Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 06:00

L'information est sympathique car l'évènement s'inscrit dans une démarche de solidarité dont s'honore une commune: le thé dansant des "aînés" comme l'annonce le courrier du maire aura lieu le 10 décembre et le colis de Noël sera distribué à partir du 17.

 

Cependant, sans vouloir jouer au rabat-joie ni au donneur de leçons, je me demande, comme tous les ans, si la distribution générale d'un colis de friandises à tous les "aînés" est le bon geste de solidarité. Et au risque de choquer les uns ou les autres, cette année je le dis franchement : l'état de "démis d'office" et d"inéligible" permet cette libre expression qui n'engage que moi et mon appartenance à la tranche d'âge des bénéficiaires de la générosité publique m'en donne le droit. Je le dis franchement car je ne suis pas le seul, loin de là, à le penser : ce n'est pas la vieillesse qui crée le droit à la solidarité et à la compassion collectives, c'est la vieillesse grise, triste, inconfortable, maladive, solitaire ou nécessiteuse qui crée le devoir de solidarité de la part de la commune.

 

Evidemment tous les heureux bénéficiaires savent gré à la commune de ce cadeau gourmand qui arrive au bon moment, celui des douces et joyeuses retrouvailles familiales. Mais le sens et la portée du geste différeront profondément selon la situation affective et matérielle de chacun. Aux uns le colis apporte un petit réconfort matériel et moral précieux dans le dénuement et la solitude où l'âge les a laissés; ces  gâteries de Noël sont attendues et reçues par eux avec joie et reconnaissance car répondant à un véritable besoin. Aux autres que la vie a mieux épargnés, le présent municipal est un témoignage de sympathie appréciable mais moins nécessaire et parfois même superflu. L'âge n'est pas naturellement et ne peut pas être politiquement le seul critère discriminant de la générosité publique. Certains des plus âgés auraient sans doute besoin de plus de sollicitude et de davantage de produits alimentaires alors que, espérons-le, nombre d'autres de la même génération, plus aisés et bien entourés, pourraient sans en pâtir se désister  de ce cadeau à leur profit ou au profit des "resto du coeur".  

 

Plus qu'une critique -  car l'idée générale reste bonne, seule sa mise en oeuvre mérite d'être affinée - j'émets la suggestion que la commune ait une approche plus sociale que politique, et que, à coût constant, elle réserve (et même enrichisse) son colis aux personnes âgées isolées et modestes, dont le dénuement moral et matériel légitime un effort de solidarité significatif, voire plus substantiel encore, de la collectivité publique et que les seniors des catégories sociales plus favorisées acceptent de bon coeur de participer à ce geste et de le renforcer en se désistant à leur profit.

 

Jean JOUANDET

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cédric 09/12/2012 10:13


rien empeche aux doyens épargnés par la vie de redistribuer ce present chocolaté aux restaurants du coeur par exemple , si ils craignent ne pas pouvoir absorber tant de chocolat et de générosité
durant les fetes !Les plus riches d'entre eux pourront egalement joindre a leur boite de chocolat municipale d'autres denrées alimentaires et faire ainsi de maniere concrete une bonne action bien
mieux ciblée que celle de la mairie

patte blanche 04/12/2012 08:34


Vu le climat qui règne en ce moment, les nécessiteux un peu critiques vis-à-vis de nos édiles ne sont pas près de voir la couleur d'un colis.


Car la chasse aux sorcières est ouverte, y compris dans certaines associations !!!

pupuce 03/12/2012 11:50


tous les colis non reclames sont redistribue aux personnes dans le besoin tous et un grand merci pour eux de mme negre!

Fraternité 03/12/2012 11:40


Je peux souscrire bien entendu  au principe de
ces fameux colis de Noel.  Ne serait-ce que pour éviter le reproche stupide d’être sans-cœur et égoïste. 
Mais je crois vraiment que l’exercice de la solidarité (intergénérationnelle dans ce cas précis) ne saurait se satisfaire d’automatismes de principe.                                                                                                        
                                                       
   Les tenants municipaux de ces libéralités se dédouanent assez facilement, me semble-t-il, de leurs obligations de gestion réelle de la solidarité envers leurs concitoyens
en souffrance par un geste ponctuel  qui ne leur coûte rien (à eux) et sans grande réflexion sur ce qu’il conviendrait de faire le reste de l’année.
De plus, compte tenu du peu d’estime dans lequel sont tenus les politiciens  de                                                                                                                                                                                  de
tous bords et les nôtres en particulier, ces colis, distribués au nom du maire, se teintent furieusement d’ambigüité clientéliste et sont de ce fait suspects d’insincérité. Nous nous retrouvons
ainsi au temps des dames patronnesses pour lesquelles l’action charitable tenait lieu de justice. Il n’en demeure pas moins que ces colis sont très certainement attendus  et que leur distribution au seul bénéfice de l’âge, sans ciblage de ressources, permet à chacun de les recevoir sans la gêne ou la honte d’avoir été choisi. En
attendant mieux, à défaut d’un pilotage plus fin des besoins et des objectifs de cette opération, je trouve donc votre proposition judicieuse : elle permet de concilier la poursuite de ces
distributions traditionnelles et l’objectif de solidarité affiché, en laissant au citoyen bénéficiaire mais non concerné,  le soin d’accomplir
lui-même et en discrétion un geste politique de fraternité.


 


 


 


                                                                                                                                                                    
      

augustine66 02/12/2012 13:56


Sûr ! et toujours bien exprimé !!!

un bon geste 02/12/2012 10:37


En attendant, je donne un conseil à tous les plus de 70 ans qui ne sont pas dans la précarité.


Allez chercher le colis à la mairie et faites-le porter ( anonymement ) à des nécessiteux, jeunes ou âgés.

Micky 02/12/2012 10:29


Entièrement d'accord avec vous, encore une très bonne analyse et suggestion de votre part, espérons qu'elle soit retenue, et que notre maire en accepte l'idée, seulement ..........

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html