Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 10:00

C'était pourtant en 2008/2009 l'argument choc de l'opposant Del Poso, argument médiatique (avec huissier de justice et caméra dans les salles du musée) et bélier judiciaire qui a provoqué l'effondrement dramatique de la municipalité Jacques Bouille et la propre promotion du Maître .

 

Silence assourdissant en 2014 : ce fut pourtant l'une de ses priorités dès son élection en mairie puisqu'à l'automne 2009 il a commandé à Matt Humpage, gérant de la SARL "guides sans frontière" un audit sur les oeuvres d'art, audit que M. Humpage devenu illico directeur de l'office du tourisme (donc du musée) a reçu des mains de Mme Misme, son amie cooptée à "guides sans frontières" et qu'il a illico chargée de l'Artothèque (autrement dit la gestion des musées municipaux).

 

Laquelle Mme Misme avait pris, sans que le conseil n'ait jamais été informé de l'initiative ni des résultats, des contacts avec des acquéreurs potentiels ... avant d'être démise en 2013 ... suite à enquête de la police judiciaire.

 

C'est dire que ce patrimoine culturel dont on a tant parlé à la population en 2008 - 2009 mériterait qu'on lui en rende compte 5 ans plus tard. Il est mystérieux qu'un sujet aussi sensible tombe dans l'oubli, l'indifférence ou la dissimulation.

 

Le sujet est évacué dans les dernières pages du rapport d'activité de l'office du tourisme. Page 88 le titre apposé sur deux camemberts (ça fait sérieux) polychromes (ça fait joli) annonce "le total des entrées de juin à septembre au(sic) collections François Desnoyer". Mais les beaux camemberts ne donnent que des pourcentages : on nous dit qu'il y a eu 46 % d'entrées à plein tarif (et 0 % de handicapés !) mais on n'en donne pas le nombre. Nulle part on ne communique de chiffres sur la fréquentation effective de nos musées: inquiétant !

 

Il y a vraiment de quoi s'inquiéter à preuve la seule information, hélas pitoyoble, que l'on trouve dans les comptes 2013 de l'EPIC : le produit des recettes d'entrée (la billeterie) et des ventes de livres, catalogues, gadgets divers (recettes production).

 

  • La billeterie a donné en 2013 une recette de 3 640 euros alors que les prévisions au budget étaient de 5 000 euros et les recettes en 2012 de 5 700 euros

 

  • La production a donné en 2013 une recette de 1 813 euros alors que la prévision budgétaire était de 4 000 euros et le résultat 2012 de 6 572 euros.

 

 

5 453 euros de recettes en 2013, contre 12 272 en 2012 et 14 994 en 2011 : quelle belle régression culturelle à mettre au bilan de Matt Humpage, renommé à cette responsabilité malgré deux annulations de sa nomination par le tribunal administratif. On se demande à quoi ont servi les stages de formation qu'il est censé avoir faits.


Il serait sain que le président, alias le Maître Del Poso et ce directeur, expliquent pourquoi l'EPIC a néanmoins, en cette même année 2013, payé 37 275 euros à des "intermédiaires pour les musées". Il serait sain de dire qui sont ces intermédiaires si performants pour la dynamique culturelle de la ville. Il serait sain de nous expliquer l'utilité cachée de ces rémunérations qui s'ajoutent aux rémunérations "normales" des personnels communaux affectés aux musées (46 359 euros sans compter les diveres charges sociales).

 

37 275 + 46 359 = 83 634 euros de frais de structure et de fonctionnement (sans compter les imprimés, les publications, les réceptions, les déplacements) avec en balance 3 640 + 1 813 = 5 453 euros de recettes ...

 

voilà pourquoi on ne parle plus du musée : 80 000 euros de dépenses nettes pour un nombre inavouable, décroissant et insignifiant de visiteurs ... c'est le symbole de la richesse culturelle de la commune "génération Del Poso" car on se souvient que l'un des "engagements" 2014-2020 de "générations Saint-Cyprien" alias Thierry Del Poso était "la culture pour richesse"

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

Troublant 22/09/2014 18:25


Ce qui est curieux c'est "d'avertir le procureur avant d'alerter la police ? d'après le dg ... l'avocat (homme de droit) candidat à la sucession de M.Bouille aurait du effectivement
porter plainte auprès des autorités judiciaires afin qu'il y ait une enquête de police et qu'il puisse être entendu officiellement et notamment sur ses sources d'information ... Cela aurait eu le
mérite de la transparence et d'une prise de responsabilité claire et nette ... y compris pour l'avenir. D'autant que la suite, la détention de M Fontvielle questionne aussi surtout quant on se
souvient des conditions d'annonce de sa démission ! 

CITATION 22/09/2014 13:42


« Les régimes passent. Les abus restent. Il n’y a que les profiteurs qui changent.  »


de Paul Chrétien-Audruger


Extrait de Le Musée de la pensée - 1934

la richesse de l esprit 22/09/2014 10:28


au post 2 : ils ne les connaissent pas, ils suivent aveuglément leur guide ...


Les oeuvres d'art son dûs la chute de l'ancien maire :  c'est par là que l'histoire s'est enchaînée ;Je pense que la police ou la justice a du poser certaines questions à l'opposant qui
s'inquiétait de telle oeuvre ou de telle autre qui n'était point aux cimaises du Musée?


. Avait-il le récapitulatif des oeuvres achetées?? ou se l'est-il procuré?


Ce qui est curieux c'est "d'avertir le procureur avant d'alerter la police ? d'après le dg espérons que nous aurons les bonnes réponses un jour !


 


 

Alerte 22/09/2014 09:03


LA CULTURE DE L'INDIGENCE AU POUVOIR.


L'ambition dont on a pas le talent est un crime. Chateaubriand

Troublant 22/09/2014 07:29


Troublant en effet! Et si toutes ces questions étaient directement posées en Conseil Municipal à la majorité silencieuse qui entoure le Maître? Car enfin, ou ils connaissent les réponses et
doivent rendre compte; ou ils ne les connaissent pas et leur manque de curiosité ne les rend pas dignes de siéger. Mais dans les deux cas, ils sont complices de ce fonctionnement: par
complaisance ou par inaptitude acceptée.

pugnace 22/09/2014 09:02



ou il sont sourds ... à nos questions : il faudra donc les poser très fort



Précisions 22/09/2014 00:38


Madame Misme, associée depuis 2002 de M.HUMPAGE de la société "Guides sans frontière", a eu aussi pour avocat Maître Del Poso en 2003 et a effectué des missions au Musée de Saint-Cyprien du temps
de l'ancien maire Jacques Bouille. Comment ne pas se poser des questions sur ces liens surtout après les déclarations du DGS mis en examen dans l'affaire Bouille faites le 12 octobre 2012 au
journal "L'Indépendant" :


"l'opposant politique de Jacques Bouille, Thierry Del Poso, faisait connaître des faits au procureur, concernant 2 millions d'euros d'oeuvres d'art achetées par la mairie et non
retrouvées"


Les Cyprianais attendent toujours des réponses de la justice ...



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html