Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 06:00

Nouvelle illustration de cet adage municipal avec le reprofilage de Sud-Roussillon. Par arrêté en date du 27 décembre 2012, le Préfet des Pyrénées-Orientales a autorisé l’adhésion de trois nouvelles communes (Theza, Montescot et Corneilla del Vercol) à notre communauté de communes Sud-Roussillon. Cette extension prend effet au 1er janvier 2013.

 

Le 9 janvier 2013, le conseil de communauté de Sud-Roussillon a décidé de la recomposition du nouveau conseil communautaire. Le conseil municipal de Saint-Cyprien avait de même été appelé le 18 décembre 2012 à se prononcer sur la répartition des sièges entre les 6 communes. Dans les deux cas la proposition fait référence à l’article 4 des statuts de Sud-Roussillon stipulant que « les communes adhérentes sont représentées au Conseil au pro rata de leur population … ». Et dans les deux cas, on n’en tient aucun compte puisque le nombre de délégués attribué à chaque commune n’est nullement proportionnel à la population

 

Le tableau ci-dessous montre le décalage important entre les pourcentages de population et la répartition des sièges :

                                      population                          sièges

                                                          %                      attribués             %

Saint-Cyprien             10696     51.30                 20                   38.46

Alénya                               2951      14.15                       13                   25.00

Latour bas Elne                  2149      10.31                        8                   15.38

Corneilla del vercol            1984       9.52                        4                     7.69

Montescot                          1651        7.92                        4                     7.69

Theza                                1420        6.81                        3                     5.77

 

total                                  20851       100                        52                    100 

 

Dans cette répartition, deux des communes anciennes sont fortement surévaluées (Alénya et Latour-Bas-Elne) et les trois communes entrantes très nettement sous-estimées par rapport aux deux précédentes. Il est inéquitable autant que contraire au critère retenu que ces 3 nouvelles adhérentes qui totalisent 5 055 habitants n’aient que 11 délégués alors que Alénya et Latour-bas-Elne peuplées de 5 100 habitants en ont 21.

 

Mais le déséquilibre majeur, est celui qui pénalise fortement Saint-Cyprien : 51 % de la population, 38 % des sièges. Dans l’ancienne structure, Saint-Cyprien avec 20 sièges sur 41 (maximum autorisé) avait 49 % des voix. En 2013, selon cette délibération (proposée, c’est uncomble, par le maire de Saint-Cyprien) elle tomberait à 38 % tout en gardant plus de la moitié de la population. Répartition, anormalement disproportionnée, et d’autant plus inacceptable qu’elle affecte la commune (surendettée) appelée à contribuer financièrement de façon très majoritaire au budget de Sud-Roussillon.

 

Il est clair que l’extension de Sud-Roussillon a un avantage personnel pour le maire-Président (celui de majorer les indemnités en franchissant le seuil de 20 000 habitants : Cf. article précédent) mais elle est gravement préjudiciable à sa commune, Saint-Cyprien, dont le poids politique serait ainsi compromis et sans rapport avec sa charge financière

 

La délibération n’indique pas si la représentante de l’opposition « légitime » a voté pour cette répartition préjudiciable aux intérêts de la commune et souscrit à ces deux délibérations du 9 janvier qui font qu’à Sud-Roussillon 2013 « le maire gagne et la commune perd ». Qui ne dit mot consent

 

Le Tribunal administratif que nous avons saisi de cette incongruité l’examinera en urgence le 20 février prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

18ème recours gagné? 09/02/2013 18:50


Le caractère "urgent" de cette affaire qualifié par le TA justifie t-il que l'issue puisse être une fois de plus une leçon de vie pour TDP ?


La ville gagnera le jour où elle "perdra" son maire.

vivement demain 09/02/2013 11:30


Ce qui est insupportable, c'est la présence à la tête de la communauté de communes, de 1 président et 15
vice-présidents ! Et cela, sans justification fonctionnelle. Une véritable armée mexicaine !


Ce qui est insupportable, c’est le niveau de leurs indemnités dont nous sommes priés de croire qu’elles
sont légales et méritées. Bien sûr !


