Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 06:00


et peut-on ajouter: la République, bonne mère, pense qu'il n'y en a plus dans les villages. Hier la question était encore une fois posée:   
                                  "Ne serait-ce pas un premier pas vers la tutelle? "
                                                              Commentaire n°2posté par kezako hier à 10h07

et nous avons répondu en substance "ne rêvez pas de mise en tutelle". C'est un régime de protection et de gestion qui s'applique en droit privé, au profit des faibles, les incapables, mineurs, malades mentaux ou séniles. La 
"tutelle" n'existe plus depuis la décentralisation sur les collectivités locales. N'existe plus que le contrôle. Et soyons précis, le contrôle de légalité, pas d'opportunité (revoyez l'article du  8 décembre 2009).

Selon le principe un peu idéaliste de notre République : on fait confiance aux élus (confiance en la maturité des gestionnaires, donc pas de tutelle, la tutelle est réservée aux mineurs ou aux incapables et les élus choisis par le peuple sont présumés bien choisis, on a les élus qu'on préfère ... ou qu'on mérite).

La règle de la décentralisation, et en général de la démocratie et des régimes de liberté, c'est ça : on fait confiance et simplement on contrôle après coup. On contrôle que les présumés capables et majeurs font bien leur boulot ou plus exactement qu'ils ne dérapent pas (ou pas trop ... pas plus que la moyenne catalane qui est déjà largement supérieure à la moyenne nationale, laquelle est aussi largement supérieure à la moyenne britannique ou allemande ou nordique).

Le problème est que parfois les contrôleurs professionnels (comptables, préfecture, justice) ne voient pas les dérapages (parce qu'ils sont dissimulés ou discrets), ou parce qu'ils ne veulent pas les voir, ou parce qu'ils estiment qu'ils sont mineurs (les dérapages!) et attendent que cela tourne au drame (Cf 2008/2009).

Alors il faut les aider à voir si les petits dérapages dégénèrent en grandes dérives et les aider à comprendre ce qui ne va pas ... avant que cela aille trop mal. Ce sont donc les autres contrôleurs qui peuvent, doivent, veiller au grain. Ce sont les contre-pouvoirs, la presse, l'opinion, les citoyens. Ce qui exige de s'informer, de ne pas céder ni à la "communication" descendant du pouvoir, ni aux fantasmes, rumeurs de la rue, crainte ou illusions.

Enfin, ne rêvons plus de "sages" et bannissons SVP ce qualificatif si l'on parle simplement de la délégation spéciale, commando mandaté pour un trimestre de transition  entre la pagaille devenue insupportable et la remise en ordre espérée. La délégation n'a qu'une compétence limitée, une légitimité d'urgence et elle ne parait idéale que parce qu'elle est là pour temporiser. En tout cas gardons-nous de ce mythe, la D.S. c'est l'abdication de la démocratie locale, le signe de son échec, c'est loin d'être parfait, et, entre nous, c'est bien pitoyable que d'en avoir fait graver le nom sur la plaque de marbre blanc, en haut du grand escalier de la mairie entre le maire défunt et l'actuel.

Partager cet article

Repost0

commentaires

citoyen 27/01/2010 11:38


Une suggestion : tout comme l'on fait Mr BEAUCOURT et Mme BOUILLE en demandant un droit de réponse (qui ont fait l'objet d'un article), tout citoyen peut adresser à l'Indépendant un courrier, pour
publication dans le courrier des lecteurs, pour réagir à la parution d'articles nécessitant certains compléments d'informations.


pugnace 27/01/2010 12:25


chaque citoyen peut le faire

nous nous réservons pour une info prochaine


Gatling 27/01/2010 11:15


On raconte même qu 'un cadre communal aurait fait du chantage à un prrofesionnel local du Nautisme jugé trop indocile.


pugnace 27/01/2010 12:31



article 432-11 du code pénal :
"est puni de 10 ans d'emprisonnement et de 150 000 € d'amende le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, chargée d'une mission de service public, ou investie d'un mandat public
électif, de solliciter ou d'agréer, sans droit, à tout moment, directement ou indirectement, des offres, des promesses, des dons, des présents ou des avantages quelconques pour elle-même ou pour
autrui:
1) soit pour accomplir ou s'abstenir d'accomplir un acte de sa fonction, de sa mission ou de son mandat ou facilité par sa fonction, sa mission ou son mandat
2) soit pour abuser de son influence réelle ou supposée en vue de faire obtenir d'une autorité ou d'une administration publique des distinctions, des emplois, des marchés ou toute autre décision
favorable."



