Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:55

Certes, est arrivée vers 18 heures une voiture grise officielle (avec le chauffeur qui l'authentifiait) dont est sorti un personnage qui, traversant la haie d'écharpes blanches,  s'est dirigé vers le maître de céans, le maire d'Alénya (sans écharpe tricolore), et rasséréné a engagé une aimable conversation avec son petit entourage. Ce personnage était bien le M. Jean-François DELAGE annoncé. Mais quand les élus de Saint-Cyprien ont tenté d'ouvrir, d'entrebailler, un dialogue avec celui qui était venu là en Préfet et qui à ce titre s'offrait aux citoyens locaux pour écouter leurs observations sur la vie démocratique locale -c'est le b a ba du métier de préfet (pardon pour ce rappel déontologique élémentaire, M. DELAGE) - alors là nous avons eu du DEL POSO départemental. Voici en substance le propos du représentant de l'Etat (sic):

 

j'ai bien reçu vos lettres, il y en a beaucoup (= trop et sous-entendu c'est trop pour moi), je les ai lues (?), celles-là je les empoche, j'ai fait ce que j'estimais devoir faire, c'est mon appréciation, je n'ai pas à rendre compte à ceux qui m'écrivent (j'ai oublié la politesse élémentaire qui est de répondre, fut-ce "allez vous faire foutre" comme on dit à Saint-Cyprien sur port), vous avez des voies de droit, saisissez le Tribunal (il ne sait pas que cela coûte cher à la ville en honoraires d'avocats!), d'ailleurs vous avez introduit 2 recours (il est mal informé: il y en a une bonne dizaine, du fait de son inaction préfectorale), vous en avez perdu un (apparemment il n'a pas lu le journal du jour, nous allons lui envoyer la mise au point sur "l'intox de DEL POSO"), vous avez demandé rendez-vous il y a 2 mois?, ah oui, mais je n'ai pas le temps, peut-être un jour ou l'autre si Dieu le veut !  Bon, Mauricette m'appelle, il faut aller couper le ruban, et faire mon discours dont tout le monde se désintéressera.

 

et qu'applaudissent poliment les 64 invités de Pumareda assis sous le préau et le président de Sud-Rousillon qui modestement n'avait pas voulu monter sur scène et restait derrière.

 

Nous n'avons pas mangé de petits fours d'Alénya.

Ce ne fut pas le grand moment démocratique espéré.

Mais ce fut un moment de vérité sur la vacuité institutionnelle du département.

 

DEL AGE, DEL POSO, quelle rencontre ... résumons

 

                                        DEL POSO   =   DEL   AGE

                                              ville            département

 

oui! mais il nous reste les voies de droit et la voix du peuple.

MERCI à tous ceux qui par leur présence ont manifesté leur soutien à l'action démocratique que les élus veulent continuer à mener avec eux par tous les moyens.

Partager cet article
Repost0

commentaires

ClopinClopan 07/05/2010 18:36



Premier Acte de cérémonie : la taille du ruban tricolore et ces premières paroles fortes du Préfet "Vous m'en donnez un Monsieur le Maire et vous en prenez un pour vous"... il ne s'agit que de
bouts du ruban tricolore... tout un symbole, chacun a sa place dans l'ordre honorifique. Clopin, clopant, les officiels officient et la République est bien servie ! L'Etat a su là assurer sa
préséance, espérons que son représentant saura assurer sa responsabilité dans le traitement des affaires de Saint-Cyprien où les couleurs tricolores sont de plus en plus délavées. 



pugnace 07/05/2010 19:47



notre rouleau de lettres étaient lié d'un ruban tricolore flambant neuf



Pagnol 07/05/2010 18:07



Il fut un temps ou le Préfet avait toujours la correction de répondre aux demandes faites par des élus "oui"... "non"... "c'est à l'étude"...etc. Il ne s'agit en aucun cas de "rendre des comptes"
mais plus simplement de faire savoir clairement la position du représentant de l'Etat. Aucun des élus présents n'a prétendu représenter "l'autorité hiérarchique" du Préfet. Ce Monsieur ne parait
pas vraiment informé de la situation de St Cyprien; le b.à.ba de sa mission serait pourtant de se faire une opinion en entendant les élus qui ont maintes fois demandé audience. La "République
irréprochable" commence par un Etat irréprochable et responsable.



pugnace 07/05/2010 18:30



Napoléon voulait dater le bonheur des français de la création des préfets (loi du 28 pluviose an VIII).


Gaston DEFERRE avait la même ambition en 1982 avec la décentralisation dont le tsunami a noyé le préfet.


Morale banale: méfions-nous du "bonheur" tombé du ciel ou sorti des urnes.



menestrel 07/05/2010 12:46



La langue française est trés riche, abondante mais à ST CYP la force de frappe (pour parler français) c'est :


"va te faire foudre"! ou "tu va peler"!


TOUT UN PROGRAMME!!!!!  AH BASSESSE QUAND TU NOUS TIENS!


Sons-ce là les personnes qui nous "dirigent" qui nous "gouvernent" MAZETTE!



ataofeal 07/05/2010 11:49



Hier soir à Alénya nous avons vu ce qu'est la confiscation de la DÉMOCRATIE.


Un Maire "Nouveau Centre" qui ne dis pas un mot, même pour saluer la population de Saint Cyprien.


Un Maire "Communiste" qui n'écoute que lui et pourtant il y a une opposition dans sa commune.


Un Préfet qui a vu, entendu et parlé, mais il a bredouillé un vague discours vide de sens et quelques erreurs dans ses réponses. Il faut qu'il lise, à nouveau, la presse pour être mieux informé.


Élus de tous bords, vous vous entendez bien pour tondre les contribuables !!!



dommage 07/05/2010 11:28



Dans la vidéo, on aurait pu espérer que MP Sadourny ne parle pas sans cesse et laisse la place, en partie,  à d'autres! Je suis content, j'y ai vu Jean Marie!



Ras l'bol 07/05/2010 11:13



Merci Monsieur Jouandet, Merci aussi à Madame Sadourny.


Oui nous continuerons de vous soutenir et de faire connaître à notre entourage les valeurs que vous défendez.


Oui cette inauguration manquait de "classe" mais elle n'était que le simple reflet de ceux qui en étaient les auteurs.



de l 'espoir 07/05/2010 11:10



Je suis persuadé du contraire,et je suis convaincu que votre prestation filmée aura atteint son but,car vous étiez nombreux,déterminés  et dignes,et cela,le préfet ne peut pas ne pas l
'avoir ressenti et compris,même si le dialogue était  essentiellement un monologue entrecoupé de brefs rappels de la législation,et du droit de réserve derrière lequel Mr Delage s 'est mis à
couvert.....


 


Les opposants ne sont,certes pas sa hiérarchie,mais le Ministre de l 'Intérieur l 'est..


 


Dont acte.



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html