Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:00

 

Oui, c'est "lamentable" de votre part : relisez l'Indépendant de samedi

 

 

 Quel mépris à l'égard de ces personnes étrangères à la politique locale et qui ont fait des centaines de kilomètres pour tenter de trouver une oreille attentive à leur problème personnel ? Odieux Madame !

 

 

Est-ce pour établir la nuisance de cette opposition (non constructive) qu'on lui attribue le pouvoir invraisemblable de mobiliser à travers la France des hommes et des femmes qu'elle ne connaissait pas et qui ne se connaissaient pas entre eux ? Ridicule Madame !

  

Et cette formule de rappeur dans une bouche si smart : "une H A I N E "  l'opposition a "une haine envers le maire" quelle extravagance ma chère ! On nous taxa d'abord d'ambition (vouloir être maire à la place du maire), puis d'acharnement (l'acharnement judiciaire qui coûte cher), c'est maintenant la haine. 

 

Ainsi la politique locale vue par Madame 1ère c'est l'amour ou la haine : tu discutes = tu ne m'aimes pas, tu critiques = tu me hais. Pour elle il n'y a pas de discussion objective, de débat sur des raisons et des motifs. Il y a des hommes et des femmes qui se battent ou s'adorent. Il y a les "d'accord", les gentils, ceux que l'on aime et qui aiment le maire, la famille, le clan, la coterie, ceux qui ont prêté  serment. Et il y a les autres qui ne sont pas les béni oui-oui, qui chamaillent sur des chiffres ou des règles, qui voudraient empêcher le maire de faire ce qui lui fait plaisir, bref ceux qui gâchent la vie tranquille et confortable du petit élu local, qui en deviennent haïssables et donc qui sont infectés par "la haine". Qu'il lui plaise d'aimer le maire pour justifier sa dévotion, c'est son affaire. Pour nous, la chose publique est comme son nom l'indique le champ du collectif,  non le pré carré des relations de copinage. Ce que nous haïssons c'est la médiocrité faite ambition, c'est la confusion des intérêts, la perte des références, l'indifférence aux valeurs et au service public.

 

Martine Leroy l'a très bien décrit hier : les élus Pugnace n'ont ni amour déçu, ni haine pour celui qui n'est qu'un élu du moment, car il n'est rien qu'à travers ses actions offficielles. Ce n'est pas l'affectif, ni le particulier qui dirigent leur opinion et leur action. Nous combattons les choix indécents, l'absence de réflexion, les actions nocives, les décisions irrégulières, nous combattons la gestion. Nous ne haïssons pas les hommes ni les femmes. Seules leurs actions les discréditent. C'est rabaisser la noblesse du débat politique au niveau médiocre des humeurs humaines que de choisir son camp par simple affinité ou répulsion personnelle et de le réduire comme Madame 1ère à l'amour et à la haine.

 

Madame Pineau : "c'est quand on sent qu'on n'a pas de quoi se faire estimer de quelqu'un qu'on est près de le haïr et qu'on l'accuse de haine" 

 

Alphonse Daudet l'a dit autrement "la haine c'est la colère des faibles" Oui, nous sommes en colère devant vos égarements mais nous ne sommes pas faibles car on a la force du vrai, du droit, du bénévolat, de la raison et de la volonté collectives. La faiblesse, elle est dans votre camp, elle est dans votre aveu d'impuissance: cet aveu c'est votre alibi du complot, le complot permanent des méchants.

 

Prenez garde ! Ce thème du complot, vous dites: "c'est une manipulation de l'opposition",c'est l'argument primaire des despotes affaiblis. Des despotes en perdition qui veulent sécuriser leur autocratie et la justifient par de prétendues menaces extérieures qui saperaient le pouvoir et les institutions ... En êtes-vous là ? faute d'arguments à articuler, faute de courage à affronter les problèmes, faute de capacité à expliquer les raisons et les modalités ... avez-vous besoin d'un bouc émissaire ? Attention  ça ne marche pas quand la coupe est pleine.

 

Enfin rappelez à votre camarade qui crie elle aussi avec mépris "les urnes ont parlé, la rue n'a qu'à se taire", Rappelez lui qu'elle n'est pas seule élue, seule détentrice de la légitimité du scrutin. Les élus Pugnace ont droit à autant de respect, autant d'écoute, sinon plus : n'ont-ils pas été élus sur la même liste, et même devant elle ? n'ont-ils pas contribué à donner quelque crédit de compétence et de sérieux à cette liste qui depuis leur marginalisation en a désormais bien besoin ? En quoi cette dame 7ème a-t-elle affirmé sa supériorité et son droit à les supplanter de la voix, par quel travail, quelle compétence, quel projet, quelle réalisation ? Assez d'outrance et  d'arrogance.

 

Et l'ensemble des autres élus, fussent-ils minoritaires  n'ont-ils pas reçu aussi une parcelle de légitimité démocratique, ne représentent-ils personne, n'ont-ils pas droit au respect et à la parole? C'est par ce mépris que l'on inspire les indignations, les complots, les rebellions.

 

Alors, parce qu'on ne vous hait pas, on veut vous protéger Madame Pineau en vous dispensant de dire des sottises. Cette place de 1er adjoint dont Berliat s'est vite fatigué et qui vous dépasse, laissez-la à Olibeau : lui au moins ne dira pas de bêtises, il ne dit rien, il lit simplement les rapports sur la création de boulodrome.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Caricature 14/02/2011 23:27



Du "point barre" à la "haine", Mme Pineau nous démontre qu'elle n'est elle-même qu'une caricature d'élue.



