Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 06:00
Publié sur Pugnace le jeudi 23 décembre 2010

Suite aux 4 points soulignés précédemment - un résultat financier trompeur, une vente illégale, une transaction perdante,  un processus entaché de favoritisme - voyons aujourd'hui la conclusion politique de cette triste affaire menée par le maire sans "aucun problème de conscience" et adoptée, tête basse, par ses 20 affidés 

Vous retrouverez également en fin d'article le trombinoscope des 20 qui ont couvert la vente et le reportage sur la manifestation des clients de l'EPIC que la ville a "cédés" à M. Ambroise avec une prime de 500 000 euros.

 ______________________________________________________

Résumons : M. AMBROISE propose 10 millions, il paye CASH, il ne pose aucune condition suspensive et il lui est interdit de revendre avant 5 ans ... Alors  parlons-en de ces 5 ans, c'est le dernier point et non le moindre : 

 

 5 . Le maire brade l'avenir de la ville

La ville vend 112 000 m² et à côté on en loue 30 000, le tout réputé aujourd’hui non constructibles parce que classés inondables.

A un certain moment la ville avait prévu de transformer ce terrain en lotissement.

Le durcissement des règles de " prévention et de précaution " a pour l’instant écarté cette perspective. 

  Mais il n’est pas exclu que des travaux appropriés permettent de neutraliser le risque donc de rendre de nouveau constructible ce foncier. Questionné sur ce point le maire a répondu en commissions réunies que la perspective est de moyen terme soit 5 à 10 ans. Il a objecté en conseil que cela coûterait cher. Certes mais cela ne se fera-t-il pas? compte tenu des avantages que ces travaux procureraient : sécurité, confort des habitants, constructibilité, économies de fonctionnement et d'entretien des divers ouvrages publics et privés, on peut penser que cela se fera un jour. Un jour pas forcément très éloigné vu la montée du principe de précaution et de prévention d'une part et le besoin croissant de terrains constructibles dans la plaine littorale. Et le devoir d'un maire est bien de prévoir l'avenir, de préparer l'avenir et non de le compromettre. Le travail d'un maire n'est pas seulement de gérer l'urgence, de "bidouiller" comme il dit élégamment.

  Et cependant la ville va se dessaisir de ce potentiel foncier exceptionnel, le maire  en laisse l’aubaine à un particulier choisi par lui . Qui pourra le revendre  dans 5 ans ... ou quand les travaux de mise hors d'eau seront programmés

  Calcul simple : le terrain fait 22 fois la superficie du terrain de la cave coopérative dont Nexity offrait 1 million. De plus il est sur le secteur plage et non pas près du cimetière et il est routièrement bien desservi. S’il devient constructible (grâce à des travaux sur fonds publics) calculez vous-même la mise à prix:  belle culbute pour l’heureux M. Ambroise.

 

Et de grâce que le maire ne rétorque pas qu'il restera toujours maître de laisser urbaniser ou non le secteur. D'une part ce serait stupide de geler ainsi durablement la constructibilité de cette zone simplement parce qu'on n'a pas eu aujourd'hui la prévoyance de se donner la maîtrise de l'avenir. D'autre part nul ne peut préjuger de son successeur, il y  a quelque chance que M. Del Poso ne soit plus maire à cette époque, il vaut mieux laisser à son successeur des armes à effet différé (par exemple un droit de retour à un prix "encadré") que de s'en remettre à "sa conscience".

  Imprévoyance ou pire encore : le maire largue ainsi non seulement le potentiel touristique de la station, il brade l’avenir même du foncier communal.

 

Un résultat financier trompeur

Une vente illégale

Une transaction perdante

Une négociation entachée de favoritisme

Un bradage de l’avenir urbain

   

……………. c'étaient, avons-nous conclu en Conseil municipal du 16 décembre 2010, les 5 raisons majeures de s’opposer à cette décision qui engage la responsabilité de ceux qui la voteront

..................................................et qui l'ont votée piteusement 

 

   

le vote a été le suivant:

 

contre : 10 voix, les élus des groupes Pugnace, Sadourny et Guiraud dont les bras se lèvent.

 

abstention : 2 du groupe Roméo , bras levés

  pour : 21 de la fidélité municipale qui se taisent, ne lèvent pas le bras mais baissent la tête, accablés de devoir afficher ainsi leur soumission, sans conviction, passivement, piteusement.

 

Nous avions envisagé de demander un vote à bulletins secrets pour donner à ces soumis quelque chance d'exprimer leur trouble de conscience. Mais vu l'abstentionnisme systématique de M. Roméo (le normand du conseil: peut-ête ben qu'oui,peut-ête ben qu'non, j'vas voir le Thierry), nous avons préféré que la prise de position de chacun soit publique.

 

On a vu le résultat de la démocratie à la Del Poso : que ceux qui sont contre lèvent la main, 10 mains se lèvent; que ceux qui s'abstiennent lèvent la main, 2 mains, et "merci" dit M. le maire sans même oser décompter ceux qui ont baissé la tête sans oser se manifester. On passe à la question suivante.

