Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 05:00

Il l'a dit après sa garde à vue, ses proches l'ont répété : il veut la peau des Pugnace, ces terroristes et P... d'e... ! Il a pour cela imaginé un stratagème avec l'aide de ses conseillers ad hoc ... ad hoc n'est pas un nom de poisson ... il s'agit des conseillers idoines en coups fourrés ... inutile de les citer, ils sont connus et vont réagir avec indignation, voire porter plainte. Le stratagème est grossier, les conseillers ad hoc le croient habile parce qu'il est malhonnête et parce que sa perversité consiste à invoquer de façon outragée la loi, la loi électorale et le code général des collectivités locales (qu'ils savent violer de toutes les façons et qu'il pensent pouvoir aujourd'hui détourner à leur avantage). Voyez plutôt:

 

Le 11 juin le maire demande à Jean Jouandet de présider un bureau de vote pour le 2ème tour des législatives et de faire connaître rapidement sa réponse au service pour "organiser au mieux" le scrutin.

 

vote-1-.JPG

Cette demande inattendue et reçue quelques jours à peine avant le scrutin du 17 juin ne peut être satisfaite en raison d'une absence prévue de longue date. L'intéressé le fait savoir au service municipal pour permettre à celui-ci de prendre ses dispositions en temps utile.  

 

Mais il s'étonne de cette demande tardive qui innove énormément puisqu'il n'a été sollicité pour cette tâche ni pour les élections régionales passées ni pour les deux tours de l'élection présidentielle ni pour le 1er tour des législatives.

 

Il s'interroge aussi sur le sens d'une telle démarche adressée à un élu dit "terroriste" exclu de toute instance de décision, privé d'information et

 

qualifié aussi, avec d'autres gêneurs, de ... (pour ceux qui auraient oublié les aimables propos de M. T. Del Poso, la traduction des points de suspension se trouve dans l'article du 6 avril 2012) 

 

Le maire s'adresse alors tour à tour à Suzy Marchal puis à Daniel Boyer lesquels pour les mêmes raisons sont amenés à faire une réponse identique.

 

Et faute de Pugnace il lui faut faire appel à Mme Botella qui, rappelons le, est, elle, conseiller délégué et à ce titre indemnisée pour ces missions municipales.

   

Dans sa candeur affectée, traduisez indignation hypocrite, le maire s'insurge contre ces élus qu'il a relégués en bas de liste des élus (sur le tableau publié sur le site Internet de la mairie), qu'il a mis au ban de la démocratie et qui ont l'impudence de ne pas se mobiliser à sa demande, le jour où il lui plait, pour faire ce qu'il lui plait, "terroristes" impitoyables qui ne pardonnant pas ses offenses et n'oubliant pas ses injures n'ont pas la générosité de croire en sa bonne foi et à son besoin sincère de faire appel à leur concours. Bref il considère que cette indisponibilité est une faute grave, une défaillance impardonnable, un mépris coupable de leurs obligations municipales et sans préavis il en tire les conséquences : il demande au tribunal administratif de prononcer "leur démission d'office".

 

Voici donc nos Pugnace sitôt réhabilités (entre le 11 et le 13 juin) par le Prince des lieux, puisqu'invités à présider le 17 un bureau de vote en son nom, les voici de nouveau stigmatisés et exorcisés trois semaines plus tard et menacés d'expulsion! Les conseillers ad hoc croient avoir trouvé le coup fourré qui les débarassera de ces P... d'... qui les harcèlent de leur zèle légaliste et de leurs revendications démocratiques. On a exclu les Pugnace en 2010 de l'EPIC et de Sud-Roussillon au prétexte qu'ils nuisaient, sic, au bon fonctionnement de la commune, en fait pour permettre aux fonctionnaires de fait de monter en douce leurs manigances. On les a exclus des commissions, on leur refuse les dossiers mais puisqu'ils s'obtinent malgré tout à surveiller la gestion, le seul moyen de vivre en paix (avec des opposants mieux apprivoisés) est de bouter dehors ces insupportables malotrus. On n'a pas encore trouvé de camp de rétention ou de relégation adapté mais on les a déjà invités à aller voir ailleurs si la démocratie existe.

 

Nous voici donc au top de la non-démocratie cyprianaise : on recrute et on gratifie ceux que l'on aime bien ; on brime et on licencie les autres. Qu'il s'agisse des agents de l'EPIC ou des élus, on recourt aux mêmes faux motifs : de faute grave et réelle. Et on ne craint pas d'être désavoué par les Tribunaux, on a pris l'habitude. On vient de le voir au Conseil de Prud'hommes pour Mme Travé. Pour les élus Pugnace le TA  examinera la requête du maire le 24 juillet prochain.

