Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 10:07

       Ouf ! le paradis est de retour à Saint-Cyprien ...

                         dans l'ex camping municipal mal vendu à M. Ambroise.

 

Soleil de la Méditerranée, c'était la dernière et chaleureuse étape annoncée dans la visite guidée que nous vous avions proposée dès le 1er août et renouvelée le 14. Mais il faut avouer que nous ne l'espérions pas aussi prestigieuse ("prestigieux" ... c'est écrit dans le journal !) qu'elle le fut mardi soir par la magie de M6 dans son émission "zone interdite" (c'est du Freud révélateur).

 

Et cela par la grâce des journalistes chers au directeur de cabinet du maire. Il suffit de lire les commentaires inspirés dans l'Indépendant du 20 août 2015 pour comprendre et apprécier: "la mairie a été séduite et émue"  ... sans doute se voit-elle par cette pub faite à la famille Ambroise bien récompensée du cadeau de plus de 500 000 euros qu'elle lui a consenti lors de la vente de ce camping.

 

Ayant personnellement préféré à ce spectacle la lecture d'un vieux Frédéric Dard "y a-t-il un français dans la boîte à gants?", je me fie pour l'apprécier aux commentaires divers et contradictoires reçus. Dans le souci de ne pas amalgamer la gestion communale et la promotion d'une entreprise privée, je me serais abstenu de publier ceux ironiques ou acerbes sur l'évènement si ce lyrisme médiatique et surtout l'implication indécente de la commune ne justifiaient que l'information soit rééquilibrée.

 

Il est désormais clair, vu ses annonces sur Ouillade, publications sur facebook ou déclarations à la presse, que M. Dufraisse, directeur de cabinet du maire, a été (indument)  porteur - avec ses amis de la com. - de cette opération publicitaire. Il est plus qu'inconvenant - inadmissible, fautif - qu'il ose déclarer à  l'Indépendant:  "nous avons décidé de leur offrir (à un couple filmé dans l'émission) une semaine gratuite au Soleil de la méditerranée, en accord avec le maire".

 

Ainsi c'est M. Dufraisse qui décide - à la première personne du pluriel de majesté "NOUS" - puis il prend pour la forme l'accord du maire. C'est M. Dufraisse, GO de la festivité, qui engage les finances communales dès le 20 août et qui l'annonce dans la presse ... sans évidemment l'accord préalable du Conseil municipal, seul compétent pour en décider, et pire alors qu'aucun intérêt communal ne peut justifier ce cadeau fait à des touristes et bénéficiant à une entreprise privée.

 

Bien entendu, la troupe moutonnière de la majorité laissera faire sans ouvrir la bouche, ni lever le doigt et bien entendu le contrôle de légalité laissera faire en souriant. Et le contribuable paiera une semaine de vacances à un couple lambda parce qu'il est venu déguster sur le port une assiette de fruits de mer le soir de son anniversaire de mariage et parce que ça fait mousser le dir. cab.: c'est ça la démocratie, c'est ça la gestion à Saint-Cyprien ... de la mousse prestigieuse

 

Je publie donc ci-dessous une note (des plus pertinentes) qui m'a été adressée dès hier par un cyprianais indigné et auquel pour lui éviter des représailles municipales je donnerai le pseudo symbolique de Del Bosco. Je souligne ses deux remarques finales qui résument parfaitement l'affaire : 

 

   Tout y était

           Sauf les conditions d’achat du camping, bien sûr

 

    Tout y était

           sauf…Saint-Cyprien ! Un comble.

 

Suivent quelques commentaires faits à chaud sur les réseaux sociaux et transmis par d'autres amis.

 

Je conseille aussi à ceux que l'histoire du camping intéresse de consulter la rubrique "Al FOURTY" accessible en cliquant juste en face dans la colonne de droite. Ils sauront tout sur la vente (le cadeau de 500 000 euros à M. Ambroise, l'annulation par la Cour), le cadeau de la licence de débit de boissons, l'expulsion illégale de mobil-home qui a valu une condamnation à M. Ambroise etc etc

 

Jean Jouandet

 

 

___________________________________________

Commentaire transmis le 19 août par "Del Bosco" sous le titre "Le Festin de Serge et de Maryse"

 

…Voilà donc un « reportage-publi-information » tout ce qu’il y a de convenu, à la gloire des Ambroise et de leur débrouillardise pour ne pas dire de leur roublardise. Signe des temps : il ne troublera pas grand monde.

