Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 11:50


Demain le Comité de Direction de l'Office du Tourisme va découvrir le nouveau directeur du tourisme, de grand stade et des musées. Les rumeurs qui courent sur son profil, sa personnalité et son relationnel attisent évidemment la curiosité de tous. D'autant que la tâche sera rude de succéder à un Directeur en place depuis 16 ans, dont la rémunération était si confortable qu'il a fallu pour le licencier consentir d'importantes indemnités (mais attention, c'est top secret) et qui devra (le nouveau venu) s'occuper aussi bien des feux d'artifice de la plage que des équipements sportifs des Capellans et des Utrillo ou masques africains du Musée. On lui souhaite d'avance bien du plaisir d'autant que malgré cette surcharge son salaire serait bien inférieur aux précédents (de MM. Bertrand et Planas): cela va-t-il être encore top secret?

Le culte du secretest tel à l'Epic que sa directrice nous a mis en demeure par LRAR de gommer son nom que nous avions indiqué dans un article précédent; nous l'avons fait pour ne pas lui être désagréable mais cette personne est un fonctionnaire public de la commune, chargée en outre de la direction de l'EPIC qui est un établissement public, son contrat à ce titre est d'ordre public et ses indemnités proviennent de fonds publics, elle a par ses responsabilités vocation à figurer sur l'organigramme public de l'établissement; sa modestie est donc surprenante, elle a quelque chose de quasiment honteux qui inquiète. Alors à propos du secret il faudrait demander à M. Hervé Morin, Ministre de la Défense, Président du Nouveau Centre et parrain du maire, de diffuser à la mairie de Saint-Cyprien les instructions sur le "confidentiel-défense" et en particulier celles sur les procédures applicables en matière d'habilitation au secret. Pour définir ce qui doit être caché aux électeurs en régime démocratique et qui en décide et comment on gère cela. Car aujourd'hui il semble que beaucoup de personnes sont en mairie à même d'accéder en fait à toutes sortes d'informations que l'on refuse aux élus et aux citoyens au prétexte de la confidentialité. La question se posera clairement le jour où des info réputées confidentielles se diffuseront subrepticement en ville sans que l'on sache qui a pu les diffuser (des fonctionnaires et élus de la mairie, des nombreux avocats, des personnalités de la société civile qui participent, des divers commissionnaires ...). Voici par exemple une des règles classiques du secret - que l'office du tourisme (et la mairie) devrait pratiquer pour assurer l'opacité totale de sa gestion - éditer les documents réputés confidentiels en nombre limité (et égal à celui des personnes habilitées), les numéroter, déposer l'original des archives municipales en armoire forte ou coffre-fort (dont la clé est détenue par une personne nommément autorisée) et dresser une liste de diffusion afin de détecter ensuite l'origine des fuites éventuelles.

En ce qui concerne ceux qui financent l'office du tourisme, vous et nous simples contribuables locaux, la question demeure de savoir si:

- la structure (EPIC) fonctionne bien et donne satisfaction,
- si plus généralement la politique cyprianaise en matière de tourisme est bonne et efficace ou si des inflexion doivent être données par rapport à l'équipe antérieure (Bouille/ Bertrand),
- si l'animation et la programmation touristiques sont convenables
- s'il faut ou pas cibler une autre clientèle (en nombre ou en qualité)
- si certains services devraient ou non être privatisés pour être plus efficaces
- si la coordination avec le port et tous les professionnels du tourisme est bonne,
- si les infrastructures (plage, port, grand stade, commerces ...) sont adéquates ou doivent être repensées, modernisées
- si la gestion des diverses structures dont grand stade valorise bien les recettes possibles (au budget 2010  sont prévus 200 000 € d'accueil à grand stade et 100 000 pour l'école de tennis et les stages, à comparer avec les coûts de fonctionnement)  
- si les fonds publics ( 1.910.000 de subvention du budget municipal + 333.600 pour le musée) sont bien valorisés
- si les ressources de la taxe de séjour (310 000 €) sont suffisantes et bien utilisées
- si les effectifs de l'Office (mais quels sont-ils, où est l'organigramme?) sont suffisants, pléthoriques, qualifiés, efficaces ...? le budget du personnel est de 2,300.920 € (mais la majeure partie des indemnités de départ est comptabilisée ailleurs sous le sceau du secret)
- si la population du village est bien associée à cette politique et bien informée des résultats
- si on a une évaluation du revenu touristique de Saint-Cyprien: quelle est la valeur ajoutée du tourisme, donc de l'Office, dans les revenus perçus par les habitants de la commune? et ceci en comparant l'effort fiscal consenti par chacun à la retombée des revenus pour quelques uns seulement.
- si on a un audit financier et une évaluation permettant au nouveau directeur de définir son programme de travail
- si le comité de direction a lui-même défini un programme d'action pour la nouvelle équipe
- si sur la gestion et l'organisation des musées, la situation actuelle (un chantier abandonné) doit être ou non maintenue. Ou quelle est la mission assignée au nouveau directeur des musées.
- etc, etc ...

