Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 06:00



La question est souvent posée : qui est l'avocat de qui ? quel est le contrat de Me Becque et quels sont les honoraires?

Sauf erreur, ou décision prise lors d'une réunion secrète, l'office du tourisme n'a pas chargé Me Becque de le défendre contre M. BERTRAND, ni de négocier la transaction.

Est-ce dans le cadre d'un contrat passé avec la commune? mais on ne connait pas cet éventuel contrat et, on le sait bien, l'office est indépendant de la commune, il a une présidente et une directrice responsables, on l'a bien vu lors des péripéties de la transaction Bertrand. Donc lecontrat de la commune ne peut pas jouer pour l'EPIC office du tourisme.

Sauf erreur donc, ou décision prise à notre insu lors d'une réunion secrète, l'intervention de cet avocat serait bénévole, soit au titre des causes humanitaires (assistance à personne en danger) soit au titre du Nouveau Centre. Qu'il en soit remercié ... dans tous les sens du terme.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Et pourtant 11/02/2010 22:26


Dans toutes ses interventions publiques, TDP s'était révélé, je ne suis pas surpris, mais bien emmerdé!


P14. 11/02/2010 21:34


Moralité :

Ne méprise pas les croco édiles tant que tu n 'auras pas traversé le marigot à la nage...


Jules 11/02/2010 19:36


Mélange des genres , les finances de la commune servent à assurer et renforcer les croyances ainsi que les désirs du Prince , sa cour princière à cru bon de le suivre.
Erreur sa cour ne le suit pas elle est tenue de le suivre .Les méthodes pour dévier le sens d'un vote sont multiples. 


Cocorico! 11/02/2010 19:28



SAINT CYPRIEN (France) et YOKADOUMA (Cameroun) : MÊME COMBAT !


 


Depuis plus d’un mois, il souffle une atmosphère de dissidence à la commune de Yokadouma. En effet, 27 conseillers municipaux sur les 40 que
compte cette commune ont signé depuis le 2 septembre 2009 une pétition adressée au préfet de la Boumba et Ngoko. Dans ce document, ils demandaient à l’autorité administrative qui assure
la tutelle de leur commune de convoquer un conseil municipal extraordinaire pour les 5 et 6 octobre 2009. " Par correspondance, nous vous avons saisi, vous faisant part de profondes
préoccupations que nous avions au sujet de la gestion indélicate de la commune de Yokadouma ", écrivaient-ils alors dans cette pétition dont le ministre d’Etat, ministre de l’Administration
territoriale et de la décentralisation et le gouverneur de la région de l’Est ont respectivement reçu ampliations.
Les 27 conseillers municipaux de Yokadouma signataires de la pétition continuaient alors leurs propos en énumérant les griefs qu’ils ont retenu contre le maire N’kantio Léon: "
Le non respect des lois et règlements régissant le fonctionnement des collectivités locales, notamment les lois N° 2004/17 et 2004/18 du 22 juillet 2004."Dans la
suite de leur pétition, les 27 conseillers municipaux dissidents rappellent aussi à monsieur le préfet de la Boumba et Ngoko que dans une précédente correspondance ils avaient sollicité son arbitrage pour la convocation d’un conseil municipal extraordinaire susceptible de pouvoir prendre les mesures utiles de sauvegarde de la
mairie, du conseil municipal et des populations. Et que leur sollicitation avait abouti à ses prescriptions fermes à l’endroit du maire à l’issue du conseil municipal du 29 janvier 2009
pour qu’il puisse entre autres, " porter à l’attention des conseillers municipaux certains éléments de réponse crédibles sur les faits qui lui sont reproché
; de consulter le conseil municipal et obtenir les délibérations nécessaires dans la cadre de la signature des conventions et autres actes de coopération qui lieraient la mairie aux
tiers "Les conseillers pétitionnaires de Yokadouma constatent que rien de tout cela n’a été respecté par le maire N’kantio Léon. C’est ainsi que, " au regard du silence qui caractérise cette situation trouble (…), nous sollicitons la tenue d’un conseil municipal extraordinaire les 5 et 6 octobre 2009 et
vous prions de bien vouloir la convoquer, à l’effet d’examiner la gestion du maire et de prendre toute mesure utile à la sauvegarde des intérêts de la mairie, du conseil municipal et des
populations qui nous ont élues ", conclut la pétition.
Le préfet de la Boumba et Ngoko aurait engagé des négociations pour rapprocher les conseillers pétitionnaires avec leur maire à la gestion contestée. Ce qui aurait abouti au report de la date
initialement arrêtée par les 27 conseillers dissidents. Finalement le conseil municipal extraordinaire s’est tenu le 10 octobre 2009.
.