 

Tout y était :

 

- les violons pour leurs débuts difficiles ; ils ont commencé « petits » et modestes ; ils offrent leur réussite à l’admiration des foules par media complaisants interposés. Ils offrent à prix fort le rêve cyprianais, à leur image.

 

- la fibre éducative pour transmettre le patrimoine à leurs enfants dans les meilleures conditions, avec leçon pour leurs premiers pas dans l’art du management d’équipes; ces grands garçons, au demeurant, sans doute, initialement sympathiques, apprennent ainsi l’art de ne pas le rester en singeant la dureté du chef sans avoir pour objectif et excuse ( ?) la nécessité d’une réussite dont ils ont déjà hérité.

 

- la fibre sociale avec l’épisode de la femme de ménage polonaise ; reconnaissance éternelle aux Ambroise pour cette miraculée de l’immigration clandestine, trop heureuse de perdre des kilos superflus au service frénétique du bien-être estival européen.  

 

- la retenue « grand seigneur » dans l’appétit aux gains (devant caméras, ils ne font pas payer le surplus de 100 euros/semaine au couple dérangé par le bruit des soirées et contraint à déménager de leur mobil home).

 

- l’étalage du pouvoir de l’argent.(sur un simple coup de fil, un électricien, quitte le nord de la France pour reprendre un service actif de pizzaïolo dès sa descente d’avion, au camping de la Méditerranée). Certains se sont essayés à transformer l’eau en vin ; Ambroise fait mieux : d’un branché au courant, il fait un toqué courtisé…

 

- l’orgueil déguisé en modestie face à une réussite financière spectaculaire (« oui, la saison est bonne » concède-t-on pour dire « oui, on explose tous les compteurs ! » grâce notamment à un bar de grande fréquentation (coût de la licence : cadeau de la commune).

 

- un espace de 12 hectares soigneusement aménagé pour n’avoir pas à se déplacer et avoir tout sur place. Du maillot de bain aux souvenirs en passant par les boissons, les repas, provisions de bouche et animations. Vacances tout compris, clefs en mains. Pourquoi pas, hélas… Mais nos commerçants à l’année ? (Le couple avec enfants est sorti 1 seule fois du périmètre pour aller consommer à l’extérieur, une assiette de fruits de mer…Ils ont certainement quitté ce même périmètre avec le petit train pour aller admirer la patrouille de France et  les feux d’artifice, animations gratuites pour Ambroise sinon pour les contribuables locaux….Revenus au camping, le bar dont nous avons payé la licence les attendait)

 

Tout y était

Sauf les conditions d’achat du camping, bien sûr

 

Tout y était

sauf…Saint-Cyprien ! Un comble.

 

40 000 personnes passent donc chaque année par le camping de la Méditerranée. Une « ville dans la ville ».  Chacun peut penser ce qu’il veut de ce type de vacances. Là n’est pas le problème même si ce type de « publicité » éloigne d’autres types de clientèles peu portées sur les plaisirs de groupes, les bains de mousse, les sempiternelles soirées de sosies et les animations avec blagues à 4 sous. Par contre, la plus-value pour la ville de ce type d’équipement sur le plan économique serait intéressante à vérifier et quantifier ! Ce n’est pas du tout la préoccupation de la municipalité. Les campeurs envolés, le bar, le restaurant et autres stands de ventes  fermés, les contribuables locaux resteront avec leurs commerçants, trop heureux, en fin de saison, d’avoir pu récupérer quelques miettes du « Festin de Serge et de Maryse. »

 

Beaucoup ont voté pour cette politique, non ?

_____________________________________________

 

 

 

 

·  Merci @WendyBouchard pour cette belle soirée dans le monde merveilleux des beaufs. On a bien ri #ZoneInterdite

 

  • Très sympas ces inédits de l'été de #ZoneInterdite ! On se marre bien ensemble
  • Ah soirée dans un Resto fruits de mer pour l'anniversaire de mariage ! J'en connais un qui va manger de la moule ! #ZoneInterdite
  • Cacahuète se met sur son 31, ce soir il devient M&M's #ZoneInterdite #Cacahuete
  • Je vous demande à tous de respecter une minute de silence en mémoire de la langue française massacrée dans #ZoneInterdite ce soir.
  • 22:20 : On fait la connaissance de Pilu 22:23 : Pot de départ de Pilu #ZoneInterdite
  • Je crois qu'on vient d'assister au licenciement le plus surréaliste de la planète. #ZoneInterdite
  • Aquagym Pétanque "Ils croivent" Surnoms ridicules Sosie de Johnny... C'est bon, #ZoneInterdite a respecté le cahier des charges.
  • "Vu que c'est filmé par M6, on va pas vous augmenter le prix du mobil-home" #Traduction #ZoneInterdite
  • Laetitia n'a pas bien dormi... C'est vrai qu'on dort mal après une partie de Uno endiablée... #Uno #ZoneInterdite
  • "Pour nos 10 ans de mariage, ça te dis une petite crêperie pas trop chère ?" #ZoneInterdite
  • Quand je vois que des gens fêtes leur 10 ans de mariage au camping, je suis ravie d'avoir divorcé. #ZoneInterdite
  • "Ils croivent que ils savent tout" Le patron est donc une quiche en grammaire !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

