Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 16:11

 

 

L'actualité qui bouleverse la France nous impose le silence.

 

Non le silence fatal que le fanatisme criminel a mitraillé ce matin sur des journalistes et des policiers. Non par soumision à cette terreur projetée sur la liberté d'expression, sur la liberté tout court, terreur lâche qui tue en cagoule, terreur exacerbée par une foi totalitaire qui massacre nommément et qui sème anonymement la peur pour propager la haine, cette peur et cette haine de l'autre qui contaminent la société et pervertissent l'humanité.

 

Non, le silence s'impose ici par respect, par deuil, par solidarité. D'autres  diront, avec tristesse ou sagesse, les mots de circonstances et tireront, espérons-le, les leçons du drame. Nous accueillerons éventuellement les mesages de tristesse ou de sagesse qui sauront maîtriser la peur et la haine afin de défendre ce qui nous unit contre ce qui pourrait nous dissoudre.

 

Ce modeste outil d'information, toujours prêt à témoigner quand à notre niveau les valeurs nationales et démocratiques sont bafouées, se met aujourd'hui en berne comme les drapeaux de notre République meurtrie. Ce silence s'inscrit dans la logique de notre parole pour la liberté et le droit d'expression. Il rend sobrement hommage à ceux qui l'ont payé de leur vie.

 

Puisse aussi la mairie trouver le moyen de s'associer symboliquement à l'émotion nationale ne serait-ce qu'en redonnant à sa cérémonie de voeux une dimension sobre qui soit un vrai geste de solidarité et mieux encore en la supprimant dans l'esprit de deuil public décrété par le Président de la République. 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

motus 10/01/2015 18:55


réponse à 21

motus 10/01/2015 18:56



Je ne nie pas le pouvoir des mots ; bien au contraire ! Je crois en effet que poser des mots pour nommer, pour expliquer, pour défendre…
peut « souder  des générations », comme soudent des générations les épreuves, les combats et les périls affrontés au coude à coude, ensemble. Du moins tant que durent l’émotion et
la peur, tant que l’urgence et le danger imposent ces regroupements de précaution.


 


Car vient ensuite, hélas, l’oubli des bonnes résolutions avec le retour des appétits individuels. Tout s’oublie alors de ce qui a permis l’union.
Les mots reprennent une vie propre avec des sens que la culture, l’éducation ou l’expérience de chacun se chargent de diversifier et d’appauvrir. Ils perdent peu à peu le sens
généreux  qui permet de rassembler autour d’un idéal; ils deviennent  équivoques et d’interprétation indécise. Les mots flamboyants, les mots
étendards tels que  Liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect, droiture et honnêteté, République et Démocratie…se transforment en mots-tiroirs où
chacun dépose et d’où chacun retire, ce dont il a besoin. Il faut dire que ceux-là mêmes qui devraient faire vivre, par l’exemple, les principes et les valeurs que véhiculent ces mots,  les
utilisent abondamment dans leurs discours alors que leurs pratiques les bafouent trop souvent ! Les mots qui rassemblent sont alors renvoyés avec condescendance au cimetière des
utopies…jusqu’au jour où par l’effet d’une nouvelle et violente émotion…


 


 En fait, « Charlie » ne meurt pas seulement par la bêtise et le fanatisme de quelques
hommes. Il meurt aussi tous les jours de nos arrangements, de nos renoncements, de nos égoïsmes et de  nos hypocrisies sémantiques.


 


Aujourd’hui, bien sûr !, nous sommes tous Charlie ! Et demain ? Nous sommes tous Charlie aujourd’hui…parce que l’émotion nous
submerge, parce que ça nous rassure de faire bloc et d’identifier clairement et unanimement les ennemis de nos rêves. En oubliant, et c’est préoccupant, en oubliant qu’à des degrés divers, une
fois la page tournée, nous alimenterons nous aussi par nos appétits, nos lâchetés ou notre indifférence...la kalachnikov de demain.


 


Désespérant ? Sans doute en apparence! Mais « nommer les vents contraires » permet en effet de les combattre. Chacun de nous a un
chemin à faire. Les mots que nous partagerons peuvent nous y aider. Des mots que nous défendrons et que nous ferons réellement vivre au quotidien, dans nos écoles, nos usines, nos partis, nos
cercles, nos associations, à l’ordinaire de nos vies.


