Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:00

Avant de revenir sur les jugements du TA, il faut sacrifier aux priorités et traiter des urgences créées par la vacance de la direction de l'office du tourisme. Il y en a au moins trois d'importance diverse:

 

  • la première urgence est d'annuler le voyage prévu en Norvège dont feu Matt Humpage devait être l'organisateur et l'animateur avec sa complice Stéphanie MISME. Le temps du tandem de Guide sans frontière étant révolu il importe que ce voyage - dont la priorité semble moins établie que le coût pour la collectivité et l'agrément pour les participants - soit remis sine die
  • il importe ensuite de donner au personnel de l'établissement une information rapide et claire sur la situation nouvelle ainsi créée ce qui peut, et doit, être fait par le canal  du comité d'entreprise récemment mis en place: ce sera un beau départ pour cet organisme. On imagine aussi que le président de l'EPIC rendra compte au maire lequel rendra compte au Conseil Municipal des conséquences qu'il tire des décisions du tribunal

 

  • enfin la décision majeure et la plus urgente porte sur le remplacement de l'ami Matt deux fois annulé. Bien évidemment le président de l'office ne pouvant rester insensible aux rappels à l'ordre du rapporteur de ces dossiers aura quelque scrupule juridique à récidiver. Il n'osera pas faire de nouveau appel à un copain au mépris des règles et usages qui doivent privilégier en principe la compétence (interdiction de sourire) mais cela est inhabituel ici et pour lui complexe et complexant. 

Il convient cependant d'exclure la solution de dépannage déjà mise en oeuvre et elle aussi sanctionnée par le TA, c'est-à-dire Mme Targues. Après son annulation comme directrice elle a été abusivement (et en cachette) renommée par le directeur (deux fois annulé) sur un emploi de chargé de mission : la nomination a été faite sur un contrat de droit privé mais elle tombe sous le coup de la même interdiction de cumul sanctionné par le TA. La tentation risque d'être forte de reprendre cet agent docile au maître (c'est elle qui a signé l'indemnité de licenciement de P. Bertrand). Mais si le maître cédait à la tentation facile et renommait Mme Targues on peut penser que cette fois le nouveau Préfet réagirait : la préfecture a déjà couvert 4 dossiers sur l'EPIC dont le TA a sanctionné l'illégalité (et d'autres non jugés encore), c'est beaucoup pour le passé: "errare Delage est, perseverare diabolicum". L'office pourrait-il persévérer dans l'illégalité après la semonce du rapporteur public en audience publique sans que le représentant actuel de l'Etat ne frémisse?

 

On doit exclure aussi l'autre solution domestique qui consisterait à affecter à l'office M. Civale dont la position sur l'organigramme municipal reste floue. Ce transfert aurait deux inconvénients fâcheux. Le premier serait une perte grave pour la commune car son départ pour l'EPIC priverait de son incompétence bavarde le conseil municipal et surtout ses commissions dont il rédige le compte-rendu même quand elles n'ont pas eu lieu (comme celle du 8 mars 2010). Le deuxième serait un risque grave pour l'EPIC lui-même car Thierry Del Poso, jumelant dans le cadre d'Odysea, Saint-Cyprien et Maury, le littoral et le terroir viticole, on risquerait de voir M. Civale privilégier outrancièrement ce terroir si renommé de Maury aux dépens de notre station.

 

 

L'idée de recourir au savoir-faire de M. Ambroise sera rapidement écartée, l'intéressé ayant sans doute fort à faire dans les mois à venir pour répondre aux nombreuses questions que se pose la PJ sur "soleil de la Méditerranée" ex AL Fourty.

 

 