moxy 27/01/2010 09:49


Je suis un farouche opposant a TDP et il le sait. Toutefois un journal ne peut meme si il sait certaines choses actuelles diriger une fronde. Le maire actuel commet de grosses erreurs qui vont le
perdre tres rapidement et croyez moi l'indep sera la pour le couler a sa maniere.Il a en effet recement tenté une manip avec son fidele ami capitaine du port qui n'a convaincu que lui !!!!.
Attendez donc car comme vous le savez personne ne soutient personne a Saint Cyp lorsque ca tire de tous les cotés. patience donc et souvenez vous comment PF a été laché par l'indep l'an dernier. Le
seul qui croit passer a coté aujourd'hui est TDP qui croit toujours etre investi d'une mission divine mais qui recule des que on lui dit ( sa femme, Bertrand ..... et la liste va s'allonger vous
verrez ).


Clémentine 26/01/2010 19:09


L'indépendant est tout, sauf objectif !!!!!
Nous l'avons vu durant les 20 dernières années sur St Cyprien. Les personnnes de l'opposition m'ont dit plusieurs fois que de passer un article relevé d'un effort surhumain quand à voir leurs têtes
pensantes opposantes sur le journal qui se dit du Pays et bien que nenni. Ma cache bonneau.

Ne pas oublier que l'histoire a procédé à des nominations de Maire ,SANS VOTES des administrés.
D'ailleurs je n'achète que rarement ce journal de poètes engagés. Oui mais engagé ou?


pugnace 27/01/2010 08:41


poètes ? sûrement ... quand il s'agit de l'USAP ou de l'horoscope


Bonsens 26/01/2010 17:46


Quel sens donner à l'info de l'Indépendant ? L'article du jour est résumé en "chapeau" par "Assez des querelles stériles et des débats houleux" mais le journaliste ne s'interroge pas sur les
raisons des querelles qualifiées de stériles , pas plus que sur celles des débats houleux. Il laisse ainsi à penser que ce climat résulte principalement des événements passés, dont l'Indépendant a
pris soin dans son édition de la veille de tracer une rétrospective purement factuelle. L'impasse est quasi totale sur les difficultés bien actuelles de l'équipe municipale de TDP - scission
interne, difficultés de gestion...Nous sommes loin du journalisme d'investigation. La teneur de ces 2 éditions donne plutôt le sentiment d'une manipulation d'opinion en incitant les lecteurs à
refouler dans le passé les difficultés de la ville avec un laconique "la justice passera" et l'évocation sibylline de l'attente des Cyprianencs "que la gestion municipale retrouve sa sérenté".
Sérenité que la Maire a appelé de ses voeux. merci Mrs les journalistes. La sérenité des cyprianencs a permis à la municipalité précédente de multiplier les dérives.Nous ne redeviendrons
sereins  que lorsque  M. Del  Poso  fera la  démonstration  de ses  compétences et responsabilités... Hélas, nous en sommes très loin!


JULES 26/01/2010 17:27


Monsieur Riera aurait été inspiré de ne pas terminer un discours républicain, en Mairie, en citant
le révolutionnaire Régis Debray comme étant son ami.
Nous ne partageons pas son analyse et ce n'était pas le lieu ni le moment.  


pugnace 26/01/2010 17:36


no comment


bocairente 26/01/2010 13:38


a Ma : concernant les "sages" je ne suis pas d'accord, la partialité n'a pas été leur fort! Titi y avait ses entrées bien avant les élections ... notamment en rendant visite à Fifi....
Concernant la plaque, je ne le savais pas mais je trouve que le nouveau maire n'avait pas le droit de la faire graver, car aucun des trois sages n'a été élu par le peuple. Donc, c'est le
"souverain" qui à décidé de leur rendre hommage et cela je le réfute! IL n'en avait pas le droit tout simplement , les citoyens élisent le maire, et le maire n'élit pas son prédecesseur.