 

Résultat en clair : 1 pour (le maire qui propose),

                           10 contre et 2 abstentions explicites,

                           20 figurants 

 

c'est la démocratie tête basse.

 

 

      ______________________________________________________________________________________

Redécouvrez encore les noms et les visages de ces figurants de la démocratie  :

cliquer ici : les figurants et les fantômes du Conseil

 

 

Retrouvez aussi, grace aux archives de XAV, les images de la manifestation des locataires du camping en février 2010

cliquer ici : les propriétaires de mobil homes protestent  


Partager cet article

Repost 0

commentaires

NAUTILUS 06/01/2015 18:42


AU POST 5:  il eut été judicieux de répondre à votre interpellateur qu'"il vaut mieux se taire et passer pour un con que de parler et ne laisser aucun doute à ce sujet"

pugnace 06/01/2015 19:41



Judicieux en effet


Notez cependant qu'ils ont compris cela, inconsciemment, ceux qui se taisent tout au long des CM ... c'est dehors qu'ils se révèlent ... en bandes


 


 


 


 



TERRORISTE 06/01/2015 13:51


Celui qui interprète l'histoire ne semble pas mesurer de quel clan et parti il arrive.

le village de saint-cyprien 06/01/2015 13:04


Il a cru être doté d'esprit, et il devait se sentir bien entouré avec ses deux collègues!


Contrairement à son prédecesseur (l'autre pêcheur)i l n'est pas "adjoint à vie", son


prédecesseur s'enorgeuillissait de sa position, lui il n'a pas "tenu" bien longtemps.

Isabelle Jouandet 05/01/2015 18:54


Les figurants de la démocratie n'apprécient pas d'être mis face à leur responsabilité d'élu. Le trombinoscope ne doit servir que pour asseoir leur importance mais il leur paraît inconvenant que
les Cyprianais soient informés de leur vote personnel. M. Figueras, encadré de MM Berliat et Sirvente, m'a ainsi interpellée à la sortie du dernier CM pour me dire qu'il avait regardé la série
télévisée 'Le Village français" et qu'il savait dans quel camp aurait été mon mari à cette époque ... Etat d'esprit révélateur de ces réfractaires aux lois Républicaines mais il est vrai que mon
mari est "un terroriste judiciaire" ?????????

Au Flou 05/01/2015 18:09


Avant le procès BOUILLE, la grande braderie

Banquier 05/01/2015 10:46


Nous avons sollicité de la banque un crédit de 10 millions d'€ sur 15 ans l'échéance au taux de 4% est de 684.582 €.


                3 % est de 680.077 €.


L'amortissement de cet emprunt ne peut pas gêner le propriétaire si c'est la Mairie il faut y ajouter les profits annexes, plus du double.


DEL POSO n'est pas un bon gestionnaire, il laisse filer plusieurs Millions d'€ mais pour quelle motif.

sapristi 05/01/2015 09:29


La faute a pas de chance.


La Démocratie nous donne deux élus de choix: DEL POSO ET HOLLANDE.

pugnace 05/01/2015 18:02



mon voisin (un autre) me dit : on a les élus que l'on élit, pour ne pas dire ceux que l'on mérite



REJUGEMENT OTREMAN 05/01/2015 08:06


L'inconscience a cette particularité, on l'a pratique plus aisément lorsqu'elle se présente diluée par le nombre, initié par "ladite autorité"


La sécurité, "loin de nous l'idée" que nos propres deniers puissent etre engagés.


Et pourtant, l'inconscience devient  responsabilité ... quand on récidive, ... on assume.

  • : Jean Jouandet - Le blog de pugnace
  • Contact

Pour  Une  Gouvernance  Nouvelle 

           et une Action Communale Energique

c'est le programme de nos élus pour restaurer une gestion démocratique et efficace.

avec votre association

                 "CAPESPOIR DEMOCRATIE"

Recherche Par Mot-Clef

CAPESPOIR DEMOCRATIE

Pour tout savoir sur notre association (objet, statuts, bureau),

cliquez sur ..... http://www.pugnace.fr/2015/01/capespoir-democratie.html

 

JUSTICE

Pour trouver les jugements et décisions diverses de Justice, cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/jugements-et-decisions-de-justice.html

 

AL FOURTY

Pour consulter le dossier de la vente du camping  cliquez sur ... http://www.pugnace.fr/al-fourty.html

 

 

"Affaire Bouille" - Procès -

 

        pour retrouver les reportages et commentaires sur l'affaire Bouille et le procès, cliquez ici ...

http://www.pugnace.fr/affaire-bouille-et-proces.html

 

FINANCES COMMUNALES

le petit livre noir 2010/2015

pour feuilleter cliquezsur  http:le-petit-livre-noir-2010-2015.html