Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 06:00

Ce fut d'abord étrange : cette annonce d'un constat d'huissier certifiant que lors d'un conseil municipal (celui du 12 juin auquel cet huissier n'était évidemment pas présent) quelqu'un s'est demandé si le maire quittait la séance pour aller sniffer 


 

Cela devint cocasse avec la décision de l'adjoint aux finances, M. Andrault, de payer 400 euros à cet huissier pour faire "une sommation à déguerpir" (Cf article précédent : "quand on vous dit qu'en cette mairie ils écrivent et signent n'importe quoi")


 

Maintenant ça devient clownesque (mais on sait que certains clowns sont dangereux). L'adjoint a dû se faire remonter les bretelles, il a rectifié sa décision : le 15 octobre il en a signé une nouvelle modifiant l'article 1 de la précédente qu'il a qualifié pudiquement "d'erreur matérielle". Le malheur c'est qu'il ne suffit pas de corriger sa bêtise "matérielle" ... si (volontairement ou pas) on renouvelle la même faute de droit.

 

 

Car c'est encore l'adjoint aux finances qui a signé cette décision pour laquelle il n'a pas compétence. Il est expressément écrit dans le visa de sa décision qu'il s'agit d'une compétence déléguée par le conseil municipal au maire et que celui-ci ne peut la subdéléguer qu'à sa dévouée 1ère adjointe Mme Pineau.

 

M. Andrault croit corriger le gros pataqués qui fait désordre, mais lui, le maire et tous ceux qui l'entourent replongent dans l'irrégularité. Il faut qu'ils relisent attentivement les textes et ... nos articles, notamment  Mais qui décide pour la commune ? - 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by pugnace
commenter cet article

commentaires

balayeur 09/11/2014 12:59


il  y a bien longtemps que le coup de balai aurait du ramasser tout ceci.

Il 09/11/2014 11:25


Les anti-démocrates doivent déguerpir, il ne va pas rester grande assemblée.

histoired'eau 08/11/2014 19:05


La "sommation à déguerpir" est davantage un lapsus qu'une erreur matérielle. Le fait de substituer un mot par
un autre se produit dans un état de vigilance moindre: le moment propice pour verbaliser la pulsion refoulée dirait Freud...M. Andrault dont l'état de vigilance n'est pas constant s'est pris les
pieds dans le tapis. Il aimerait par dessus tout que Jean Jouandet déguerpisse; c'est ce qu'il a dit  mais ce n'est pas cela qu'il a voulu dire.  Rions-en ! De même, certains
ont entendu le verbe "sniffer" là où il fallait comprendre "pisser". Pulsion ou simple envie refoulée au cours d'un interminable conseil? Ce n’est qu’une affaire d’eau. La chasse une fois tirée,
nous pouvons en rire tout autant.

Berlure 08/11/2014 11:10


Leçon de Démocratie Républicaine texte de Henri G.. dit par Nicolas à l'attention des militants UMP.


Philosophie d'une gouvernance exemplaire à l'inverse de ce que produit cette Municipalité  UMP.

pugnace 08/11/2014 11:30



il faut passer, et faire passer, de la philosophie aux actes



histoire d'eau. 07/11/2014 23:32



  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html