charlatanisme 21/08/2015 19:41

M6 nous a produit un pur exemple de charlatanisme médiatique. Beaucoup de mousse pour gruger le gogo !

Camping sanctus. 21/08/2015 11:18

A Saint-Cyprien, on ne se contente pas de remettre l’église au centre du village ; on expérimente aussi ! Le sabre découpe la pizza et on marie la mousse et le goupillon.

jelico 20/08/2015 23:55

je pense que la mairie de st cyp est touchée par le syndrome de peter
https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter

Journaleux 20/08/2015 22:38

Début d'émission ... le couple Ambroise travaille dur dans leur 1er petit camping du Nord puis 2eme camping toujours dans le nord et enfin le sud mais le journaliste oublie d'évoquer l'étape Barcarès ... Pourquoi ?

ville pirate 20/08/2015 20:20

je vient d apprendre que certains commerçants avait un mobil home sur le terrain du soleil et il louait leur appartement il n y a pas de petit profit

Vulgaire 20/08/2015 18:23

Cacahuète, l’électricien-pizzaïolo pour lequel Serge a quasiment affrété un avion, est également un homme jeune qui veut s’amuser. Il sort donc, apprend-on, avec une animatrice du complexe touristique et se permet des soirées sur Argelès, en compagnie galante mais après le service (on s’en serait douté). Pourquoi Argelès ? Pour se changer les idées et « prendre l’air » (sic); une autre boîte, mais tout autant de monde. Soit).

Question à Boris, fils de Serge et de Maryse, qui apparemment a la tête près du bonnet et a été intronisé responsable du restaurant : « vous le laissez sortir jusqu’au petit matin ? Ne craignez-vous pas que la fatigue ne le rende moins performant ?

Réponse magnanime: « Il fait ce qu’il veut. » puis réponse de chef, à la papa : « Mais demain, s’ils arrivent la gueule dans le cul, je vais leur tomber dessus ! ».

Souhaitons qu’il ne s’agisse là que d’une image…

Comme le dit Serge, « ils » pensent que c’est un camping de luxe. Il faut leur donner le maximum de luxe ».

renversant 20/08/2015 18:20

Je suis stupéfait que Dufraisse and co ait eu le culot d’offrir (au nom des Cyprianais !?) une semaine de « camping Soleil de la Méditerranée » au couple amateur de fruits de mer. Si quelqu’un devait les remercier de cette manière, c’est bien le patron du camping pour la qualité des services rendus : ils ont apporté la touche misérabiliste qui, normalement, fait pleurer Margot dans sa chaumière. Revers de la médaille, cependant : tandis que Margot s’apitoyait sur le cas de cette famille méritante et raisonnable (quelques fruits de mer pour un anniversaire de mariage, c’est poignant mais raisonnable !...) les locaux qui suivent l’actualité municipale développaient une dent contre les tenanciers de cette gigantesque et cynique machine à sous : 4 millions d’euros de chiffre d’affaire ! Une fois tout payé, y compris les 750 000 euros de remboursement de prêts divers, il resterait à cette famille 600 000 euros de bénéfice net/an. Nous sommes loin des 300 euros de dépassement que se sont permis en 15 jours les amateurs de crustacés. (Merci de corriger ces chiffres si nécessaire.) Nous sommes loin aussi du rendement du Fourty, tel qu’ annoncé par le maire avant la vente : 100 000 euros max/an).

Je persiste donc à dire ma stupéfaction face à l’initiative du directeur de cabinet, même couvert par son chef, de faire payer à la commune, et on ne sait à quel titre, une somme qui, bien que dérisoire( ?), aurait dû être prélevée, avec l’accord des intéressés, avec panache et…sans risques de déséquilibre budgétaire, sur le « festin de Serge et de Maryse » dont parle votre article.

stcyp 20/08/2015 13:32

d'habitude je regarde Zone interdite, là, comme le camping n'est pas en conformité avec la justice, je me suis abstenue...

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html