 


Le fanatisme se nourrit des frustrations que les mots devenus trompeurs ont fait naître. Si nous gardons cela à l’esprit, alors, nous resterons
Charlie …



? 10/01/2015 18:43


Il semblerait que le commentaire N 21 n'envisage la lecture qu'à voix haute...

Rorschach 10/01/2015 15:20


Vous NOUS affirmez que le RESPECT impose le SILENCE


+ VOUS écrivez 30 lignes de leçon


= incohérence révélatrice

pugnace 10/01/2015 17:08



révélatrice de quoi ?



exemple 10/01/2015 07:16



PERPIGNAN : Le maire UMP, Jean-Marc Pujol, annule tous ses voeux !
par ADMIN le jan
9, 2015 • 19
h 01 minPas de commentaire



Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan,
communique


____________


- « Compte-tenu des événements tragiques dont notre pays est la victime et en pensant à
tous ces morts innocents et à ces familles endeuillées, j’ai pris la décision d’annuler la soirée des vœux à la population que j’avais
prévu samedi 10 janvier à 17 heures au Palais des
Expositions, ainsi que toutes les
cérémonies de vœux initialement prévues la semaine prochaine.



Vœux aux commerçants le 12/01 à 11 h


Vœux quartier Est le 12/01 à 18 h 30


Vœux quartier Nord le 13/01 à 18 h 30


Vœux quartier Ouest le 14/01 à 18 h 30


Vœux quartier Sud le 15/01 à 18 h 30


Vœux quartier Centre Ancien le 16/01 à 18 h 30


Vœux culture le 17/01 à 11 h


Vœux aux associations et monde sportif 17/01 à 17 h



Je souhaite que cette journée soit celle du
recueillement et je vou

xav 10/01/2015 00:18


l'évidence voudrait que le maire de saint cyprien annule cette cérémonie . A cette heure aura t'il le reflexe républicain ? boycotte est CHARLIE car nous vous etes charlie


 

pugnace 10/01/2015 07:10



le maire de Perpignan a annulé



JULIEN 09/01/2015 22:14


Pour tous ces morts et familles traumatisées, samedi, journée de deuil national devrait être une journée de recueillement et de respect, alors Monsieur le Maire, si vous avez un peu de coeur,
réfléchissez à transformer cet évènement en une réunion de soutien à toutes ces familles et à la défense de nos libertés.


Merci

CHARLOT DANS TOUTE SA SPLENDEUR 09/01/2015 20:16


Le Maire de Perpignan a annulé ses voeux à la population ! ici, ce sera ST CYP RIPAILLE ,ST CYP BONBANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!,


et puis, on y met les "formes" en innondant nos portables et téléphones !


SAINT CYPRIEN PRIEZ POUR NOUS !!!

CHARB 09/01/2015 19:43


Nous sommes tous CHARLIE, mais devant ces otages exterminés froidement nous sommes aussi des otages vivants, mais refroidis par l'inaction des valeurs essentielles de la
République.


Otages involontaires NOUS SOMMES CHARLIE.


Faut il que le GIGN ou les CRS viennent nous aider à nous en débarrasser.



FETARD 09/01/2015 14:03


en ces instants critiques , la seule ville  sur l'Indépendant  qui invite ( par annonces ,  SMS, UMP et autres) à faire la fête c'est ST Cyprien ...


 

JELICO 09/01/2015 09:11


Vous avez oublié IL NI A PLUS DE DEMOCRATIE A ST CYPRIEN

ALONSO Hélène 09/01/2015 08:09


 


Le respect de l'émotion n'est pas celui de l'ambition.

Charlie 08/01/2015 20:53


Ce jour en France tous disent > sauf un qui pourra dire pour ses bons voeux >.

statue de sel 08/01/2015 20:15


Il serait pour le moins paradoxal et incongru que le maire enflamme son discours au nom de la liberté d'expression assassinée! Pas lui!


De même, il serait pour le moins paradoxal et incongru que le maire enflamme son discours sur le thème de la démocratie menacée! Pas lui!


Et pourtant il le fera, lui et d'autres, eux tous ou presque, eux dont les actes contredisent si souvent les propos. Pris dans l'immense tourbillon affectif du drame en cours et dans l'inflation
des discours, comme submergés d'émotion, "ils" pleurent sur  les mots mêmes que leur quotidien piétine. Comment s'étonner que sous de tels patronnages les valeurs républicaines se
transforment en statues de sel ?