Il est en revanche une option de dépannage qui éviterait les délais et complexités de procédure auxquels rechigne tant notre chef de village, option à la fois simple, rapide, économique et typiquement cyprianaise qui pourrait être mise en oeuvre en 24 heures sans violer la loi et sans préjuger l'avenir. Il suffit de nommer un intérimaire capable d'assurer la gestion le temps nécessaire pour réfléchir à une solution  raisonnable. Le temps nécessaire pour réfléchir à une solution  raisonnable signifie le temps qu'un autre maire fasse un audit approfondi sur la gestion des structures satellites de la ville (tourisme, musée, camping, grand stade) et définisse une nouvelle organisation efficace avant de nommer un vrai titulaire. Quant à l'intérimaire, un nom peut être proposé, en fonction des responsabilités qui sont déjà les siennes dans la station, en fonction de son expérience locale et de son entregent: c'est celui du directeur du Port. Le regroupement des fonctions reposerait sur une logique touristico-maritime évidente (le fameux Odysea) et gagnerait en cohérence. La rémunération confortable du directeur du port justifierait aisément un tel surcroît de responsabilité sans surcoût (mais sans préjudice d'une restructuration interne et désignation d'adjoints). Cela conduirait donc à une économie budgétaire appréciable.  Le sacrifice de M. Humpage ne serait plus négatif : on économiserait même une voiture de fonction !

 

qui dit chiche ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Accablant le jugement du TA, accablant le reportage FR3... Merci M.Jouandet de ce que vous faites pour la ville.
Répondre
X

LE 12/13 FR3 : SAINT CYPRIEN DANS LA TOURMENTE - Vidéo Dailymotion
Répondre
P


toujours à propos de l'EPIC



C

Aujourd’hui la CFTC demande une réunion extraordinaire


au comité de direction de l’E.P.I.C.


Courrier visible sur le lien


http://c.f.t.c-saint-cyprien.over-blog.com/


Le comité répondra-t-il a cette demande ?
Répondre
M

L 'autre question qui se pose est celle de savoir si le chef du port a les connaissances, le temps, et les compétences requises pour assumer ce genre de fonction, sachant qu 'il effectue déjà des
journées de 48 heures dans le cadre de ses multiples obligations professionnelles ?
Répondre
A

Il est bien capable de nous y coller PMD maintenant que ce dernier n'a plus aucun interet pour lui .... Monsieur 3% a encore echoué, il n'y a qu'a voir ses TWITTS !
Répondre
A

TDP avait besoin a la tete de l'OT d'un beni oui oui . Il l'a trouvé en Matt qui est connu pour son incompétence.


Je vous rejoins sur le fait qu'il faut nommer le Dir Port qui en effet compte tenu de son salaire est le mieux payé de France !!!!.


M^me si je pense que TDP va le renommer car il se moque des decisions de justice ( sauf celles qui le concerne en perso sur son boulot), je me dis qu'il va quand même devoir le sacrifier sur
l'autel du peuple !!!!, mais Matt comprendra et pardonera .....


 


Concernant ce voyage je rejoins en effet A SUIVRE sur son interet mais surtout pour qui .... Matt se doit de faire plaisir a ses "freres" et il parait même qu'une benediction est prévue sur place
....


Pauvre équipe municipale qui part dans tous les sens .....
Répondre
P

Vous etes si fort allez y???
Répondre
P


a défaut de donner son identité, on donne un sens à son propos: à qui s'adresse ce message? et de quoi parle-t-il ?



Q

il me semble que mardi ou mercredi une réunion avec l'ex-directeur de l'office du tourisme doit avoir lieu avec les commercants du village au belvédère ?


qui va le remplacer?


 
Répondre
P


a voir



S

DRAGONS CATALANS


Pour ceux qui se demanderaient pourquoi 50 000 euros ( plus les festivités et autres amuse-gueules ) sont allés vers les Drags, sachez que DEL POSO essaie ainsi de s'attirer les bonnes graces des
supporters treizistes sur la circonscription en vue des élections législatives.


Et ils sont nombreux au Barcarès, à Saint Laurent, Pia et les communes avoisinantes!


Manque de chance pour lui, il n'a pas l'investiture et donc plus aucune chance de remporter dette élection "immunitaire".


Et c'est encore de l'argent jeté, comme pour les cartes politiques imposées aux employés communaux, commerçants de la commune, etc.. Opération accompagnée de promesses pour certains et de menaces
à peine voilées pour les autres. 


EN PERIODE D'AUSTERITE, ARRETONS DONC CETTE HEMORRAGIE FINANCIERE !!! 


 
Répondre
A

Il est d'autant plus urgent d'annuler ce voyage en Norvège...qu'il est effectué au bénéfice exclusif du golf de St Cyprien.


Les Norvégiens, ne pouvant pratiquer ce loisir sur neige et sur glace, peuvent remplir les chambres et les tables à la morte saison.


Comme nos restaurants du port sont presque tous fermés, seul le complexe du golf sera bénéficiaire.


