Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2019 6 14 /09 /septembre /2019 17:51

Nous publions une critique du livre témoignage la mort en sourdine adressée à son auteur par un Universitaire qui découvre notre réalité Cyprianaise. Avec sa lecture, l’espoir reprend le cap de la raison et du bon sens commun !

Un livre témoignage - Un livre bilan

Un livre témoignage - Un livre bilan

" Depuis plusieurs jours déjà, j'ai terminé la lecture du livre à la fois très personnel et d'intérêt général : "La mort en sourdine". Ce livre n'est pas seulement inspiré par les sentiments ; il repose aussi sur une argumentation étayée, sur des preuves, comme doit l'être une enquête, "genre littéraire" que vous connaissez. Cette enquête est bien sûr à charge, mais on voit mal quels chiffres, quelles données incontestables pourraient être opposés à ceux et celles que vous fournissez. Pour vous réfuter, l'adversaire devra se placer sur un autre terrain. Sur celui que vous avez choisi, que pourra-t-il objecter? On a l'impression que la raison est de votre côté et qu'il ne pourra se défendre qu'en criant à l'acharnement, à la volonté de nuire, au complot. C'est d'ailleurs ce qu'il fait, comme vous le montrez bien des fois, et cela, apparemment, lui suffit et suffit à mettre de son côté une grande partie de la population.

J'ai découvert, en lisant votre livre, que la "démocrature" n'était pas un régime réservé à la Hongrie ou à d'autres pays (Pologne, Brésil) dans lesquels nous avons le réflexe de penser que cette perversion de la démocratie s'est installée. Cela existe aussi chez nous, mais au niveau local. Les preuves que vous en donnez sont innombrables et l'on est frappé de la similitude de fonctionnement entre la façon de gouverner des dirigeants de ces pays et la manière dont un maire, tel celui de Saint-Cyprien, administre "sa" commune. Le principe de base est le même : le suffrage universel est capté, détourné et ne sert plus qu'à légitimer les volontés de celui qui se présente comme mandaté par le "peuple". La justice et la presse deviennent ou sont mis en demeure de devenir les auxiliaires de la volonté populaire incarnée par un chef. Celui-ci sait entretenir la fidélité de son électorat en l'achetant par des faveurs et en lui désignant des ennemis. La démocratie est devenue démagogie. Elle n'a plus ce qui est indispensable à son fonctionnement : des contre-pouvoirs. Celui que vous incarnez subsiste, et c'est heureux, mais il est systématiquement dénigré, et il faut beaucoup de volonté et de courage pour persévérer. 

J'ai aussi compris, à la lecture de votre livre, que ce que vous dénoncez était une conséquence, mais sans doute non voulue par les initiateurs de ce mouvement, de la décentralisation. Je vous rejoins tout à fait sur ce point. J'ai toujours pensé qu'à trop lâcher la bride, l'Etat permettait à des petites baronnies de se reconstituer, avec tous les effets pervers de ce mode d'administration, notamment le clientélisme.

On se rend compte enfin, en lisant votre livre, que la démocratie ne va pas de soi et qu'elle ne se réduit pas à quelques slogans ou aux apparences que lui donne la démocrature. Deux conditions au moins me paraissent indispensables pour qu'elle fonctionne et qu'elle soit dignement représentée par ceux à qui le pouvoir est confié : la première est désignée par un mot que ne doivent même pas connaître vos adversaires, ou qu'ils ont oublié, mais qui est pourtant le principe même de ce mode de gouvernement : la vertu, qualité qui en recouvre bien d'autres : honnêteté, impartialité, noblesse d'esprit, courage, hauteur de vue, désintéressement…. La deuxième est ce qui produit la vertu : l'éducation. Elle seule peut apprendre à vivre en s'élevant au-dessus de la seule recherche de son intérêt personnel à court terme et en recherchant l'intérêt général. 

Votre livre, parce qu'il existe et circule, doit produire un effet et instiller au moins le doute et un début de réflexion chez certains. Il n'est pas possible que les choses ne changent pas, même si cela ne se fait pas dans l'immédiat. Les prochaines élections ne pourront pas être la copie des précédentes."

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

JL 02/10/2019 18:39

Nouveaux habitants depuis 3 ans, nous n'avons pas connu la précédente mandature ni pu en tirer un bilan. De ce fait, il est malaisé pour nous de cautionner vos propos qui frisent la diffamation. Il serait de bon ton, nous semble t il de cesser de dénigrer mais plutôt de faire des propositions bien concrètes afin que nous puissions nous faire une idée et voter en conséquence. Nous en avons assez de tous ces bla-bla que les chaînes d'info. nous assènent à longueur de temps, ne faites pas pareil, soyez concis et concret, ça ne pourra que vous servir.

pugnace 02/10/2019 21:29

Pour être le plus précis et concret, le livre, "la mort en sourdine" d'Isabelle Jouandet résume le bilan de ces 9 dernières années de gouvernance municipale. Ce témoignage n'a pas fait l'objet de plaintes en diffamation et vous trouverez sur ce blog toutes les données indiscutables (jugements etc ) qui fondent ces affirmations. Vous y trouverez aussi bon nombre de propositions pour une meilleure gestion financière et patrimoniale de la ville. Notamment les propositions budgétaires rejetées par le maire sans examen et qui permettaient de baisser de 2% les impôts locaux au lieu de les augmenter de 7% comme cela a été le cas. Une série d'articles relativement récents fait état des observations de la Chambre régionale des comptes qui confirment ce que nous dénonçons depuis des années. Donc pas de bla bla mais bien des éléments objectifs que vous trouverez sur le blog en consultant ses archives ... afin d'éclairer votre vote.

Franck 29/09/2019 13:36

Oui,,il est grand temp de defaire cet elu,qui a mis sous cloche la commune pour des profits d'interet personnel!!!!!un nouveau mistral,va l'emporter!!!!
Et saint cyprien se renaitra de ce coup de vent!!!!

anonyme 21/09/2019 07:16

10 sur 10 pour cet universitaire ! Il a tout compris de votre livre et va à l'essentiel. Sans vertu et sans éducation, la démocratie n'est qu'une aspiration, un principe, une coquille plus ou moins vide, au profit de quelques "intrépides" qui l'utilisent à leurs propres fins.Reste à espérer qu'au niveau local au moins la population verra clair et imposera ses exigences... démocratiquement !.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html