Pour aider le Comité de direction de l'Epic, sa directrice et sa présidente, toutes suggestions, avis, propositions (constructives s'entend) seront bienvenus. Il ne suffit pas de changer de directeur et de président de l'office du tourisme pour changer de direction. Alors quelle direction pour le développement du tourisme à Saint-Cyprien?  

Donnez votre avis

Partager cet article
Repost0

commentaires

la révolte 13/01/2010 11:35


Devant tant de mystères sur la gestion de nos impots,il est à craindre que ceux ci soient mal utilisés,certains doivent posséder une louche bien grande pour récupérer un maxi de subsides .Certaines
instances nationales ne peuvent_elles pas ètre sollicitées pour nous aider ?? et mettre un frein à ce désordre


carastouille 12/01/2010 17:44


pour l'ot, ce n'est aucun des deux que vous pré-cités, puisque le troisième larron fût présenté aux employés derniérement, cette tierce personne s'occuperait du tourisme et a GS , "on" réfléchi,
bien que un élu se fût renseigné tantôt dans une ville voisine pour un grand projet, mais avec quel argent? ne sommes-nous pas endettés?


Amstramgram 12/01/2010 16:42



Pic E(t)PIC et colegram, comptine enfantine employée comme formulette d'élimination dont la variante grecque inspire ma vision de l'EPIC :
"As tra dam
Piki Piki RAM
Pouri Pouri RAMA stram dam"
Sans autre commentaire !



mas 12/01/2010 15:47


Dans les deux cas,il vaut mieux (pour le moment) en rire,car on pourrait ensuite en pleurer ...de honte ,car les deux impêtrants brillent par un arrivisme qui leur tient lieu de compétence.


KEZAKO 12/01/2010 13:52


LES DES SONT JETES !
Deux noms sont présentis, ou plutôt, deux candidats (au moins) briguent le poste.
D'ailleurs, une fiche de poste, simple mais réelle obligation et formalité, a-t-elle été établie?
De ces deux noms, nous dirons, assez brièvement pour le premier, que son aura, en tout cas dans le monde du sport, est de notoriété (locale). Que dans le tourisme, il a très certainement beaucoup
voyagé (en France) pour la pratique de son sport, (serâ-ce suffisant?), et donc, a-t-il les compétences pour le poste?
Mais, à notre connaissance, pour ce qui est de l'art, bien que la tâche ne soit pas impossible au musée, il lui faudrait du renfort pour étoffer la mêlée qui risquerait de se trouver coincée aux
portes du palais, pardon, du musée.
Pour le second, c'est beaucoup plus simple (ou le contraire). D'un égo surdimensionné, il a déjà annoncé dans la structure dans laquelle il règne en maître, une "promotion" début Janvier 2010.
Allant même jusqu'à préciser qu'il se retirerait de ses "obligations" de cadre technique, (et des émoluements?), et à recruter à tout va. Pour une association sportive, qui bénéficie de subventions
municipales, par les temps qui courent, c'est pour le moins discutable. Mais, sans doute a-t-il raison, puisque son bureau le laisse bien tranquille, "gérer" son association, comme bon lui veut?
Jusqu'à quand? Dans quelles conditions? Dans quel (s) intérêt (s)?
Fort de sa pratique facile à déléguer dans les trois disciplines de son association, gageons qu'il saura faire de même à ce nouveau poste.
A moins qu'il n'ait "vendu" la peau de l'ours trop tôt?
En tout cas, avec le sens du relationnel et les compétences qu'il n'a pas, cette promotion serait-elle alors un siège éjectable?
Auquel cas, opportuniste qu'il est, soyons sûrs qu'il se retrouverait rapidement à diriger une structure privée, qui fait grand bruit, à grands renforts de camions remplis de terre de remblai, dans
l'optique d'une nouvelle grande structure sportive PRIVEE! Donc qui se verrait revenir les rentabilités passées qui allaient à Grand Stade et donc à Saint-Cyprien. 
Encore des recettes qui échapperaient à la commune.
Je n'ose pas dire ville, cela fait trop longtemps que je dis village. (Nota bene). 
Par conséquent, il se retrouverait en opposition directe avec la majorité dans laquelle il figure. Démission en vue? Volontaire ou non?
Voilà de quoi s'attendre à de nouvelles tractations, de là à voir de nouveaux épisodes ubuesques, voire rocambolesques à Saint-Cyprien, les dés sont jetés!


Lulu 12/01/2010 13:36


Il faut nommer Belphégor seul habilité pour diriger la nébuleuse du crabe.


Bonsens 12/01/2010 13:14


L'EPIC devrait donner lieu à un audit particulier. Avant même de se prononcer sur un choix de politique culturelle, sportive ou touristique, il convient d'assainir les structures et modes de
fonctionnement et gestion de l'Epic. La-soi-disante "confidentialité" est bien venue pour masquer les dérives de gestion! Quant à la Directrice de l'Epic, si elle ne veut pas que son
nom soit cité dans des articles (les vôtres ou d'autres), elle doit renoncer à cette fonction de responsabilité publique.


  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html