Dans ce cas que ses propriétaires en assurent la promotion...en organisant cette promo à leurs frais.


L'argent de notre commune surendettée sera plus utile ailleurs !
Répondre
O

Il me parait en effet primordial de définir enfin des objectifs à atteindre dans le cadre de l 'élaboration d ' une vraie stratégie.


Cela suppose la création de solides  supports de communication ainsi que l 'exploration de pistes véritables de développement économique fondées (sans exclusivité) sur la filière
touristique.


Celle ci est devenue une mono activité hélas trop saisonnière, véritable nébuleuse dans les PO en général et à Saint-Cyprien en particulier, où on multiplie , mais en vain, les incantations
destinées à attirer une durable manne de touristes éblouis devant tant de services qui se prosterneraient, l 'argent à la main, devant les grands prêtres locaux choisis par la grâce divine...


 


Je ne pense pas que ces indispensables préliminaires aient jamais été effectués, et que des techniciens compétents aient été placés à des postes aussi essentiels que ceux liés au développement du
tourisme, qui reste, hélas, la seule activité économique du littoral, à part la pêche qui devient malheureusement une vue de l 'esprit...


 


Contrairement à ce que croient ingénûment les élus, ce n 'est jamais la fonction qui crée l 'organe et llla compétence, et il est absolument contreproductif de nommer à ce genre de postes des
gens connus pour leurs aptitudes à coller des affiches ou à chanter obséquieusement les louanges du maître du moment, quitte à le trahir à la première occasion, et proposer leur incompétence à
des successeurs potentiels, ainsi qu 'ils sont en train de le faire en ce moment même pour certains d 'entre eux.


 


Le déclin rapide et le surendettement abyssal de la station en apportent maintenant une preuve tristement  éclatante, dont les effets néfastes s 'abattent sur le contribuable avec des
résultats destructeurs que nous constatons et déplorons au quotidien.


Mais une nouvelle aube semble maintenant poindre à l 'horizon, porteuse de chaleur et de lumière.


Patience...
Répondre
P


merci d'expliciter clairement les besoins



R

L'exposé des urgences à traiter est clair. Le raisonnement méthodique et rationnel que vous utilisez me semble, malheureusement, au dessus des possibilités de titou, plutôt zen-zen. Mais ce soir,
d'humeur optimiste, je dis comme vous : Chiche ?
Répondre
P


vous avez bien compris que le problème suppose d'abord qu'on réfléchisse aux structures adaptées aux besoins et aux moyens.


Donc qu'on ait défini une politique touristique et plus globalement un objectif de développement (qualitatif ou quantitatif) pour la station et pour la ville, c'est-à-dire de la station pour
le bien-être de la ville.


Cette définition de la politique de l'EPIC, bien intégrée dans celle de la commune (et non pas externalisée), détermine ensuite le profil de l'homme (ou de la femme) idoine pour diriger la
structure ad hoc. Plus la question du juste coût et celle de l'optimisation des moyens (hommes et organismes).


Faute de procéder à cette analyse préalable, on risque de rejouer petit bras ou copain-copain (on prend le plus gentil, celui à qui on veut faire plaisir et qui sera soumis) 



M

Le nouveau dir tourisme ne doit il pas avoir un bagage de diplomes au moins egal a celui de l ancien dir (valide) a savoir Bertrand ? Quid du dir Port ?
Répondre
P


l'actuel n'a pas de master en sciences des religions.


Les conditions à remplir sont définies par le code du tourisme: Article R133-12




"Pour pouvoir être nommés directeurs, les candidats doivent notamment :


 


1° Etre de nationalité française ou avoir la nationalité d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen, jouir de leurs
droits civiques et politiques et se trouver en position régulière au regard des obligations de service national de l'Etat dont ils sont ressortissants ;


 


2° Etre âgés d'au moins vingt-cinq ans ;


 


3° Pratiquer au moins une langue étrangère ;


 


4° Avoir une connaissance théorique ou pratique des principaux sports de la station ;


 


5° Avoir une connaissance de la comptabilité ;


 


6° Avoir fait un stage de deux mois au ministère chargé du tourisme ou dans un organisme départemental de tourisme. Toutefois, ce stage peut se faire, avec l'accord du président,
immédiatement après la nomination. "


 





  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html