Ce qui est insupportable, c’est l’habillage « idéologique » de ce regroupement de communes qui
tente hypocritement de trouver un sens a posteriori à un attelage de carpes et de lapins… pour que vive mieux notre territoire. On les croit !


Ce qui est insupportable, c’est la sous représentativité de notre commune et sa lourde participation au pot
commun alors qu’elle aurait bien besoin de mobiliser à son profit la totalité de ses ressources pour se libérer au plus vite de sa dette colossale. Au nom de la solidarité, valeur fondatrice des
regroupements communaux, les autres communes sont-elles prêtes à nous y aider ?


Ce qui est insupportable, c’est de faire semblant de croire que ce fonctionnement-là est un fonctionnement
démocratique, c’est-à-dire du peuple pour le peuple. Dans la réalité, le « peuple » en question est soigneusement préservé de tous tourments et tenu dans l’ignorance des décisions de
coulisses. Seul le « peuple bien élu » porte le poids (et les bienfaits) des « choix courageux » qui préparent les lendemains qui chantent…


Ce qui est insupportable, c’est le silence de l’opposition siégeante dans cette communauté. A quoi
sert-elle ?


Ce qui est insupportable, c’est qu’on nous prend pour des c...


 


 

pugnace 09/02/2013 12:29



qui chantent faux et déchanteront vite



cftc 08/02/2013 19:22


Extrait des questions de M. BOTELLA et des réponses, de M.
HUMPAGE, suite à la dernière réunion du délégué du personnel du 28 janvier 2013.


http://c.f.t.c-saint-cyprien.over-blog.com/


 


bon week-end à tous

Vivement demain 08/02/2013 17:22


 Le principe de "solidarité dans le développement" qui fonde l'existence des communautés de communes ne saurait se satisfaire du chauvinisme communal. Pour éviter ce travers,
des règles de fonctionnement et de représentativité ont été édictées qui balisent les "arrangements à l'amiable"; et les citoyens, comptant sur leurs représentants élus, majoritaires et non
majoritaires, sont en droit de penser que toutes les décisions relèvent de l'intérêt général et du souci de leur bien-être (!) et non de tractations étrangères à leurs propres
intérêts(indemnités, luttes de pouvoir, ambitions extérieures à la communauté...) Il serait extrêmement  intéressant d'avoir sur ce point précis l'avis autorisé(?)des
différents maires des communes composant Sud Roussillon élargi. Ayant posé une question en ce sens (mais je ne dirai pas à qui pour permettre à l'intéressé de se reprendre), il m'a été
répondu que chaque maire s'occupait de sa commune pour tirer le maximum d'avantages  sans s'occuper ou se mêler des autres. Quand on connait la générosité dépensière et
désinvolte du Président, on ne saurait mieux nous faire trembler!

générosité bien ordonnée 08/02/2013 16:19


 On cherche effectivement le véritable sens politique de ce reprofilage de Sud Roussillon.  Tout au plus une tactique accueillie comme telle par les communes rentrantes qui ont dû
voir là une aubaine sans risque pour gagner du temps jusqu'à ce que leur horizon personnel se dégage. Les deux autres communes "historiques" n'y sont pas perdantes comme vous le
démontrez. Leur sur-représentativité (qui résulte d'un statu-quo les concernant) a dû être la condition exigée pour leur ralliement à ce reprofilage.  Si nous ajoutons les
avantages en espèces sonnantes et trébuchantes que cette opération a entraînés, nous avons là une décision qui finalement a subitement pris du sens pour chacun des vice-présidents concernés.
Cette disposition avantageuse est-elle la cerise sur le gâteau ou représente-t-elle le gâteau lui-même? Seul le Président pourrait nous renseigner s'il n'était lui-même
l'heureux bénéficiaire de la générosité qu'il ordonne.

CUMULS DES MANDATS 08/02/2013 13:30


En cumulant les mandats on devient accro


Voir le classement du TOP 10


http://app1302.askmedia.fr/

Le Maire vous parle 08/02/2013 11:36


ARGUS DES COMMUNES


http://www.contribuables.org/argus-des-communes/

Bouche cousue 08/02/2013 11:34


Encore un pacte perdant pour St Cyp. Les décisions vont toujours dans le même sens : On vends moins cher et on achète plus cher.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html