Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 05:03

c'est la question posée hier soir par BONSENS : posture ou imposture ?

 

 

 

L'imposture. Le candidat Del Poso a trompé les urnes en surfant sur le contexte de "l'affaire Bouille". Son programme ciblé sur l'attente légitime de moralisation et de rigueur gestionnaires exprimée par un électorat sous le choc, ce programme est passé à la trappe du Maire Del Poso. Depuis, l'exercice du pouvoir s'installe dans la supercherie. Le maire délaisse les affaires publiques , il n'est pas homme de gestion, il est homme de pouvoir. T.Del Poso ne construit pas une politique communale, T. Del Poso détruit le débat public pour asseoir sa gouvernance. Son action toute entière ne tend pas au bien commun mais à l'élimination de ses contradicteurs, de ceux qui s'opposent à l'autocratie du maire et d'une poignée d'élus.

 

L'exemple de la question de la constitution de partie civile démontre, une fois de plus, cette stratégie manoeuvrière d'accaparement du pouvoir.

 

Le 6 juillet dernier, en séance du conseil municipal, le maire déclare :  "Enfin, pour ce qu'il en est aujourd'hui, nous nous sommes constitués partie civile". Au préalable, il indique (faussement candide) : "il y a un peu de flottement, d'incompréhension sur ce point là"... Il est vrai que les déclarations contradictoires du Maire ont alimenté ce mauvais feuilleton durant des mois. Nous voici enfin informés et n'en doutons plus, la commune s'est bien constituée partie civile dans l"affaire Bouille".

 

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour nous donner cette information ? Il aurait été simple de lever toute ambiguïté, toute polémique, en l'annonçant plus tôt et en présentant aux citoyens - à leurs représentants élus - le document officiel actant et datant cette constitution de PC. Un maire responsable aurait sans aucun doute agi ainsi.

 

Cette question soulève plusieurs hypothèses qui peuvent se cumuler.

 

La date de la constitution de PC que l'on ne connaît toujours pas, le maire jouant de l'équivoque avec la date (25/01/2010) du recours à un avocat. A ce propos il nous trompe sur le temps pris pour cette décision en déclarant : "il a été question avant de se constituer partie civile de consulter évidemment des avocats". "L'évidemment" est loin d'être une évidence puisque la constitution de PC ne nécessite pas de recourir à un avocat. Autre contre vérité, l'affirmation répétée du Maire quant à l'intérêt de cette constitution de PC qui n'interviendrait que lors de la clôture de l'instruction. Affirmation noyée dans l'évocation de la complexité de cette procédure avec - un peu d'intox facile - son énumération des divers actes d'expertise etc... Le maire nous "promène" car il est bien évident que le temps pris dans la connaissance du dossier freine, voire élimine la possibilité d'éventuelles procédures disciplinaires à l'égard de cadres municipaux mis en examen. Procédures qui pourraient aboutir à leur révocation et économiser à terme quelques milliers d'euros à la commune. Il ne serait plus question ni de licenciements, ni de congès spéciaux. Cet argument défendu par les Pugnace est rejeté par le maire qui semble toujours confondre, avec une sereine assurance, procédure pénale et procédure administrative.

 

L'autre explication de ce jeu de cache cache mené depuis 10 mois par le maire pourrait être la tactique du leurre. T.Del Poso agite ce chiffon rouge de la constitution de PC à la face de ses opposants qui, légitimement, veulent savoir ce qu'il en est de la défense des intérêts de la commune. Le jeu du Maire : exciter les doutes et pièger les "trublions" en les incitant à porter d'"injustes" accusations à l'encontre d'un maire "respectueux de son engagement". Un numéro de contorsionniste (domaine de prédilection du maire) qui vise à discréditer ses opposants. Peut-être a-t-il même utilisé l'argument pour gagner les consciences de ses élus de la majorité dans l'opération d'épuration de l'EPIC.

 

Cette manoeuvre politicienne ne trompe cependant que ceux qui veulent bien l'être. Un maire responsable et digne de sa fonction n'use pas de tels artifices pour fausser le débat public. Aux questions claires - de cette importance surtout - il se doit par respect de ses administrés d'apporter des réponses claires et précises. Comme il se doit d'accepter le débat contradictoire et de respecter les demandes de l'opposition. Cet exemple, révélateur d'une dérive du pouvoir bien éloignée du bien collectif, est un véritable camouflet pour la morale démocratique.

Commentaire n°3 posté par BonSens hier à 17h35
 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

ventre saint-gris 31/07/2010 07:33



A dessein.... tout est muselé, le canevas se tisse,  Ulysse n'aura point à parcourir, Pénélope veille... Les méthodes perdurent tout comme la mauvaise herbe.......


Vous avez dit Démocartie ? wath esle ?



MAGOUILLEURS 29/07/2010 10:21



Del Poso "occupe" l'attention de ses opposants élus en les agressant à chaque réunion de conseil.


Et, dans les semaines qui suivent, pendant qu'ils s'acharnent à prouver leur bonne foi, lui et son équipe d'adjoints et de cadres prennent des décisions honteuses et dangereuses pour la commune
et magouillent à tout va.


Ce qui leur permet d'avoir un ( mauvais ) coup d'avance.



pugnace 29/07/2010 14:56



cela semble hélas! vrai



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html