Happy End ! Le Préfet de la Boumba et Ngoko a su faire
appliquer la loi ! Dans un pays comme le nôtre qui se déclare ETAT DE DROIT, nul ne doute que le Préfet des PO aura également à cœur de faire respecter la loi
républicaine !



pugnace 11/02/2010 19:35


vite un jumelage !


moxy 11/02/2010 19:25


un fonctionnaire qui ecrit le fait dans ses fonctions donc cela va dans le bon sens ..... Ne voyez pas le mal mais au contraire un acte tres prof. De plus le maire ne peut rien faire sauf a se
couvrir de ridicule si il conteste. J'espère avoir été plus clair.


citoyen 11/02/2010 19:20


En ces temps "frisquets", essayons de nous réchauffer : dans moins de 2 mois, ce sera le 21 mars : espérons que ce sera l'occasion d'un grand déballage et surtout d'un grand nettoyage de printemps.


mafia ??? 11/02/2010 18:17


piqué a moxy plus haut :" Qu'est ce qui explique que des fonctionnaires se couvrent en écrivant a certains professionels pour les mettre en demeurre ....???? "
si ceci est vrai :
gardez ces documents , ou faudrait il les envoyer a la PJ ???
 c'est tres grave


moxy 11/02/2010 17:18


A Jean

ce moment arrivera tres bientôt car depuis quelques jours et les derniers rebondissements la situation du maire se fragilise.... qui acceptera encore de mentir pour le couvrir ???? car par ailleurs
certaines promesses qu'il a effectué ne pourront être tenues sous peine de se perdre définitivement, car notre maire specialiste des effets d'annonce ( partie civile, pas de conseil extraordinaire
pour aujourd'hui dire dans la semaine du roussillon qu'il s'expliquera sous 10 jours, a oublié que les écrits sont la !)



citoyen 11/02/2010 16:10


"La vérité finira toujours par éclater" : sauf que le temps c'est de l'argent. On voit aujourd'hui où cela a conduit la commune. Faute avouée, à moitié pardonnée. Nous devons combattre un système
"sous pressions" : il nous faut un courageux qui osera faire sauter le premier bouton de cette redingote princière.


jean 11/02/2010 15:05


Tout cela n'est pas très clair ( j'allais dire orthodoxe ).La vérité finira toujours par éclater.Les administrateurs de l'EPIC sont bien responsables de leurs décisions.A un moment ou à un autre
ils devront rendre   des  comptes.Prenons acte de la situation pour le moment.


moxy 11/02/2010 13:34


Que faisaiy le maire au comite de direction sachant qu'il s'agit d'un organe independant de la mairie memesi ???? Que faisait le batonier a ce conseil ??? des gens qui on changé d'avis commencent a
craindre réellement à la vue de l'article d'hier alors que vont ils faire ???? vont il ecrire pour se repantir ????

Qu'est ce qui explique que des fonctionnaires se couvrent en écrivant a certains professionels pour les mettre en demeurre ....???? la réponse est simple leur intégrité mais surtout le ras le bol
de payer pour un incompétent....... Il est facile de verifier que les pressions sont réelles mais comment sa majesté va s"en sortir maintenant que l'affaire est sur la place du marché et le vote
effectué ????? A force de prendre les pro pour des moutons ca devient difficile a gerer mon cher .......


juan de la fuente 11/02/2010 09:47


Qui est la grenouille ?  je crois savoir, mais qui est le boeuf ????



pugnace 11/02/2010 10:28


celui, peut-être, qui précède la grenouille


BSA 11/02/2010 09:28


Ou "Perrette et le pot au lait.."


lafontaine 11/02/2010 08:49


maitre Poso

dans sa mairie perché

tenait en son Becque un fromage

Mètre Baro et compère Chichay

lui tint à peu près ce langage

eh bonjour Mopnsieur del Poso

que vous étes joli à côté d'Olibeau ...
on connait la suite

... jura mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus


pugnace 11/02/2010 08:51


je préfère la grenouille qui se veut se faire aussi grosse que le boeuf


Bernard 11/02/2010 08:30


voulez vous dire re maire scié ?
Plus sérieusement, on s'y perd avec tous ces bénévoles. Il n'y a guère que les élus qui ne le sont pas mais qui nous coûtent beaucoup par leurs appels aux concours extérieurs?
Bientôt un appel d'offres pour des figurants à la table du conseil faute de les placer dans le public?


  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html