Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 07:13

MARS 2015 | J - 4 avant les élections

INTERVIEW BRUNO DELMAS - L’INDÉPENDANT DU 17 MARS 2015
Retrouvez ici l'intégralité de l'article de Frédérique MICHALAK (réponses des autres chefs de file départementaux)


Que faisiez-vous avant de vous présenter à cette élection ?

- Je travaille, je suis chef d'entreprise... Contrairement à mes compétiteurs, je ne vis pas de la politique et je ne souhaite pas en vivre. Je trouve indécent de vivre de la politique locale. Pour bien décider, il faut être libre, sans penser à sa réélection.

La première chose que vous ferez si vous êtes élu(e) président du conseil départemental ?

- Ce sera symbolique mais je mettrai un terme aux 145.000 € de subventions versés à l'amicale des anciens conseillers généraux. Je les transformerai en 15 primes de 10.000€ pour encourager, chaque année, des projets innovants qui montrent que l'on peut créer son emploi dans le Pays Catalan.

Quelles sont vos 3 priorités pour le département ?

- Se mobiliser pour l'économie, investir directement auprès des entreprises, agriculteurs, commerçants et artisans. Rebâtir le Pays Catalan (nos villages ont perdu leur âme, nos paysages sont rongés par les friches) pour relancer l'attractivité du territoire.
Et remettre de l'ordre au niveau du RSA.

Les bénéficiaires du RSA doivent-ils travailler pour la collectivité en contrepartie de l'allocation perçue ?

- Sans hésitation, oui ! Il s'agira d'activités d'intérêt départemental dans le cadre de contrats unique d'insertion. Notre département à des besoins énormes en matière de services aux personnes âgées, d'entretien de nos paysages et d'aide aux agriculteurs. Chacun y trouvera son compte: ceux qui cherchent vraiment à s'insérer et ceux qui financent cette solidarité: c’est-à-dire nous tous.

Le Bus à 1€ coûte-t-il trop cher à la collectivité ?

- Par les bêtises qui ont opposé Madame Malherbe et Monsieur PUJOL, certainement. On a jeté de l'argent par les fenêtres pendant plus de 5 ans et on a détruit nos entreprises locales de transport. Si nous gardons cette compétence, je le poursuivrai mais en mettant les comptes au clair car aujourd'hui à part voir des bus tourner à vide et des bilans financiers inaccessibles, je ne vois rien.

Que manque-t-il à ce département ?

- Des élus qui l'aiment vraiment et pas des types qui s'en servent pour faire carrière ou pour échapper au travail. Ici, on s'en toujours sorti par le travail et l'amour du pays.

Pourquoi voulez-vous être président du conseil départemental ?

- Parce qu’il faut impulser de l’énergie à ce département.

Votre lieu favori des P.-O. et votre mot préféré en catalan ?

- Ma garrigue de Baixas d'où je vois le Canigou, le Cap Bear et la plaine du Roussillon.
Mon mot favori : axurit ! Parce qu'il fa

 

 

Jean JOUANDET & Claire MARCHE 

 

candidats sur le canton de la côte sableuse

vous invitent à la réunion publiques qu'ils tiendront ce soir

 

 

  • Mercredi 18 MARS à CANET en Roussillon

       à 18 h 30 foyer Moudat

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

kilo 19/03/2015 22:38

La subvention versée à l'amicale des anciens conseillers généraux "demande" d'un particulier " Est elle détournement d'argent public, une vol, ou pire.

Malentendu et Imposture 16/03/2015 21:09

Il apparait clairement que ce genre d’élection repose sur un malentendu et une imposture :
Malentendu au niveau des électeurs qui, pour la plupart, sont persuadés que faire gagner leur maire ou un de ses adjoints, mettra le village en bonne position pour ratisser le maximum de subventions à son profit. S’y ajoute une fierté cocardière exprimée d’ailleurs très ouvertement par les candidats eux-mêmes, trop heureux de trouver dans cet argument le supplément d’âme qui manque si cruellement à leurs propos de campagne ! Inutile de parler de projet d’envergure ou de solidarité départementale,. Leurs préoccupations s’arrêtent aux frontières de leur fief et leur plan de secours départemental se limite à leur plan de carrière. Du coup, faire gagner le village et (très) accessoirement le canton grâce aux hommes en place, est l’horizon jusqu’à présent indépassable auquel l’entendement commun peut atteindre. Entendement qui s’appuie sur une imposture, celle des élus, dont l’intérêt n’est pas l’éducation politique des foules mais la gagne à tout prix. Or, un conseiller départemental, comme son nom l’indique, doit viser à positionner, par ses conseils et son action, le département dans les enjeux et les défis du moment. Ce ne sont pas les additions des politiques locales, avec ce que cela sous-entend de tractations, alliances, chausse-trappes, pressions et reniements… qui donne un département gagnant. Tout au plus cette politique de guichet raffermit-elle les majorités en place, trop heureuses, en distribuant la manne, de se créer une clientèle en vue des prochaines échéances, sénatoriales par exemple. Favoriser des projets au coup par coup, en fonction des seuls intérêts locaux, c’est tenir grande ouverte la porte des politiques politiciennes et ce n’est pas donner du sens à l’ensemble plus vaste qu’est le département ; c’est surtout enlever des moyens à une politique départementale ambitieuse qui permettrait de faire gagner tout le monde et non quelques uns.
Encore une fois, les votes risquent de se fonder sur un malentendu que, par calcul, peu de candidats dénoncent. Il faut dire que grâce à l’aveuglement de certains électeurs et à l’abstention de beaucoup, ils seront bientôt élus. Devenus « Le Peuple » par procuration, ils s’estimeront alors légitimes pour définir nos besoins et nos intérêts et, accessoirement ou principalement, pour s’occuper des leurs. En toute imposture.

Spartacus 09/03/2015 16:19

Libérez nous de ces lourdes chaînes, car je les sens se distendre grâce à vous...

Theodre 03/03/2015 23:01

Franchement quelle soirée : qualité des intervenants - contenu riche - énoncé juste des méfaits des politicards - projets réalistes et intéressants - et beaucoup, beaucoup de monde , une assemblée attentive et captivée. Merci encore cela permet de retrouver de l'optimisme.Nous sommes tellement lassés de ces individus politicards de métier et cumulards. L'Olivier c'est vraiment l'alternative, une fraîcheur contre ce système

Combat 28/02/2015 20:41

Le combat continue contre l'obscurantisme, le cumul et l'amateurisme.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html