Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 16:48

 

 

 

 

Dans son interview de départ, en forme de bilan satisfait, la préfète interrogée sur son goût pour l'administration ambulatoire répond plaisamment que ces "visites" sur le terrain lui ont permis de collecter des dossiers que les élus ou citoyens timorés n'auraient pas osé venir lui soumettre en préfecture.

 

 

Exeat, la Préfète foraine.

 

L'explication est fière ... mais plutôt décalée par rapport à la réalité socio-politique de 2016 où, sous les effets conjugués du temps, de la décentralisation et des usages, la stature préfectorale a quelque peu perdu de sa majesté intimidante.

 

Le propos apparaît même cocasse quand on le confronte à l'échange épistolaire datant de 2014 - voir ci-dessous - où Madame la Préfète suite à la demande d'audience des élus municipaux du groupe Mosaïque répondait que son emploi du temps - était-ce la programmation de son tourisme administratif? - ne lui laissait pas le loisir de nous recevoir c'est-à-dire de prendre connaissance des dossiers litigieux de la commune de Saint-Cyprien que nous voulions lui soumettre.

...............................................................................................................

...............................................................................................................

............................................................................................................

............................................................................................................

Exeat, la Préfète foraine.

N'étant pas du genre craintifs ni résignés, nous avons persévéré dans nos signalements de faits et de pratiques problématiques. Aucun des déplacements de Madame Chevalier à Saint-Cyprien (3 ou 4, tous ponctuels, comme incidents et dépourvus du caractère solennel de la "visite" communale par Préfet en mairie et en grande pompe) ne l'a incitée à s'enquérir précisément de ces affaires signalées. Pas plus que dans la vingtaine de mois passés à sillonner le département elle n'a su retrouver une trentaine de minutes pour recevoir les élus minoritaires de Saint-Cyprien, rompant ainsi avec ce qui, ailleurs et pour d'autres, relève de la pratique républicaine courante et de la déontologie du métier.

 

Elle n'a pas davantage eu le temps de conclure l'instruction de ces dossiers tels que, entre autres, l'étrange marché du gymnase fantôme ou la vente du camping Al Fourty, cependant annulée par la Cour administrative d'appel en décembre 2014, ou la mise en état de constructibilité des 10 ha inondables appartenant à la Lodef, nonobstant les interdictions du plan de gestion des risques d'inondation (PGRI). Elle lègue sans doute ces lourds dossiers à son successeur.

 

Avant de quitter Perpignan, elle aura au moins pu prendre connaissance des deux jugements du Tribunal administratif du 3 mai 2016 qui annulent les délibérations du conseil municipal de Saint-Cyprien accordant la protection fonctionnelle au maire. Ce sont deux des dossiers que nous lui aurions exposés si elle nous avait reçus. Peut-être aurait-elle pu alors faire rapporter ces délibérations illégales ou engager elle-même les procédures contentieuses qui sont de sa responsabilité.

 

Cela lui aurait permis en tout cas de ne pas laisser le cachet officiel de la Préfecture valider une délibération qui est un faux en écriture publique relevant du pénal.

 

Distraite là de son métier de sentinelle de la légalité (que lui confère l'article 72 de la Constitution) par son itinérance administrative - on ne saurait imaginer d'autres raisons - la 1ère préfète de ce département est passée à côté d'une opportunité facile (et normale) de corriger un peu la réputation de passoire préfectorale émise dans le rapport du Sénat de 2012 sur le contrôle de légalité. Dommage!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

ALINE 08/05/2016 11:09

Les centres commerciaux ont bien compris que les parkings gratuits plaisaient à la clientèle. Si la municipalité les rend payants, les commerçants vivront de l'air du temps!

ALINE 08/05/2016 11:06

Si les parkings deviennent payant, je n'achèterai plus rien ou ils seront!

Blanche 07/05/2016 11:37

La confrèrie, c'est connu handicape la vue, modifie radicalement le discernement et classe les adeptes dans une irréalité surréaliste.
Ils n'ont rien vu, les quatre derniers Préfets.
Pourtant les réseaux sociaux bruissent sur les scandales des Magistrats écartés des services par le Conseil Supérieur de la Magistrature.
Ils s'en sont mis plein les fouilles.

Aveugle 06/05/2016 19:58

Pas courageuse la Préfète, elle a préféré les petits fours et amuse gueules divers;
Que dire de cette succession de Préfets oublieux de la chose publique et aux ordres des Ouvriers de la truelle.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html