 

A suivre.

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

carrillonneur 15/07/2012 20:56


bon ce n'est pas le sujet  mais ... parait il cela fait partie des traditions.


alors que la tradition soit :


feux du 14 juillet 2012 - Vidéo Dailymotion

pour des liens plus unis 15/07/2012 02:34


ST CYPRIEN L HOTEL DE LA DISCORDE (4) - Vidéo Dailymotion

Esquerdes 14/07/2012 19:42


Le tribunal administratif est cette fois ultra rapide ,même en période de vacances ! A comparer aux délais pour instruire les autres affaires .


J'attends avec impatience une réaction solidaire de M.P Sadourny  à ce complot . Etonnant pour une personne militant pour "faire de la politique autrement", son blog ,étant  vide
maintenant de toute info locale concrète et  fermé aux messages des électeurs,  m'oblige à lui parler à  travers le présent blog (qu'elle ou ses amis lisent certainement ): je
lui  dis qu'elle a perdu toute crédibilité et contribué à l'échec PS de la 2° circonscription ;son échec futur aux municipales est certain.


Encore merci aux Pugnace !

pugnace 15/07/2012 12:21



la rapidité tient à la nature du dossier : en matière électorale les délais sont règlementairement réduits.


pour le reste je vous laisse dialoguer



Del Népot 14/07/2012 09:53


Baisez ma main mon cher neveu, élu par le peuple, j'ai le droit de terroriser les opposants sans donner aucune explication , sur les conditions d'embauche de mes relations , de mes amis qui
seront payés par le peuple.Il faut éradiquer cette vilaine opposition pour continuer sur ma lancée, vendre les terrains de la commune de manière subjective.


Le terrain de la cave coopérative la vente n'est pas encore passée presque deux ans après, le subjectif est en panne et les soupçons demeurent.


 

fantomas 13/07/2012 20:04


Il aurait pu aussi sollicité Monsieur MAZUREK.

carillonneur 13/07/2012 11:30


le prix ne tient compte que des conseils de l USEP


 


c'est la monnaie qui dirige le monde, c'est la monnaie qui dirige
la ville - Vidéo Dailymotion

ventre saint-gris 13/07/2012 10:40


Pourquoi n'a-t-il pas sollicité Madame Guiraud pour une présidence, vu qu'ils sont du même parti? je lui ai posé la question sur son blog, elle a eu la courtoise de me répondre et il ne l'a pas
fait;
A-t-il demandé à l'équipe Sadourny de présider un bureau de vote? comme je sais qu'ils lisent ils seront à même de répondre;


Quel est ce mauvais procés?????????????????????????? l'intention est mauvaise, revancharde, et petite..... mais au ras des pâquerettes! plus je veux être "grand" plus je rapetisse dans l'esprit
de mes citoyens.


Ce n'est plus le slogan stcyprien latitude marine mais latidute sous-marine.

formule 1 12/07/2012 22:28


http://www.dailymotion.com/xav66_66#video=xs4413

Nullisime 12/07/2012 22:19


Un coup bas nullissime ! Si j'étais juge du TA je n'apprécierais pas du tout cette instrumentalisation de la loi à des fins de basse manoeuvre politicienne. Une fois de plus TDP démontre son
inconséquence et son incompétence juridique. Ses avocats devraient lui expliquer que si le refus de présider un bureau de vote est la seule cause possible de révocation d'un élu, cette révocation
est loin d'être automatique...

TOMBA TOMBA TOMBA 12/07/2012 20:05


Si un jour il interdit aux Pugnaces et autres élus d'opposition de s'exprimer, ce sera une déferlante de MANIFESTANTS pour reprendre NOTRE mairie et la débarrasser de ceux qui ne respectent
pas la loi  la plus élémentaire ( la représentation du peuple par des élus).


Il insulte impunément les opposants, traite les employés communaux de fainéants, etc.


Il est peut-être grand temps que nous nous séparions de cet anti-démocrate affiché.


SEGUR QUE TOMBA, TOMBA, TOMBA...comme le chantait LLUIS LLACH.

cousette 12/07/2012 12:57



Il est évident que la manœuvre est cousue de fil blanc.


