Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 16:10
Elections municipales de Saint-Cyprien : « une position claire » - Isabelle Jouandet

Elections municipales de Saint-Cyprien : « une position claire » - Isabelle Jouandet

 

Pourquoi écrire encore ces lignes, alors que j’ai déjà tant écrit ? Je pensais pourtant mettre un terme à mon implication locale après la parution de mon livre-témoignage, La mort en sourdine.  Mais les menaces anonymes reçues, et les trahisons de ceux en qui j’avais placé un temps ma confiance, ont eu pour effet de raviver mes exigences pour la ville, sans la moindre prétention électorale pour moi-même. Je vais donc satisfaire aux nombreuses interrogations sur ma non-candidature à l’élection et donner mon appréciation des listes en présence. Je reste ainsi dans le strict rôle d’alerte que j’ai choisi d’assumer pour aider au rétablissement des valeurs et principes républicains mis à mal dans notre commune. Car, oui, Saint-Cyprien m’apparaît comme un lieu de concentration de dérives et de violences à éradiquer. Et à mon sens, seuls des élus intègres et déterminés pourront y parvenir. Bien sûr, jouer les Cassandre dérange et me vaudra de profondes inimitiés. Mais peu m’importe, car j’ai suffisamment souffert pour cette ville pour estimer aujourd’hui que j’ai le devoir et le droit d’en parler.

Je veux d’abord dire que j’ai accompagné Jean durant sa carrière et tout autant pendant les sept années de son engagement municipal à Saint-Cyprien. Depuis sa disparition, j’ai poursuivi avec nos amis de Mosaïque/Cap Espoir cette action de moralisation de la vie publique. Pour avoir côtoyé, aux côtés de mon mari et dans le cadre de mon métier, des politiciens de tous niveaux, hommes et femmes d’origines sociale, culturelle, politique (très) diverses, pour avoir si souvent été confrontée aux  trahisons des « amis » et des idées, j’ai acquis la conviction que la valeur propre de l’homme, sa valeur intrinsèque, est le gage principal d’un bon gouvernant. Cette certitude, que nous partagions avec Jean, s’est bien entendu vérifiée tout au long de mes dix années d’observation locale.

A la veille de ces nouvelles élections municipales, un  changement est donc bien nécessaire à la tête de la ville.

C’est une certitude ! Mais changer pour qui ?

L’option Mosaïque : en notre bien humble combat Cyprianais, nous pouvions espérer moraliser la politique locale. Une liste Mosaïque, déjà présente en 2014, pouvait s’envisager à nouveau mais sans doute avons-nous mis la barre trop haut et nous avons dû constater l’échec de notre appel à l’union citoyenne pour ce modeste objectif… Très vite il nous est apparu en effet que le jeu des ambitions personnelles et des stratégies politiciennes allait dénaturer la transparence de notre vocation première qui reste l’information sans complaisance des Cyprianais. Nous n’allions pas ressembler à ce(ux) que nous voulions éliminer !

 

Restent donc 3 listes en présence : la liste du maire sortant, une liste dite « Nouvelle Voie » et la liste « Rassembler pour Saint-Cyprien ».

 

Je passe très vite sur la liste du maire sortant : de toute évidence, Thierry Del Poso, candidat à sa réélection, ne satisfait en rien à ces exigences de renouvellement qualitatif, ni au plan du respect de la démocratie et de la loi, ni au plan de l’efficacité de gestion. L’énormité des mensonges proférés par le maire candidat ne peut tromper les électeurs qui prennent la peine de s’informer. La ville souffre de ses errements et leurs conséquences sont lourdes sur les finances communales, sur la préservation de notre patrimoine, sur la protection environnementale… Le bien vivre ensemble a déserté la ville, la violence sociale et démocratique s’y est banalisée. Je ne sais que trop où cette banalisation peut mener puisque Jean a été victime d’un coup que lui a asséné ce maire de 30 ans son cadet ; une brutalité infligée dans une quasi indifférence générale ! Une réponse définitive à ce que le maire et ses partisans font toujours mine de considérer comme de « l’acharnement » judiciaire alors qu’il s’agissait en réalité de faire barrage aux dérives de ces cumulards de pouvoirs et d’indemnités, avec la seule arme républicaine restante, la Justice. Leur réélection ne ferait que conforter leurs déviances morales et gestionnaires. Car, même remaniée, cette équipe sait parfaitement qu’elle s’engage derrière un homme dont les actes restent à être qualifiés par la justice qui en est saisie.

La liste « Nouvelle Voie » : le trio de tête a fréquenté un temps Cap Espoir/Mosaïque. Je ne peux que regretter les tiraillements, voire les coups bas et trahisons de ces trois fondateurs alors même qu’ils faisaient encore partie de notre équipe ; nous y avons rencontré le mensonge, la manipulation, le parasitage de l’action des autres, la dénonciation par blog « anonyme » (le fameux mouton noir) ou pages Facebook sous censure… bref, « une Nouvelle Voie » conforme aux pratiques locales, et qui ne permettrait pas de redonner à Saint-Cyprien ce souffle nouveau dont la ville a besoin pour sortir enfin des années sombres. Il est entre autres une de leurs attitudes qui m’est particulièrement insupportable et qui signe parfaitement l’indécent relâchement moral que je combats ; c’est la récupération abusive du nom de Jean Jouandet. Et n’oublions pas : qui a trahi, trahira de nouveau … Prenons date : une dialectique est déjà prête pour un prochain ralliement d’opportunité. Le classique et hypocrite rassemblement républicain !

