonge engendre, non pas la révolte des
citoyens, mais leur désabusement. Cet espoir ne peut s’expliquer que par une méconnaissance de l’étendue réelle du mensonge en politique, car quiconque suit la bête de près, perd rapidement ses
illusions.

 


Pourtant, dans une démocratie, le peuple a droit à la vérité. Le mensonge en politique constitue un abus de confiance et un bris de contrat, car
une démocratie est une sorte de fiducie.
Le peuple cède à ses mandataires, les politiciens, le soin d’administrer la chose publique et il se réserve le droit d’évaluer leur travail à intervalles réguliers. Si le peuple est
insatisfait, il a le pouvoir de les congédier et de les remplacer. Il y a là, non seulement une relation de confiance, mais aussi un contrat explicite, fondé sur le droit des citoyens de choisir
leurs gouvernants. Or, pour qu’une démocratie soit authentique, les citoyens doivent pouvoir faire un choix en toute connaissance de cause, en disposant de toute l’information nécessaire. Dans son
livre " La connaissance inutile " Jean-François Revel cite : " Ce régime (la démocratie), fondé sur la libre détermination des grands choix par la majorité, se condamne lui-même à mort
si les citoyens qui effectuent ces choix, se prononcent presque tous dans l’ignorance des réalités "

 



xav 05/08/2010 23:33



Dailymotion - 7A8:UNE DERIVE TRAGIQUE - une vidéo Actu et Politique



pugnace 06/08/2010 16:03



grand merci XAV de ce rappel utile



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html