Cultivons-nous :« Toute couturière qui se respecte sait
parfaitement que, pour qu'une couture soit la plus discrète possible, il faut qu'elle soit faite avec un fil exactement de la même couleur que le tissu ; sinon, elle se voit comme le nez
au milieu de la figure, ce qui n'est généralement pas l'effet voulu.
La métaphore est donc facile à comprendre. Le fil blanc rejoint ici les "grosses ficelles" qui, par rapport aux procédés, ont la même
signification.                                                                                    
Cette expression est attestée depuis la fin du XVIe siècle : la manœuvre est cousue de fil
blanc. »
Nul doute que les besogneux qui ont tramé ce guet-apens ont jugé habile leur stratagème. Le fil en est bien
visible pourtant, d’une couleur que nous ne connaissons que trop depuis 3 ans, celle de la dissimulation et de l’embrouille. Et, encore une fois, il apparaît qu’ils sous-estiment
 l’intelligence des juges à appréhender la situation locale. Si TDP peut traiter de put... d’enc.. des élus municipaux, sans dommage pour l’instant, il n’est pas assuré pour autant que les
juges du TA accepteront d’être manipulés en servant la cause du petit homme.

papsy 12/07/2012 12:27


une question administrative: combien de conseillers doivent démissionner ou "être démissionnés" pour provoquer des élections anticipées?

pugnace 12/07/2012 12:59



les 2/3 au moins (y compris les suivants de liste)



ventre saint-gris 12/07/2012 12:23


Mais qu'est-ce encore que cette "charlottade" ??? vouloir se débarasser des Pugnaces ? si une pétition ou "collecte de signatures " était nécessaire, merci de nous le faire savoir.

pugnace 12/07/2012 12:59



merci



Géronimo 12/07/2012 11:13


La guerre est déclarée. 

pugnace 12/07/2012 13:00



contre des terroristes c'est la guerilla mais en général ce sont les terroristes qui gagnent



Pitoyable 12/07/2012 10:59


La bêtise humaine est au pouvoir assistée du groupe de MPS. Les méfaits des derniers mois ne suffisent pas à ces misérables, ils veulent régner sans opposition ils ne veulent que des carpettes
soumises et recevant toutes les salissures. L'ignominie est au grand jour faisons un tract pour renseigner les touristes et distribuons le sur le Port. 


 


 

Res nullius. 12/07/2012 10:21


Mais quand donc le maire se dégoûtera t il d 'être débouté ?

pugnace 12/07/2012 13:01



il doit être un peu masochiste, masochiste du droit 



Prof de math 12/07/2012 09:58


Si je compte bien la majorité actuelle de TDP compte 23 moutons pardon conseillers, il y a 9 bureaux de vote, en conséquence, il lui fallait  18 personnes pour assurer la présidence ou la
vice-présidence des bureaux .


5 conseillers majoritaires ont donc fait défaut ! Quelles raisons ont-ils invoquées ? Sont-ils poursuivis au tribunal administratif ?


Il faut prévenir la halde s'il y a discrimination !!!


On peut excuser Dame Pineau Rovira 2012 qui, après le 1er tour des législatives, était occupée par les essayages de vestes !! 

Coup de soleil 12/07/2012 09:54


Le saviez-vous ? Pour illustrer le nouveau slogan "Saint- Cyprien la dynamique", l'office du tourime a supprimé l'animation "les chevaux et sa cariole..." De
l'analyse, il ressort qu'il y avait trop de passagers et pas suffisamment de cochers... ingérable donc. La nouvelle animation validée est un spectacle grandeur nature : l'histoire d'un shériff
tellement heureux qu'il tire sur tout ce qui bouge". Avis à la population,:  ses tirs sont vifs, rapides et à répétition. Les enfants en ont révé, Saint-Cyprien l'a fait. A la fin de la
saison touristique, le bilan permettra de savoir si cette représentation sera pérennisée  jusqu'en 2015. Venez nombreux au spectacle, la continuité en dépend ! mais non.... comme disent les
enfants, c'est une blague....

Démagogie 12/07/2012 09:32


"Il veut la peau de ces terroristes..." Cette assignation interpelle sérieusement. N'est-on pas face à une pathologie grave ? A-t-on le droit de laisser la gestion d'une mairie et donc le sort
des Contribuables à une équipe, un homme, qui agissent seulement par réaction épidermique aux Contribuables élus qui demandent transparence, éclairage, démocratie, qui obtiennent régulièrement
l'assentiment du Tribunal Administratifs sur leurs demandes de pièces, de documents ? Saint-Cyprien vit un vérttable film de western... alors que la situation est pathétique et préjudiciable
pour notre station balnéaire.

pugnace 12/07/2012 13:06



l'ambition partagée de Del Poso et de son Hum...page est de créer l'évènement : là ils tentent un grand coup, non renouvelable. Coup fourré, coup raté et contre-coup et comme disait le poete "cou
coupé"



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html