Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 11:00


"Evidemment,  j'ai salué l'émergence du groupe PUGNACE au sein du CM. Aujourd'hui je me pose des questions quant à cette dispersion de tout ce qu'on peut appeler "opposition":
Il y a
-l'opposition "historique" de Mme Sadourny et son groupe
-le collectif anti-usurpateurs (en sommeil mais vigilant)
-l'Association des Contribuables
-B.Beaucourt, son blog, les anciens de sa liste, ses électeurs

CAP ESPOIR sera le 5e groupe à oeuvrer pour qu'un vrai changement de gouvernance puisse enfin se faire dans notre ville.

Notre "pitbull" de Maire (je préfère ce terme à celui de Petit Prince) doit être ravi
-divide et impera, lui il connait.

Je rejoins ceux qui appellent à l'UNION de tous ces groupes d'opposition.
Que faites-vous concrètement pour y arriver?

Désolé, les "chapeaux" comme signe de ralliement ne me suffisent plus!
Commentaire n°3 posté hier "

L'interpellation que l'on trouve amicale est justifiée.

- les chapeaux, c'est folklo et sympa. Mais que fait-on après ça? Vrai. C'est un signe, un geste, une esquisse qui peut, qui doit préfigurer un mouvement, une démarche, un dessein. Le geste symbolique et ludique ne suffit pas évidemment. S'il n'y a pas de geste, c'est-à-dire pas de volonté manifeste, pas d'élan collectif, rien ne peut suivre. Mais ça ne suffit pas.

- Pugnace, c'est un groupe d'élus au sein du conseil municipal (on l'a dit, c'est une main, les 5 doigts d'une main, ferme et résolue. Mais une main, ferme et résolue, forte et maligne, ne peut seule soulever des montagnes, même si la montagne n'est que le petit monde de Saint-Cyprien). Et les moeurs démocratiques locales étant ce que l'on voit en Conseil Municipal, pas d'illusion: ce n'est pas un groupe d'élus pugnaces, ni 4 groupes d'élus minoritaires qui convaincront le maire tel qu'on le connaît maintenant d'ouvrir le dialogue, d'accepter le débat, d'écouter et d'expliquer.

- d'où, pour des élus qui ne veulent pas démissionner mais qui veulent rester fidèles à l'engagement qu'ils ont pris (devant les électeurs et dans leur for intérieur) de faire leur possible pour tenter d'assainir et de rénover cette ville, d'où la nécessité de conforter (de renforcer ou de décourager) leur action d'élus dans une confrontation plus large. C'est le sens de l'association CAP ESPOIR. De vérifier si nous avons raison de poursuivre en ce sens malgré le désaveu des autorités municipales, et le silence des autorités départementales. De vérifier si nous rencontrons ou non le soutien de citoyens engagés ou non dans le débat politique local (ou dans des responsabilités supérieures). de vérifier si nous nous faisons ou non des illusions sur la prise de conscience civique qu'a pu provoquer le drame de 2009. Le succès ou l'échec de Cap espoir sera l'indice, l'encouragement ou le modérateur de notre action.

- quoi qu'il en soit, il ne s'agit pas d'ajouter de la confusion à la confusion, des ambitions perso à des ambitions anciennes ou nouvelles, fondées ou pas, politiques, historiques, civiles, médiatiques, contestataires, associatives, bénévoles ou intéressées ... Nous ne sommes pas des Don Quichotte voués à guerroyer seuls ou en petits regroupements occasionnels de groupuscules ameutés sur une émotion de circonstance.

- ou il y a, ou il n'y a pas, un consensus pour mettre du "sens" dans la vie municipale. "Sens" pour dire à la fois direction, projet, redressement ... et surtout bon sens, raison, rigueur, morale et clarté. ou il n'y en a pas (ou pas assez).

- et là il faut évidemment que Cap espoir et tous les autres disent et marchent ensemble. Sans préséance (ni calcul d'avenir personnel ou partisan), ni préjugé (d'inspiration rancunière ou historique). Notre atout, à pugnace et cap espoir, c'est qu'on n'a pas de passé politique et que nous pouvons vivre sans avenir municipal. Notre seul passé politique c'est la révolte contre la politique d'avant décembre 2008, et notre seule ambition d'avenir c'est l'espoir que 2010 et les suivantes tiennent les promesses de la campagne de septembre 2009.

- Donc on ne se battra pas seuls. Ni seuls contre les autres. Ni seuls devant. Ni seuls à côté et sous le regard aimablement (ou ironiquement) attentiste des autres.