pugnace 26/01/2010 16:36


nous inclinerions pour cette thèse ... sans même y ajouter d'autres considérations plus précises sur la gestion effective desdits "délégués"


long branch 26/01/2010 13:35


Monsieur le préfet des PO n 'a aucune raison de nommer une délégation spéciale chargée d 'expédier les affaires courantes et de préparer une nouvelle élection municipale pour le moment ,à moins qu
'une vague de démissions,d' actes illégaux ,ou d '"empêchements "en constitue à terme la condition nécessaire et suffisante.
Nous n 'en sommes pas là,mais il est bien légitime que les Cyprianencs,qui vont payer la note, se posent autant de questions sur la capacité à gérer de leurs nouveaux
élus,car ceux ci ne donnent pas,pour le moment,une image de sérieux et de connaissance des arcanes de la chose Communale,et ne semblent donc pas en capacité de gérer les affaires de
la ville en bons pères de famille
Les bons sont mis à l 'écart,les autres craignent de l 'être,le DOB va être confié à des non élus,sans parler du budget primitif,et nous constatons que des dépenses importantes et
superfétatoires sont engagées ou en passe de l 'être malgré les énormes problèmes financiers de la station...
Plusieurs blogs dénoncent ,heureusement cet état de fait qui ne pourra perdurer vingt ans de plus...


MA 26/01/2010 11:38


Je trouve bien sévère votre appréciation des "sages".En effet pendant ce trimestre ils ont mis fin à la pagaille municipale, ils ont assurrés la saison estivale et apaisés les esprits. Ce n'est
quand même pas si mal si l'on compare ce qu'a réussi à faire TDP dans un même laps de temps.Vous dites qu'elle était la pour temporiser mais notre maire actuel ne devrait il pas temporiser l'achat
du camping des Muriers, les nouvelles embauches,les constructions des deux gymnases et de la salle multimédia.
Que soit gravé dans le marbre a la mairie le passage de ce triumvirat me réjouis plutôt, tout le monde se rappellera dans le futur que notre commune avait fauté et si les "sages" devaient un jour
revenir aux manettes, il faudra remettre une nouvelle plaque pour faire savoir que nous n'avons pas su nous remettre debout.


Christophe 26/01/2010 11:24


Avoir gravé en Mairie le passage de la délégation, permettra dans le futur de se poser des questions, pour les non initiés, du pourquoi de cette vacance.


kezako 26/01/2010 08:40



Contrôle de légalité, drame ou faillite municipale ?


 


J’ai bien lu vos réponses et vous remercie de vos précisions et justesse dans vos propos.


Alors quoi ? Doit-on (qui) solliciter un (je cite) : « contrôle de légalité ?», attendre : « un drame
(de plus) ? », ou se laisser aller lentement (mais sûrement) vers une faillite de la commune (qui bat un record d’endettement)?


Las des vicissitudes, épisodes (rocambolesques), altercations verbales ou manu militari !


Las des promesses non tenues ! Las des sarcasmes et des rumeurs !


Las des C.M ressemblant par trop à des conseils de classe où le Directeur d’Etablissement a tous les droits, où il n’est pas bon de
s’opposer et où tout paraît improvisé et plein de non sens, bref où les décisions et réponses sont déjà prises aux questions posées ! Quand bien même ce ne fut pas le cas, la majorité
(chancelante) l’emportant (pour l’instant) !


« Jusqu’où s’arrêteront-ils ? » (Dixit Coluche).


Jusqu’à notre écoeurement ? Il est là !


Jusqu’à notre désoeuvrement ? Il est là !


Jusqu’à notre désemparement? Il est là !


Jusqu’à notre épuisement ? Il point !


Jusqu’à notre renoncement ? Jamais !


Nous n’avons pas le droit, ni pour nous, ni pour nos enfants, de laisser faire.


L’espoir fait vivre, me direz-vous, l’ennui peut faire mourir.


Alors quoi ?


Contrôle de légalité, drame ou faillite municipale ?



pugnace 26/01/2010 09:32


on a eu le drame, tentons d'éviter la faillite en activant tous les contrôles ...
mais
dans la sérénité comme l'écrit l'indep ... le maire n'a-t-il pas dit un jour que son équipe avait enfin retrouvé la sérénité après la "sécession" de pugnace ?


  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html