 

pugnace 09/01/2015 07:27



il l'a fait, évidemment !



pugnace 08/01/2015 19:25


2 articles à lire et à méditer même s'ils dérangent :


jean-pierre bonnel









http://leblogabonnel.over-blog.com/2015/01/comprendre-les-assassins-reflechir-et-sortir-de-la-compassion.html


 


et nicolas caudeville



pugnace 08/01/2015 19:27



lien sur nicolas caudeville :


http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-nous-avons-tous-tue-charlie-par-axel-belliard.html



Deuil national 08/01/2015 18:08


Jeudi, vendredi, samedi, 3 jours de deuil national. Respectons les , c'est peu au regard de ce drame de la République.

je suis charlie 08/01/2015 17:52


sur facebook le dircab a posté : le maire a rassemblé les élus (pas nombreux) les employés etc etc .. et la population ... personne n'a été mis au courant de ce rassemblement, dommage .... mais
bon heureusement nous n'attendons pas après eux pour nous manifester ......

pugnace 08/01/2015 18:36



il a oublié ses élus "terrroristes"



guiraud claudette 08/01/2015 17:28


L'UMP départementale se démène pour le candidat DELPOSO en invitant par mail , afin de remplir Grand Stade des Capellans, phoning à gogo du 06 99 83 19 30 pour le même motif.....mais, est-ce-que
ce matin, nous avons eu droit au même déploiement de "force" afin d'être nombreux pour respecter la minute de silence sue le parvis de la mairie?
Je ne pense pas, la honte est pour l'UMP, La honte est pour la dame qui se cache derrière son téléphone, le honte est pour le maire et ses amis.
Alors , je fais aujourd'hui un démenti, je ne m'associe en aucun cas aux conseillers municipaus pour les ripailles et je n'invite personne à se déplacer contrairement à ce qui est écrit sur les
cartons d'invitation!!!! 

pugnace 08/01/2015 18:38



bien entendu les conseillers de la liste Mosaîque qui n'ont pas été consultés sur cette manifestation la désapprouvent et la déconseillent à tous



cantonnales 08/01/2015 16:57


Pour les cantonnales il a besoins d'attirer des voix , à chaque élection , avec notre argent il réjouira sa court .


Il ne pense qu'à être élu d'un côté ou de l'autre ...

charlo 08/01/2015 16:10



cherlo 08/01/2015 16:11



En ce début d’année, au moment-même où chacun dessine un idéal d’avenir à grand renfort de souhaits sur cartes virtuelles, voilà qu’un attentat terroriste ciblé
vient souligner la fragilité de nos prétentions à forcer le futur. Un attentat qui tue pour faire taire. Abject. Condamnation sans appel. Rideau sur nos innocences.





Je souscris donc sans réserve à votre appel au maire pour lui demander sobriété et retenue lors de la cérémonie des vœux prévue samedi prochain. Sans doute
pourrait-on même aller plus loin en souhaitant que cette cérémonie se limite à un strict et simple discours général, comme d’ailleurs T. Del Poso le réclamait lui-même à feu l’ancien maire. Parce
que les finances de la commune s’en porteraient mieux. Mais aussi et surtout par respect et décence, l’appel à rire et à ripailler étant indécent en ces circonstances.





Mais je ne crois guère en vérité à l’argument du respect, la commune fonctionnant à l’inverse, sur le principe de la carotte et du bâton. Et voici justement venu
le tour des carottes, mêlé de larmes cette année, larmes d’indignation, consensuelles… avant la ruée sur petits fours. L’émotion partagée rend solidaires et détourne des querelles et des
curiosités. Elle sera donc favorisée en surfant sur l’actualité.





Ainsi, samedi, le maire  portera le deuil de la République blessée. Le ton sera solennel et le verbe flottera haut et fier dans le ciel des valeurs. Il se
posera en défenseur de la Liberté menacée, de l’égalité bafouée et de la Fraternité malmenée. En spécialiste reconnu ( !), il mettra l’accent sur la Démocratie en péril.. S’appuyant sur son
mandat passé et sur ses premiers mois de second mandat, il soulignera la difficulté de sa tâche et l’exemplarité de ses équipes. Il brossera avec une humilité de bon aloi le bilan de tous ces
jours et de toutes ces nuits passés quasi  bénévolement au service de la collectivité.