 

En effet, reste la troisième liste, « Rassembler pour Saint-Cyprien » soutenue par le RN. Soyons clair : je n'adhère pas au credo du Rassemblement National, ni à son programme de repli économique, ni à ses "préférences" sociales ou sécuritaires contraires à ma conception humaniste de la société et de la République françaises. Mais Jean Jouandet avait prévenu : « les irrégularités criantes font monter les colères lorsqu’elles ne sont pas traitées ». Le RN est porteur de ces colères et il peut être par défaut le refuge de citoyens de tous bords qui veulent crier leur indignation. Après tout, le RN n’est pas un parti interdit. Et surtout, une grande partie de ses membres ou sympathisants sont tout aussi républicains que peuvent l’être les Del Poso et consorts.

J’ai déjà dit que la valeur intrinsèque de l’homme est le gage principal d’un bon gouvernant. La liste « Rassembler pour Saint-Cyprien » est conduite par Ange GARCIA. L’honnêteté veut que je dise donc publiquement la loyauté de cet homme aux actions de Cap Espoir Démocratie dont il est resté membre. Son choix d’adhérer au RN a eu le mérite d’être clairement explicité et assumé. Après tant d’années, je connais suffisamment l’homme pour savoir qu’il ne porte pas en lui les objectifs délétères des idéologies d’extrême-droite. Je sais aussi que la liste « Rassembler pour Saint-Cyprien » réunit une très large majorité de citoyens non encartés, pas toujours sympathisants d’ailleurs, mais déterminés, comme lui, à mettre fin aux pratiques des Del Poso et de leurs semblables. Car les indignations sont légitimes « lorsqu’elles ne sont pas traitées », ce que nous n’avons eu de cesse de dénoncer.

 

Alors oui, pour ma part - et je parle ici en mon seul nom -, pour cette élection municipale je miserai sur la probité de l’homme de tête. J’attends de lui qu’il satisfasse aux seules exigences d’intérêt général pour la ville de Saint-Cyprien. La règle démocratique peut lui donner les moyens de rompre avec un système politique local dévoyé et c’est bien là l’urgence. C’est donc là que se situera sa responsabilité première.    

Car, pour l’heure, c’est bien ce système local qui piétine, lui, les valeurs de notre République.

IJ

Partager cet article

Repost0

commentaires

IJ 03/03/2020 19:04

En réponse aux commentaires laissés sur les réseaux sociaux
Ma prise de position est sous-tendue par quelques constats essentiels :
1/ en dépit des nombreuses alertes de mon mari aux autorités de contrôle et de justice, rien n’a bougé et Thierry Del Poso persiste dans les illégalités avec toutes les conséquences préjudiciables pour la ville.
2/ ce 1er constat a déjà amené mon mari pendant des années à dénoncer sans être entendu les conséquences politiques de ce laisser faire généralisé avec la progression du RN dans notre ville. Laisser faire accompagné de la complaisance de tous les partis politiques, de droite comme de gauche.
3/A présent nous y sommes, le RN nourri des indignations citoyennes est très présent à St Cyprien
4/ Le RN à Saint-Cyprien est éclaté : nous avons une mouvance dure et représentative de l’ancien Front national dans le cercle proche de TDP ; nous retrouvons quelques membres du Rassemblement National auprès de la Nouvelle Voie ; et enfin la branche « officielle » du Rassemblement National qui est rassemblée autour d’Ange Garcia.
5/ Sur la tête de liste Ange Garcia : ancien de la liste Mosaïque et toujours membre de Cap Espoir, AG a toujours partagé les mêmes indignations que les nôtres. Il a fait un choix personnel mais il est resté fidèle aux valeurs que nous défendons il s’est a toujours montré loyal à notre égard. Des rumeurs ont pu circuler à son sujet mais sans jamais d’élément concret pour les fonder.
6/ L’urgence pour la ville : le Système Del Poso conduit la ville à la ruine morale, financière, patrimoniale etc …
7/ Inéligibilité à terme de Thierry Del Poso et contournement à la « Balkany » :
La procédure en cours C/ TDP sur les violences aggravées commises à l’encontre de mon mari donnera lieu à une décision judicaire. Non par rancœur, mais bien par besoin de vérité et de justice, je suis déterminée à aller au bout de cette procédure. J’ai demandé en ma qualité de partie civile que soient appliquées les peines prévues pour des violences aggravées et une peine d’inéligibilité. Quand bien même le procès en jugerait ainsi, TDP a anticipé sa continuité en plaçant sa femme sur sa liste.
Alors oui il y a une réelle urgence à ce que les électeurs se donnent les moyens de tourner enfin une page pour sortir la ville de cette main mise des clans –Del Poso, NV – et Ange Garcia dont le parcours est moins celui d’un politique que d’un citoyen engagé me paraît être le seul candidat en mesure d’effectuer ce renouvellement pour la ville. Le fait que sa liste ne compte que 4 membres du RN traduit cette « spécificité locale ». Le vote blanc ou l’abstention ne feront que permettre la continuité de ce système de gouvernance locale dévoyé.

p 03/03/2020 06:24

Sans possibilité Mosaïque, je choisis la troisième option face à T. Del Poso qui a annoncé il me semble, au cours d'un CM que tant qu'il sera maire, il n'y aura pas de démocratie à St Cyprien.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html