Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 05:00

Le clientélisme delpotiste, comme tout système clientéliste, a des conséquences graves pour la politique de la ville.

 

Comment ? Le clientélisme conduit à des dysfonctionnements chroniques dans le fonctionnement des services de la ville. Il est évident que quelqu'un qui a été embauché ou a troqué sa voix en échange d'avantage (Cf. article 1) n'a pas été embauché pour ses compétences, ni pour travailler. De bonne foi, il ne va pas bien comprendre ce qu'on va lui demander. De plus, la hiérarchie est complètement court-circuitée. le seul qui peut donner un ordre à celui qui nettoie les espaces verts, ce n'est pas le chef d'équipe, c'est le "bienfaiteur". Donc ça ne fonctionne pas : de son côté, le citoyen ne sait plus qui est vraiment responsable et les petits arrangements entre amis peuvent se multiplier.

Mais il y a aussi des processus politiques majeurs qui se trouvent enrayés de ce fait. A l'heure actuelle, lequel des élus delposites connaît la situation financière exacte de la commune et peut en avoir une vision prospective ? Lequel des élus delposites peut analyser et exposer un plan global d'urbanisme ? Un plan patrimonial ? Lequel peut définir une politique touristique et culturelle d'avenir ? Lequel peut exposer une politique de gestion des ressources humaines? La réponse à ces questions est : aucun. 

Après un an d'exercice, le grand projet annoncé de cette ville sinistrée est... la future cantine bio. Un peu gadget ! Cette incompétence des élus est ici d'autant plus grave que l'administration communale ne sert pas de relai, ayant elle-même été phagocytée par un clientélisme de deux décennies et "décapitée" avec la perte de ses cadres mis en examen. Le recrutement d'un directeur de la communication est de même nature que la cantine bio: un "gadget" , mais lui est plus nocif car son rôle est de promouvoir ce système vicié. Ce fut la première décision de recrutement faite par Del Poso alors qu'un DGS s'imposait... c'est assez révélateur du vice de ce système.

Ce système ne peut conduire à terme qu'à la paralysie des grands enjeux urbains, économiques et sociaux de notre ville. Cela génère de l'appauvrissement qui déjà nous crève les yeux mais qui va s'aggraver et se multiplier. La bavure des Restos du Coeur a montré les limites de la politique sociale du maire. Politiquement, si l'offre devient inférieure à la demande, ce qui finira par se produire, la ségrégation va s'accroître, la tension va monter, qui vont nourrir le vote d'extrême droite sur le thème simple : "pourquoi lui et pourquoi pas moi ?" 

 

Remèdes ? Dans le fonctionnement de l'administration communale, il faut veiller à la transparence des décisions. Les dérives clientélistes ne marchent que par le manque de transparence des décisions.  Les élus de Pugnace et les autres opposants y travaillent avec les "moyens du bord" (rétention de l'information par le maire). Nous citoyens devons les soutenir / exiger que les ordres du jour de chaque instance soient publiés à l'avance, que les résultats des commissions soient publiés. La généralisation des pratiques d'évaluation publique permettrait égalemment de faire reculer ces maux. Evaluer notamment l'octroi et l'utilisation des subventions par les associations. L'impunité avec laquelle certains puisent allègrement dans l'argent public pour se constituer des clientèles fidèles ne résisterait pas à la publication annuelle de ces évaluations. Il faudrait aussi réaffirmer les hiérarchies fonctionnelles et la clarification des rapports entre élus et fonctionnaires territoriaux.

 

L'avenir des services publics de notre ville passe par des politiques exigeantes à leur égard qui les préserve de la médiocrité inhérente au clientélisme. Nous ne devons plus tolérer à Saint-Cyprien le règne des baronnies. Notre ville n'en a déjà que trop souffert. Le système d'hier se perpétue aujourd'hui : les hommes changent, peu ou prou, le pacte humain reste le mode de gestion de Saint Cyprien. Ces faits sont graves qui ont conduit par le passé à la mort d'un homme, victime de son propre système, et à l'emprisonnement de nombreux autres, élus et fonctionnaires. T. Del Poso reproduit le même schéma. Il nous appartient de réagir pour ne plus permettre cette confiscation de notre ville par une minorité d'élus qui se moquent du contenu de l'action publique et n'ont d'autre objectif que de prospérer.

 

transmis par BONSENS le 17  octobre 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

........Petit chant de marche 28/10/2010 14:12



Ah ! ça ira, ça ira !


Les Delposolâtres à la lanterne !


Ah ! ça ira, ça ira !


Les Delposolâtres on les ...........



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html