Sans doute, pour garder mesure, dira-t-il aussi un mot sur quelques erreurs ou échecs mineurs : ces échecs assumés rehausseront l’éclat de ses réussites.
Lesquelles ? Nous apprendrons si nous l’écoutons sans grincer des dents. Sans doute également, pris dans la spirale héroïque des mots, adressera-t-il ses encouragements à
 « l’opposition constructive » ? Sans doute encore appellera-t-il sans rire à l’unité communale autour de sa personne, exception faite bien sûr des « terroristes
judiciaires ». Quelques sifflements (d’admiration ?) salueront ces terroristes de plume tandis que des applaudissements scanderont les différentes phases du discours dans un crescendo
orchestré.





Il faudra ensuite passer aux vœux à la population. La santé bien sûr ; un emploi pour tous, le bonheur pour chacun; la réussite financière et un raton
laveur. Rien d’original : comment l’être d’ailleurs ? Se rend-il compte seulement que l’ensemble de  ces propos ne peut être entendu que s’ils sont tenus par des hommes sincères,
sans calcul personnel et de pleine confiance ? Se rend-il compte seulement que les politiciens de pacotille portent une part de responsabilité dans le délitement de cette confiance si
nécessaire en temps de crise ? Se rend-il compte seulement qu’il ne suffira pas de paraître affecté et d’appeler à l’union sans la contrepartie indispensable à l’adhésion, je veux dire
l’exemplarité ? Comment croire sincères ceux qui cachent, masquent, louvoient et trompent à l’ordinaire ?





 Enfin, la conclusion! Se devant de prendre une certaine hauteur, le propos deviendra géopolitique : par un raccourci saisissant, négligeant l’affaire
du Fourty, le baladoir vétuste, les pins abattus, les rues crottées, les impôts trop lourds et la plage dévastée, le maire dira son ambition pour le canton auquel il veut appliquer la politique
qui réussit si bien à Saint-Cyprien. Une ville qui, grâce à lui, est désormais une ville unie, une ville de paix, préservée dans un océan de dangers. Une ville où les plaisirs de la table et le
rire organisé prennent le pas sur la conscience du monde et la fraternité solidaire.





Et rien de tel qu’un repas qui attend pour couper court aux questions.


A table !


Décidément, ce sera sans moi.


Bon appétit, Messieurs !


 


Signé : Vœux à volonté !



Citoyen scandalisé 08/01/2015 15:44


ALERTE ATTENTATS


En cette période troublée j'ai assisté à une scène ahurissante et dangereuse devant l'une de nos écoles.


Un policier en tenue conversait, dos à la route, avec des femmes.


1) il tourne le dos à la rue et ne peut voir venir le danger pour lui-même.


1) comme il est une cible potentielle, il met en danger la vie de ces dames et des enfants qu'elles ont dans leurs jambes.


Est-ce que le maire et les responsables de la sécurité les ont réunis hier pour leur rappeler les règles  conduite à mettre en place en de telles circonstances? ou les ignorent-ils
eux-mêmes?

je suis Charlie à jamais 08/01/2015 11:53


Tou simplement car il n'a aucun savoir-vivre !

Charlie 08/01/2015 07:28


 



SAINT-CYPRIEN : Le maire UMP Thierry Del Poso, présentera ses voeux à la population ce samedi 10 janvier, à Grand-Stade
par ADMIN le jan 7,
2015 • 19 h 32
minPas de
commentaire



Comment le maire de Saint-Cyprien ose-t-il annoncer sur Ouillade que
samedi - jour de deuil national en hommage aux victimes de l'obscurantisme - il invite la poupaltion à venir rigoler avec un humoriste


"Me Thierry Del Poso,  maire UMP de Saint-Cyprien,
président de la Communauté de communes Sud Roussillon, et le conseil municipal invitent la population à la cérémonie des vœux qui aura lieu ce samedi 10 janvier 2015 à 11h, à Grand Stade Les Capellans, rue Verdi. A 15h à Grand Stade aura lieu le spectacle
de l’humoriste Serge Llado. Entrée Gratuite"


HONTE !

pugnace 08/01/2015 07:34



Cet élu fait honte en effet à notre commune, il jette la honte sur la population, il fait honte au parti qui ose le propulser
au-delà de ses incompétences et immoralité, il  fait honte à tous ceux qui se taisent et à ceux qui oseront aller baffrer et rigoler à Grand Stade


l'entrée est gratuite mais la sortie sera honteuse



André Schroell 07/01/2015 22:06


Je ne peux qu'approuver ce texte magnifique.Félicitations à l'auteur.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html