- mais on ne se battra pas pour rien, pour le plaisir de faire du bruit, des articles (on a d'autres distractionsi ntelligentes et aimables), des protestations si la majorité s'en fout ou simplement s'en distrait. Ce n'est pas un jeu pour désoeuvrés, ni un training pour prétendants à la succession. C'est un enjeu collectif. S'il n'est pas collectif il ne sera pas. Et nous redeviendrons nous aussi, à regrete mais comme les passifs du lieu, de simples observateurs attendant la prochaine dramatisation du train-train médiocre.  

- en bref, enfin, pour répondre à l'interpellateur ami: si notre association reçoit assez d'adhésions pour que cela traduise un encouragement à poursuivre les actions annoncées dans les statuts de CAP ESPOIR, nous ferons une réunion débat en y conviant tout le monde, groupes, associations, particuliers désireux d'aller dans le bon sens. 
-Et mieux encore en l'organisant ensemble.
-Et mieux encore en l'organisant ensemble et en y invitant ensemble le maire ... mais là c'est nous qui, ensemble, mènerions le débat.   


Partager cet article

Repost0

commentaires

ADC Saint Cyprien 08/01/2010 23:51


La dispersion de l'opposition est impossible nous voulons tous un seul résultat le retour d'un ordre démocratique  honnête. Nous sommes complémentaires mais pas opposés ,nous sommes à l'écoute
de ceux qui peuvent contribuer ce résultat.
Les associations nouvelles sont non seulement bienvenues mais indispensables.


pugnace 09/01/2010 09:48



VU et approuvé : de la révolte  à l'espoir et de l'espoir aux actes


Mark ROTHKO 08/01/2010 17:52


Merci de votre réponse claire .Mon commentaire etait un peu une critique c'est vrai, mais elle se voulait tout à fait "amicale".
Réunir tous les groupes d'opposition, malgré "l'égo" des uns et des autres, leur "préjugé",je vous souhaite bon courage!
Mais message reçu: mon adhésion à CAP ESPOIR se fera rapidement.
Et je ferai connaître autour de moi et votre site et l'association.


Karukéra 08/01/2010 14:01


Mrs/Mmes je vous salue pour votre lucidité. J'adhère à vos suggestions. Effectivement changeons de braquet.
*Le constat factuel : commune sur-endettée, mais commune avec des atouts, 
de belles réalisations et une population heureuse de vivre dans cet
environnement.
*Le passé :
- Méthodes anciennes et fauteurs ==> N'oublions jamais que tout humain mérite le respect quand bien même il s'est égaré à un instant T.
Laissons faire la justice; en démocratie c'est elle qui apprécie, juge et décide de sanction des hommes et des méthodes.
*Le présent :
- Une équipe municipale élue, sans expérience réelle ou si peu aujourd'hui
- Un maire qui semble "pas à l'aise", maladroit, novice dans ce métier, peut-être dépassé par l'ampleur d'une gestion communale, dans une commune "décapitée" et en souffrance. Dans ce contexte
comment préparer sereinement les budgets 2010?
- Le personnel communal: certainement désemparé, voire apeuré, manquant  vraisemblablement de vision, parfois de motivation faute d'objectifs clairement affichés, exprimés et d'un chef
d'orchestre
* L'avenir   Règle n°1- Agir dans la transparence, la clarté, la communication juste
- Remettre notre gestion communale à jour à partir d'un plan structuré intégrant l'assainissement de l'endettement, la prévision des investissements indispensables, en re-motivant le
personnel et restructurant si nécessaire
                Régle n°2  voire
concomittante
- Arrêter de se lamenter sur le passé, les fauteurs, la chasse aux sorcières, les polémiques, la délation anonyme : la population souffre et est fatiguée de cet état insurrectionnel qui a déjà vu
la mort d'une homme et des tentatives de suicides douloureuses.
- Travailler sans arrière pensé partisane
- Suivre les trois R : Respect de Soi - Respect des Autres - Responsabilité de toutes nos actions (propos du Dalaï Lama).
Bref, en deux mots :
* Virons de bord
* Mettons le cap sur l'espoir.


Pourunedémocratieparticipative 08/01/2010 12:56


J'espère que toutes les personnes conscientes de la situation de notre ville ne se montreront pas vélléitaires et sauront saisir l'opportunité que nous offre Cap Espoir de participer à la vie
communale. Les 5 élus de Pugnace en créant Cap Espoir nous ouvrent à nous, simples citoyens, la voie d'une vraie démocratie. Enfin, nous pourrons agir et non plus seulement subir. Pugnace cherche à
insuffler un esprit de solidarité citoyen, au-delà des clivages partisans, et avec Cap Espoir, ces élus sont prêts à nous donner la parole. Ne ratons pas cette occasion où ne venons pas nous
plaindre plus tard si les choses tournent mal !


  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html