CQFD 14/02/2011 22:36



" Un pouvoir est faible s'il ne tolère pas qu'on l'avertisse de ses erreurs" (P.Dehaye) ... CQFD Mme Pineau... la "haine" n'a ici pas de mise,


...et pourtant les sbires du maire, vos sbires, s'y complaisent en versant dans l'insulte grossière déversée en flot sur le blog de l'Indépendant. A les lire simplement, j'ai su où se
trouvait la vérité



ventre saint-gris 14/02/2011 20:06



Avec votre regard de vierge effarouchée, votre air pincé, vous avez madame la 1ere l'art et la maniére d'énerver le citoyen lamda que je suis.


Vous contribuez avec vos phrases assassines, votre vocabulaire retréci : POINT BARRE, vos prises de position ou de non-prises c'est selon... vous
réussisez Madame la 1ere, par votre faiblesse et votre soumission à faire de moi un INSOUMIS.


Ressaisissez-vous Madame, crayonnez votre oeil de velours, prenez vos plus beaux atours, votre vie là où vous l'avez laissé, une grâce... je me permets
de  suggérez...et vous m'en verriez flatté... le retour dans votre foyer.


Un village, une station balnéaire n'est pas une mince affaire.... voguez Madame, hissez la voile!



ataofeal 14/02/2011 18:50



Ce message est adressé aux éventuelles (els) conseillères (ers) qui suivent aveuglément le MENTOR :


"Ne faites rien par rivalité ou par vaine gloire, mais dans l'humilité, estimez les autres supérieurs à vous mêmes.


Que chacun de vous au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres."



ataofeal 14/02/2011 17:37



Suite au Post 3 de Achero, vous dites :



Je plaiderai cependant à décharge (bien que ce soit un peu prématuré) et me ferai le défenseur de Madame Pineau, car elle n 'a vraiment pas le beau rôle dans cette affaire, bien au contraire.



Quand on n'est pas d'accord avec le MENTOR, on se demet c'est ce qu'a fait le GROUPE PUGNACE. Mais MADAME PINEAU a peut être des avantages à soutenir TDP.


Vous comme moi, ne sommes pas dans les secrets d'alcôves !!!



terra cotta 14/02/2011 17:01



La faute en est à la BETISE mais comme disait ....


Je préfère un ennemi intelligent que bète....



Achero. 14/02/2011 16:46



La sécheresse péremptoire des remarques de Madame Pineau, par ailleurs dé placées et manichéennes, ne contribuent nullement à donner d 'elle l 'image d 'ouverture  consensuelle que les
électeurs attendent de leurs élus, et que les "sortis des urnes"normalement constitués tentent en général de donner de leur personne , avec plus ou moins de réussite il est vrai.


 


Je plaiderai cependant à décharge (bien que ce soit un peu prématuré) et me ferai le défenseur de Madame Pineau, car elle n 'a vraiment pas le beau rôle dans cette affaire, bien au contraire :


N 'oublions pas que c 'est le maire, et lui seul qui l 'a priée de prendre en charge cette délicate affaire dont les fondations, à peine érigées, sont déjà en train de s 'écrouler en raison de la
précipitation avec laquelle elles furent coulées, et couleront le navire de l 'actuelle majorité dont elle est la secondeimmobile (home)face à la tempête dans la hiérarchie de plus en plus
tremblante et hésitante à matérialiser les idées explosives de son maire.


 


Comment dans ces conditions peut elle garder son sang froid, alors qu 'elle se voit contrainte de défendre, sous les clameurs inamicales des spoliés, des intérêts pour le moins suspects et un
montage juridico-financier qui l 'est tout autant ?


 


La vie dans la majorité actuelle n 'est sans doute pas un long fleuve tranquille, mais le printemps arrive et l 'étiage ne saurait tarder.


 


"Va, je ne te hais point"(barre).



L'Aveu 14/02/2011 16:16



Je pensais que Mme Pineau était tout à fait incompétente, mais relativement honnête. Sa prestation dans la gestion du dossier Al Fourty nous la révèle dangereuse car prête à relayer aveuglement
les artifices et incohérences du discours Del Poso. A la différence du maire qui sait ce qu'il fait, elle semble ne pas avoir la moindre conscience des conséquences dommageables de ces
décisions municipales pour les propriétaires, victimes pour le moins d'un dol moral, et au-delà pour la collectivité (perte financière + image de la station). Mme Pineau sombre
dans un argumentaire mensonger de basse démagogie avec une candeur déconcertante : elle n'est pas à la hauteur des enjeux portés par sa fonction. Incapable d'analyser au fond les
objections constructives faites par l'opposition, elle cède comme son mentor à la facilité de la dérobade par une mise en accusation systématique des personnes désormais qualifiées
d'"haineuses". Pareille attitude est un aveu de faiblesse et d'inintelligence profonde. Les situations de pouvoir exercé par des médiocres se terminent toujours mal. Si le mensonge
est pressé, la vérité sait attendre...



ras l'bol 14/02/2011 12:53



Exellent!...


Souhaitons que cette dame d'honneur sache tirer parti de votre commentaire et revienne à de meilleurs sentiments...ce qui redorerai son blason.



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html